Podcasts sur l'histoire

Université de l'Alabama

Université de l'Alabama


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Située à Tuscaloosa, l'Université de l'Alabama est la plus ancienne université publique de l'État de l'Alabama. Il se consacre à l'avancement de la condition intellectuelle et sociale de la communauté par l'enseignement, la recherche et le service. Le campus remonte à 1818, lorsque le gouvernement fédéral a autorisé le territoire de l'Alabama à réserver un canton pour l'établissement d'un séminaire de apprentissage. Un an plus tard, une deuxième commune a été ajoutée à la concession de terre. En décembre de 1820, le séminaire a été établi et a appelé l'université de l'état d'Alabama. L'université a ouvert ses portes aux étudiants en avril 1831. L'institution est accréditée par la Commission des collèges de la Southern Association of Colleges and Schools pour décerner des diplômes de licence, de maîtrise, de spécialiste de l'éducation et de doctorat. Au niveau du premier cycle, un large éventail de Des programmes de baccalauréat en arts et sciences humaines, sciences et technologie, domaines préprofessionnels et professionnels sont proposés. Les programmes d'études supérieures sont proposés par le Collège des arts et des sciences, le Collège de commerce et d'administration des affaires, le Collège des sciences de la communication et de l'information, of Education, College of Engineering, College of Human Environmental Sciences, College of Nursing et School of Social Work.La faculté de droit, relevant de l'Université de l'Alabama, est classée parmi les 20 meilleures écoles de droit publiques du pays.En outre à ce qui précède, les programmes interdisciplinaires et les programmes universitaires spéciaux qui incluent l'initiative de premier cycle Blount, Capstone international, Des communautés d'apprentissage vivant Capstone, des séminaires de première année, des programmes de bourses Fulbright, un programme de bourses McNair et des programmes intérimaires sont proposés. Pour la commodité des étudiants à différents endroits, l'Université de l'Alabama propose des programmes d'enseignement à distance. En outre, il propose un large éventail de centres de recherche pour promouvoir les activités de recherche. Un accès égal aux informations et aux ressources de la bibliothèque est fourni à tous les étudiants par le biais des bibliothèques du campus. Le campus comprend diverses bibliothèques telles que la bibliothèque Amelia Gayle Gorgas - la bibliothèque principale du campus, Bibliothèque d'affaires Angelo Bruno, Bibliothèque d'éducation McLure, WS Hoole Special Collections Library, Sarah and Eric Rodgers Library for Science and Engineering, Health Sciences Library, Bounds Law Library, Map Library et Place Names Research Center. Le musée W. Bryant, la maison Gorgas et le parc archéologique de Moundville également.


Football de l'Université de l'Alabama

UA Mascot Big Al L'Université de l'Alabama (UA) a aligné sa première équipe de football en 1892, remportant une équipe choisie dans diverses écoles de Birmingham et se désignant comme Birmingham High School, 56-0. Depuis ce début peu propice, le Crimson Tide a accumulé un nombre impressionnant de victoires, devenant l'un des programmes les plus célèbres du football universitaire. L'Alabama revendique 18 championnats nationaux et un record de 28 championnats de la Conférence du Sud-Est (SEC). De plus, le Crimson Tide a disputé un nombre record de matchs de bowl d'après-saison et plus de 100 de ses joueurs ont été sélectionnés comme First Team All-Americans. Eugene Beaumont Crédité d'être le père du football de l'Alabama est William G. Little, originaire de Livingston dans le comté de Sumter. Little avait été initié au sport semblable au rugby lorsqu'il fréquentait la Phillips Exeter Academy à Exeter, New Hampshire. Lorsque le frère de Little est décédé subitement, il est rentré chez lui pour aider à prendre soin de sa famille. S'inscrivant à l'UA au semestre d'automne 1892, il organisa une équipe et en fut le premier capitaine sous la direction du premier entraîneur de l'équipe, E. B. Beaumont. Le premier joueur All-American de l'Alabama était William "Bully" Van de Graaf, originaire de Tuscaloosa, qui a joué le rôle de tacle offensif et défensif et a été reconnu comme le meilleur botteur de son époque. En 1915, sa saison senior, il a botté 12 paniers et réussi un botté de dégagement de 78 verges. Il a acquis un statut légendaire lors du match de 1913 au Tennessee, lorsqu'il a refusé de quitter le jeu malgré la section de la moitié de son oreille droite. Bully Van de Graaf The Crimson Tide a commencé son ascension vers la notoriété nationale lorsque le président de l'université George H. Denny a embauché Xen Scott, un journaliste de courses de chevaux de Cleveland, pour entraîner l'école en 1919. Le choix inhabituel de Denny a porté ses fruits, car l'Alabama avait sa meilleure saison jamais dans la première année de Scott. Mené par Mulley Lenoir, Riggs Stephenson et Joe Sewell, l'Alabama a terminé avec une fiche de 8-1. L'année suivante, le Tide a terminé 10-1, marquant sa première saison de 10 victoires. Scott a compilé un record de 29-9-3 et a entraîné l'Alabama à sa première victoire majeure sur une puissance nationale lorsque son équipe a battu l'Université de Pennsylvanie 9-7 à Philadelphie en 1922. Des milliers de fans ont accueilli les vainqueurs au Tuscaloosa Train Depot quand l'équipe est rentrée à la maison. Xen Scott En mauvaise santé, Scott a démissionné et le président Denny s'est tourné vers Wallace Wade, diplômé de l'Université Brown et vétéran de la Première Guerre mondiale, pour entraîner l'Alabama en 1923. Au cours des huit saisons suivantes, Wade a mis l'Alabama sur la carte nationale, compilant un record de 61-13-3 et menant son équipe à quatre titres de la Conférence du Sud, trois apparitions au Rose Bowl et trois championnats nationaux. L'équipe de l'Alabama en 1925 a remporté le titre national avec une fiche de 10-0, dont une victoire historique de 20-19 au Rose Bowl contre Washington. Le Rose Bowl de 1926 est considéré par beaucoup comme le match le plus important de l'histoire du football du Sud, ayant des implications sociales, culturelles et politiques. L'Alabama a été la première équipe du Sud à jouer dans cet événement de premier plan au niveau national. Dans une dichotomie sans surprise, les écrivains du Nord ont décrit les Alabamiens comme des graines de foin non reconstruites sans aucune chance de victoire. Dirigé par Pooley Hubert et Johnny Mack Brown, qui allait devenir une légende hollywoodienne en tant qu'icône du cinéma de cow-boy, l'Alabama a stupéfié une foule de plus de 50 000 personnes à Pasadena et a été applaudie dans tout le Sud pour sa victoire inspirée sur la puissance de la côte ouest. Fred Sington Après avoir terminé la saison 1926 9-0-1, le Crimson Tide a fait un voyage de retour au Rose Bowl en janvier 1927, où il a égalé Stanford 7-7. Lors de la dernière saison de Wade, l'Alabama a terminé 10-0, remportant un autre voyage au Rose Bowl, où l'équipe a battu l'État de Washington au Rose Bowl 24-0 le 1er janvier 1931. Parmi les stars de l'équipe se trouvait Fred Sington, qui était considéré par la plupart comme le meilleur joueur de la nation. Il était le sujet de "Football Freddie", une chanson populaire cette année-là chantée par Rudy Vallée en l'honneur de la star de l'Alabama. Après que Wade a quitté l'Alabama pour devenir l'entraîneur-chef de l'Université Duke, Frank Thomas a pris la barre et a lancé une autre ère réussie pour le Crimson Tide de 1931 à 1946. Thomas, qui a amassé un record de 115-24-7, était un ancien quart-arrière de Notre Dame qui avait été colocataire du légendaire George Gipp. Don Hutson En 1933, après la création de la Conférence du Sud-Est, l'équipe de Coach Thomas a remporté le premier titre SEC. Un an plus tard, son équipe affiche une fiche de 10-0, dont une victoire 29-13 sur Stanford lors du Rose Bowl de 1935. Parmi les stars de cette équipe figuraient Don Hutson, Dixie Howell et Paul Bryant. Hutson est devenu une star pour les Packers de Green Bay et un membre de huit Temples de la renommée, dont la NFL et les salles de football universitaire. Harold "Red" Drew Haroldi "Red" Drew a suivi Thomas et a emmené des équipes aux Sugar, Orange et Cotton Bowls. Sa fiche globale était de 54-28-7. En 1953, son équipe a remporté le championnat SEC, mais c'est son équipe de 1952 qui a été acclamée au niveau national avec une victoire 61-6 sur Syracuse dans l'Orange Bowl. Après une saison perdue en 1954, Drew a démissionné. Après trois saisons lugubres de 1955 à 1957 sous la direction de Jennings B. "Ears" Whitworth, l'Alabama s'est tourné vers Paul "Bear" Bryant pour redynamiser le programme, comme il l'avait fait à l'Université du Maryland, à l'Université du Kentucky et à l'Université Texas A&M. Au cours des 25 années suivantes, le football de l'Alabama deviendrait non seulement une source de fierté pour une grande partie de l'État, mais aussi le programme d'élite du football universitaire. Aucune école n'égalerait les 232 victoires ou les six titres nationaux (1961-64-65-73-78-79) que l'Alabama a compilés pendant cette période, et Bryant est devenu la figure la plus dominante de l'athlétisme universitaire. À sa quatrième année comme entraîneur-chef, l'équipe de Bryant en 1961 a remporté le championnat national avec une fiche de 11-0. Ses stars comprenaient le quart-arrière Pat Trammell et le secondeur Lee Roy Jordan. Ozzie Newsome Jr. Les quarts qui suivraient Trammell étaient une liste virtuelle d'étoiles, notamment Joe Namath et Kenny Stabler. Après avoir remporté deux autres championnats nationaux en 1964 et 1965, l'Alabama a enduré plusieurs saisons médiocres à la fin des années 1960. En réponse à cette médiocrité, Bryant a opéré un changement radical en 1971 lorsque, à la veille de l'affrontement de l'équipe avec le sud de la Californie au Los Angeles Coliseum, il a installé l'offensive des triangles, principalement une attaque optionnelle qui utilisait un quart-arrière, un arrière, et deux embouts. Dans l'un des secrets les mieux gardés de l'histoire du football, le Crimson Tide est passé à la formation lors des entraînements d'août, les aidant à surprendre les Troyens avec une victoire 17-10. Ce fut un bouleversement aux proportions épiques et a servi de catalyseur à une décennie mémorable qui a comporté des titres nationaux en 1973, 1978 et 1979. Parmi les joueurs de la décennie figuraient le gardien John Hannah et le receveur Ozzie Newsome, qui allaient tous deux devenir membres du collège et du Temple de la renommée de la NFL. Paul "Bear" Bryant Après la saison 1982, Bryant a annoncé sa retraite, cédant les rênes à l'ancien joueur Ray Perkins, alors entraîneur-chef des Giants de New York. Un mois après avoir entraîné son équipe à une victoire sur l'Illinois au Liberty Bowl, l'icône de l'Alabama est décédée d'une crise cardiaque le 26 janvier 1983. Plus de 100 000 fans ont bordé l'autoroute de Tuscaloosa à Birmingham, où l'entraîneur a été enterré au cimetière d'Elmwood. . Perkins a été entraîneur-chef jusqu'en 1986, compilant un record de 32-15-1. Il était responsable du recrutement de deux des plus grands joueurs de l'Alabama, le tandem de secondeurs Cornelius Bennett et Derrick Thomas. Le jeu exceptionnel de Bennett lors d'une victoire de 28-10 contre Notre Dame en 1986 l'a aidé à remporter le trophée Lombardi, remis chaque année au meilleur joueur de ligne du pays. Deux ans plus tard, la performance remarquable de Thomas contre Penn State l'a aidé à remporter le trophée Butkus. Gene Stallings Après que Perkins ait accepté le poste d'entraîneur-chef des Buccaneers de Tampa Bay de la NFL après la saison 1986, Bill Curry de Georgia Tech a pris la tête du Crimson Tide, un poste qu'il n'a occupé que trois ans. Son équipe de 1989, qui comprenait le futur entraîneur de Clemson, William "Dabo" Swinney, a terminé 10-2 et a partagé le titre SEC avec Auburn et le Tennessee. Curry est parti pour l'Université du Kentucky après le Sugar Bowl de 1990 avec 26 victoires et 10 défaites. Gene Stallings, un ancien joueur de Bryant au Texas A&M et assistant en Alabama, a été embauché comme prochain entraîneur-chef de l'Alabama. Le grand Texan a affiché de nombreuses qualités de Bryant, en particulier la force mentale et physique de ses équipes. De 1990 à 1996, les équipes de Stallings ont affiché une fiche de 70-16-1, dont une saison de 13-0 en 1992, lorsque l'Alabama a remporté le championnat national et que Stallings a été sélectionné comme entraîneur national de l'année. L'ère Stallings s'est terminée le jour du Nouvel An 1997, lorsque son équipe Crimson Tide a battu le Michigan, 17-14, dans l'Outback Bowl à Tampa, avec le futur joueur primé de l'équipe de football de Washington Chris Samuels jouant lors de sa première saison pour l'Alabama.

Nick Saban Après les premières années turbulentes du nouveau siècle, le directeur sportif de l'Alabama, Mal Moore, a embauché Nick Saban le 4 janvier 2007, dans l'espoir de rétablir rapidement l'Alabama en tant que puissance nationale. Saban, qui avait entraîné la Louisiana State University (LSU) à la couronne nationale en 2003, a choisi de revenir au football universitaire après un passage de deux ans dans la NFL avec les Dolphins de Miami. Sa première équipe Crimson Tide est allée 7-6, y compris une victoire sur le Colorado dans l'Independence Bowl. En décembre 2009, le porteur de ballon Mark Ingram est devenu le premier joueur de Crimson Tide à remporter le trophée Heisman. En janvier 2010, l'Université de l'Alabama a remporté son 13e titre national pour couronner une saison 14-0, battant l'Université du Texas, 37-21, dans le championnat national BCS. En janvier 2012, UA a remporté son deuxième championnat BCS en trois ans, battant alors le numéro un LSU, 21-0. L'année suivante, UA a remporté son troisième championnat BCS lors d'une victoire 42-14 contre Notre Dame. L'Alabama a ouvert la saison 2013 au premier rang et est resté invaincu jusqu'à sa défaite 34-28 contre Auburn dans l'Iron Bowl et a subi une défaite 45-31 dans le Sugar Bowl contre l'Université de l'Oklahoma. En 2016, l'Alabama a de nouveau remporté le match de championnat BCS, battant le porteur de ballon Clemson 45-40 Derrick Henry a reçu le trophée Heisman 2015. En 2018, l'Alabama a remporté le championnat national, battant les Bulldogs de l'Université de Géorgie 26-23 en prolongation. The Tide a poursuivi cette saison en battant la Géorgie dans le championnat SEC, 35-28, mais a vu sa quête d'une saison parfaite et un autre championnat national bouleversé par Clemson, 44-16, en janvier 2019. Au cours de la saison 2020, qui a été raccourcie en raison de la pandémie de Covid-19, la SEC a choisi de jouer uniquement au sein de la division. L'Alabama a largement parcouru son calendrier de 10 matchs et a battu les Florida Gators pour le championnat SEC. Il a dominé Notre Dame dans un match éliminatoire et a battu l'Ohio State 52-24 pour le championnat national. L'offensive a connu une saison exceptionnelle, mettant en vedette le receveur large DeVonta Smith, qui a remporté le trophée Heisman, le troisième joueur de Tide sous Saban à le faire.

Barker, Jay. L'université de l'Alabama Football Vault : L'histoire de la marée cramoisie, 1892-2007. Atlanta : Whitman Publishing, 2007.


Histoire

En novembre 1949, les dirigeants de Huntsville ont appris que leur longue campagne pour ouvrir un centre d'extension dans la ville avait été approuvée par l'Université de l'Alabama. Trois mois plus tard, dans ce qui deviendra plus tard la Stone Middle School, le nouveau centre de Huntsville de l'Université d'Alabama a commencé à offrir dix cours de première année. L'inscription était de 137 étudiants, de nombreux vétérans de la Seconde Guerre mondiale dont le G.I. Bills® couvrait les frais de scolarité du Centre de 4 $ par heure de crédit.

Cela s'est avéré être un succès instantané. En quelques mois, les inscriptions avaient presque doublé. Et en quelques années, les responsables de la ville ont acquis une parcelle de 83 acres du côté sud de l'autoroute 72 des États-Unis et ont approuvé la construction d'un nouveau bâtiment, Morton Hall, pour accueillir la croissance du centre. Pourtant, au moment de son achèvement en 1961, la demande de main-d'œuvre hautement qualifiée parmi les industries de l'aérospatiale et de la défense de la ville avait de nouveau dépassé la capacité.

À la recherche d'une solution plus permanente, un comité dirigé par le célèbre spécialiste des fusées, le Dr Wernher von Braun, s'est rendu dans la capitale de l'État cet été-là pour demander une caution de 3 millions de dollars pour la création d'un institut de recherche. "C'est le climat universitaire qui amène l'entreprise", a déclaré le Dr von Braun lors d'une présentation à l'Assemblée législative de l'Alabama. "Ce n'est pas l'eau, ni l'immobilier, ni la main-d'œuvre, ni les impôts bon marché qui amènent l'industrie dans un État ou une ville. C'est de la matière grise."

Les deux chambres de l'Assemblée législative de l'Alabama ont adopté le projet de loi, ce qui a permis à Huntsville et au comté de Madison d'acheter 200 acres supplémentaires de terrain et de construire l'institut de recherche proposé. Spragins Hall et Madison Hall ont suivi en succession rapide, ce qui a valu au centre une promotion au « campus de succursale ». Mais ce n'est qu'en 1969, avec l'ajout de Wilson Hall, du centre universitaire et de la bibliothèque Louis Salmon, que l'UAH est devenue une université autonome par le conseil d'administration de l'Université de l'Alabama.

En mars 1970, le Dr Benjamin Graves a été nommé premier président de l'UAH, et quelques mois plus tard, la nouvelle université a célébré sa première cérémonie officielle de remise des diplômes. La construction de Roberts Hall a été achevée et le financement d'un complexe résidentiel, aujourd'hui Southeast Campus Housing, a été obtenu de la College Housing Authority du Département américain du logement et du développement urbain.

Avec la retraite du Dr Grave en 1978, le Dr John Wright a été nommé président de l'UAH. Au cours de la décennie suivante, l'université a capitalisé sur ses liens avec les communautés commerciales et technologiques de Huntsville, établissant des centres de recherche en optique, en microgravité, en robotique et en plasma spatial. Les « Von Braun Bullies », l'équipe de hockey du club de l'UAH, ont également été formées, rejoignant finalement la NCAA et donnant à Huntsville sa réputation de « capitale du hockey du Sud ».

Le Dr Louis Padulo est devenu le troisième président de l'UAH en 1988, supervisant le début de la construction du bâtiment des sciences des matériaux, du bâtiment de l'optique et d'une deuxième résidence. Le chef d'entreprise de Huntsville, Joseph Moquin, a ensuite occupé le poste de président par intérim pendant un an jusqu'à ce que le Dr Frank Franz soit nommé en 1991. calendrier utilisé aujourd'hui.

En 2007, le Dr. Franz a été remplacé par le Dr. David Williams, et en 2011, le Dr. Robert Altenkirch a été nommé président et a concentré les efforts de l'UAH pour devenir un leader dans les domaines de l'aérospatiale et de l'ingénierie des systèmes, de la cybersécurité, de la biotechnologie et des mégadonnées terrestres, atmosphériques, et les sciences spatiales et les arts du jeu et du divertissement. Le Dr Darren Dawson a commencé son mandat en tant que neuvième président de l'UAH en juin 2019.

La construction sur le campus se poursuit également à un rythme soutenu. Les ajouts récents incluent le bâtiment des services aux étudiants, la résidence Charger Village II, la maison de la sororité Alpha Omicron Pi et le centre de l'invention à l'innovation (I 2 C). Une rénovation et une expansion majeures de Morton Hall sont actuellement en cours.

En bref, l'UAH a parcouru un long chemin depuis ses origines modestes en tant qu'Université d'Alabama Huntsville Center. Aujourd'hui, l'université comprend neuf collèges qui offrent plus de 100 domaines d'études à près de 10 000 étudiants. La Fondation Carnegie classe l'UAH comme une institution à forte activité de recherche et Barron's Profiles of American Colleges la classe comme une institution universitaire très compétitive.

C'est l'aboutissement de décennies de travail acharné qui a abouti à des avantages qui s'étendent bien au-delà du campus de l'UAH et bien dans la communauté dans son ensemble. L'UAH n'est pas seulement une institution d'enseignement supérieur, mais un partenaire de la ville, de ses entreprises et de son industrie, et de ses citoyens - tout comme le Dr von Braun l'avait prévu dans son discours de 1961 devant l'Assemblée législative de l'Alabama. "Les opportunités vont là où vont les meilleurs", a-t-il dit, "et les meilleurs vont là où va une bonne éducation."


Alors et maintenant

Notre riche histoire est une partie importante de notre histoire pour être sûr que notre passé a façonné et façonné la réputation dont nous jouissons aujourd'hui.

Cependant, notre histoire ne repose pas sur l'héritage et la tradition - ce n'est qu'un aspect de notre opportunité de narration. L'histoire d'UA concerne autant notre force d'innovation et notre vision future que d'où nous venons. Les ressources fournies dans ce Brand Portal vous aideront à construire votre message à travers les histoires de marque de l'Université. Parfois, un clin d'œil à l'héritage, à la tradition et à l'histoire est un vase parfait pour exposer votre cas, tandis que d'autres fois, c'est un choix entièrement différent.

Nous honorons le passé, saisissons le jour et regardons vers l'avenir.


Histoire

Vous trouverez ci-dessous une liste de réalisations, de pionniers et de succès notables. Au cours des 125 dernières années, il y a eu d'innombrables femmes et réalisations incroyables à The Capstone, et nous voulons honorer autant d'entre elles que possible tout au long de cette année. S'il y a une personne ou une date qui, selon vous, devrait être mise en évidence sur cette liste, veuillez remplir ce formulaire afin que nous puissions rapidement examiner et faire les ajouts nécessaires.

Premières étudiantes

Les premières étudiantes, Anna Adams et Bessie Parker, se sont inscrites pour le semestre d'automne à l'Université. Cela était dû en grande partie au lobbying réussi du conseil d'administration de l'UA par Julia S. Tutwiler. Tutwiler, alors présidente du Livingston Normal College for Girls, a toujours défendu le droit des femmes à être des membres autonomes de la société.

Première sororité

Installé le 12 mars 1904, le chapitre Zeta de Kappa Delta à l'Université de l'Alabama a été la première sororité féminine sur le campus de l'UA et la première sororité féminine de l'État de l'Alabama. Zeta Chapter est le plus ancien chapitre de Kappa Delta à avoir été actif de manière continue depuis son affrètement.

UA obtient la première femme à exercer le droit à AL

Maud Mclure Kelly est devenue sténographe dans le cabinet d'avocats de son père après que la famille a déménagé à Birmingham et a commencé à étudier le droit. Son score à l'examen d'entrée à la faculté de droit de l'Université de l'Alabama lui a permis d'entrer en dernière année en 1907. Elle a obtenu son diplôme avec les plus grands honneurs un an plus tard et, après un changement de libellé dans le Code de l'Alabama, elle est devenue la première femme à pratique le droit en Alabama.

Création du gouvernement étudiant des femmes

Une association gouvernementale étudiante composée de toutes les femmes a été créée pour représenter la voix des étudiantes au Capstone.

Première femme présidente de la SGA

Libby Anderson Cater a été élue vice-présidente de la SGA au début de 1943, mais à la démission du président par intérim, elle est devenue la première femme présidente de la SGA à l'Université de l'Alabama. Tout au long de sa carrière remarquable, elle a ouvert des portes aux femmes en Amérique.

Premier étudiant afro-américain admis

La première étudiante afro-américaine de l'UA, Autherine J. Lucy, a été admise. Elle a été expulsée trois jours plus tard « pour sa propre sécurité » en réponse aux menaces d'une foule. En 1992, Autherine Lucy Foster est diplômée de l'Université avec une maîtrise en éducation. Le même jour, sa fille, Grazia Foster, a obtenu un baccalauréat en finance d'entreprise.

Les Crimson Girls (maintenant connues sous le nom de Capstone Men and Women) ont été créées

Les ambassadeurs étudiants officiels de l'Université de l'Alabama, les Capstone Men and Women, ont été créés à l'origine sous le nom de Crimson Girls, une organisation étudiante entièrement féminine.

Vivian Malone et James Hood

La première inscription soutenue d'étudiants afro-américains à l'UA - Vivian J. Malone et James A. Hood - a été réalisée. Vivian Malone a obtenu son diplôme en 1965. James Hood est retourné sur le campus en 1995 et a obtenu un doctorat. en études interdisciplinaires en 1997.

Le Black Student Union a été formé par Dianne Kirskey

La BSU a été fondée en avril 1968 par Dianne Kirskey et d'autres étudiants noirs courageux et enthousiastes. À l'origine, elle était connue sous le nom d'Association afro-américaine, ou Triple A. De nombreuses organisations minoritaires, y compris les fraternités et sororités noires, peuvent retracer leurs racines à celle de BSU. Depuis sa fondation, BSU a été à l'avant-garde de nombreux problèmes liés à la diversité ici sur le campus et a bénéficié du soutien de divers professeurs et administrateurs. Kirskey est devenu plus tard le premier Afro-Américain sur le UA Homecoming Court.

Première sororité historiquement noire sur le campus

Le 23 mars 1974, l'Université de l'Alabama a assisté au début de la première sororité noire sur son campus. Ce jour-là, le chapitre Lambda Zeta (LZ) de Delta Sigma Theta Sorority, Inc. a vu le jour. Un mois plus tard, le chapitre Theta Sigma d'Alpha Kappa Alpha Sorority, Inc. a été affrété, et en mai, le chapitre Iota Eta de Zeta Phi Beta Sorority, Inc. a été affrété.

Premier championnat NCAA pour une équipe féminine

L'équipe de gymnastique féminine de l'UA a remporté son premier (des 6) championnats nationaux dirigés par l'entraîneur Sarah Patterson.

Première femme élue présidente de la SGA

Diplômée de l'Université de l'Alabama et d'un baccalauréat ès sciences du College of Commerce and Business Administration, Lynn Yeldell s'est spécialisée en finance, une mineure en économie et a été la première femme à être élue présidente de la Student Government Association.

Première femme à incarner Big Al

Lena Thomas Austin, originaire de Huntsville, a été la première femme à incarner Big Al, la mascotte éléphant de l'Université d'Alabama Crimson Tide. Elle a dépeint Big Al de 1992 à 1994. Elle est diplômée en 1994.

Le Centre de ressources pour les femmes (Maintenant Centre de ressources pour les femmes et le genre) a été créé

Lancé en 1993, le WGRC fournit des services de conseil et de plaidoyer gratuits, confidentiels et volontaires aux membres de la communauté de l'Université de l'Alabama qui sont victimes/survivants de violence interpersonnelle. Des services sont également fournis à la famille et aux amis qui ont été touchés par les abus, aux étudiants de l'État de Shelton et à toute personne victime sur le campus de l'Université de l'Alabama.

De plus, le Centre de ressources sur les femmes et le genre propose une variété de programmes conçus pour promouvoir la justice sociale et lutter contre les disparités entre les sexes dans les universités, le gouvernement et la main-d'œuvre. Ces programmes comprennent des efforts d'un an tels que le Student Leadership Council, des programmes de mentorat sexospécifiques et Momentum: Women's Dissertation and Thesis Support Group, ainsi que des programmes ponctuels tels que Start Smart Pay Negotiation Workshops et Elect Her.

Stade Rhoads

Le Rhoads Stadium, domicile de l'équipe de softball UA, a ouvert ses portes au nord-est du campus. Nommé en l'honneur de John et Ann Rhoads, le stade peut accueillir près de 4 000 personnes.

Premier étudiant spécialisé de l'année

Kana Ellis, étudiante à l'UA, de Northport, en Alabama, choisie comme premier récipiendaire du prix de l'étudiant spécialisé de l'année par le National Collegiate Honors Council (NCHC)

Premier championnat national d'athlétisme adapté

L'équipe féminine de basketball en fauteuil roulant remporte son premier championnat national. L'équipe féminine de basketball en fauteuil roulant a remporté des championnats en 2010, 2011, 2015 et 2017. L'équipe mixte de tennis en fauteuil roulant, qui comprenait des joueuses, a également remporté des championnats en 2013, 2015 et 2017.

Première femme présidente

Le Dr Judy Bonner est devenue la première femme présidente de Capstone.

Première femme présidente pro temporaire du conseil d'administration

Karen Phifer Brooks est devenue la première femme à occuper le poste de présidente intérimaire du conseil d'administration.

Première femme présidente du cabinet du président de l'UA

Walker Jones est devenue la première femme à occuper le poste de présidente du cabinet des présidents de l'UA.


Des boulets de canon sous le trottoir ? 7 faits sur l'Université de l'Alabama et la guerre civile

La découverte vendredi après-midi de 10 boulets de canon de l'ère de la guerre civile sous un trottoir de Tuscaloosa a non seulement conduit à une inspection de sécurité préventive par des experts en explosifs, mais a également intrigué de nombreux passionnés d'histoire. Cliquez ici pour lire l'histoire.

Une fois que la zone a été jugée sûre et que les boulets de canon ont été retirés pour une étude plus approfondie, la curiosité a pris le dessus. Comment l'artillerie, déterrée lors de travaux de réparation, s'est-elle retrouvée sous un trottoir près de la bibliothèque Gorgas sur le campus de l'Université d'Alabama ? Pourquoi les boulets de canon n'avaient-ils pas été découverts si longtemps ? Est-il possible qu'ils aient été fabriqués à la fonderie Leach and Avery à Tuscaloosa, qui a fourni des canons et des boulets de canon pendant la guerre avant d'être brûlé par les troupes fédérales en 1865 ? Seront-ils éventuellement exposés dans un musée ? Le journaliste d'AL.com, Stephen Dethrage, s'efforce d'obtenir les réponses pour une histoire de suivi lundi.

En attendant, voici quelques faits qui aident à brosser un tableau de ce à quoi ressemblait le campus de l'UA pendant la guerre :

1. L'Université de l'Alabama, fondée en 1831, est devenue une école militaire en 1860.

L'Université de l'État de l'Alabama a ouvert ses portes en 1831 à Tuscaloosa, qui était alors la capitale de l'Alabama. En 1860, l'académie a été convertie en école militaire, selon l'auteur, historien et professeur à la retraite de l'UA, le Dr Robert Mellown. Après la sécession de l'Alabama de l'Union en 1861, l'université a été appelée "West Point of the South". Cliquez ici pour lire un article de Mellown sur l'université pendant la guerre civile.

Les étudiants qui ont continué à servir dans la guerre civile comprenaient : « sept généraux, 25 colonels, 14 lieutenants-colonels, 21 majors, 125 capitaines, 273 membres du personnel et autres officiers et 294 soldats privés », selon une plaque commémorative sur le Quad.

2. Un seul homme est mort lorsque les troupes fédérales ont envahi Tuscaloosa en avril 1865.

Selon Mellown, le général John T. Croxton a été envoyé à Tuscaloosa avec l'ordre "de détruire le pont, les usines, les usines, l'université et tout ce qui pourrait être utile à la cause rebelle." Au pont traversant la rivière à Tuscaloosa, 12 des membres de la garde nationale ont retiré des planches du sol du pont couvert pour empêcher les troupes de l'Union de traverser. "Dans l'escarmouche qui a suivi, un membre de la garde, le capitaine Benjamin Eddins a été mortellement blessé - le seul mort lors de l'invasion de Tuscaloosa", a écrit Mellown.

Eddins is buried in Greenwood Cemetery in Tuscaloosa.

3. As ordered, Federal troops burned the UA campus, with few exceptions.

Mellown excerpted an 1863 letter from UA President Landon C. Garland to Gov. John Gill Shorter: "If the enemy ever reach this place, they would not leave at this University one brick standing upon the other." His gloomy prediction and Tuscaloosa's worst nightmare came true in the spring of 1865."

The day was April 4, 1865. Union troops burned everything on campus except the 1829 Gorgas House, the President's Mansion, the guard house and observatory, known as Maxwell Hall, as well as "a few assorted faculty houses around the periphery" of the campus, Mellown wrote. In a stroke of good fortune, the university records were stored in the President's Mansion and were spared.

4. Injured Civil War soldiers were treated on campus at a makeshift hospital, built as an insane asylum.

The war slowed construction on the state's first mental hospital, the Alabama Insane Asylum, later to be named Bryce Hospital, that was being built on campus. However, the completed east wing was used as a military hospital during the war. The Bryce campus was eventually completed but much of it is now abandoned. Only a few buildings are still in use.

Mellown said deceased Confederate soldiers were buried in Greenwood Cemetery and some may have been buried in unmarked graves in the cemetery at the asylum. Federal soldiers who were buried at Greenwood were moved in 1865 to national cemeteries.

5. Tuscaloosa was targeted for industries that aided the South's war effort.

Although not considered a pivotal industrial hub, the city was home to some factories contributing to the war effort. "The Leach and Avery Foundry near the river produced cannons and cannon balls, the Black Warrior Cotton Factory provided cloth, and C.M. Foster's tannery made shoes. A niter works located near the University (on the site of the Tutwiler Hall parking lot) was used to produce explosives. Also, in Northport, Dr. S.J. Leach operated a factory that made hats for the army," Mellown said.

6. A Tiffany stained-glass window installed on campus memorializes Confederate soldiers.

A massive, multi-paneled Tiffany Studios stained-glass window depicting the "Christian Knight" memorializes the Confederate soldiers who fought in the Civil War. It was a gift to the university's Gorgas Library by the United Daughters of the Confederacy in 1925.

The inscription on the detailed window says: "As crusaders of old, they fought their heritage to save." It is now located in the W.S. Hoole Special Collections Library.

There is also a monument to Civil War soldiers on the quad.

7. Slaves once owned by the university are buried on campus and honored with a marker.

Next to the biology building lie several historical graves, including those of two slaves, Jack Rudolph and William "Boysey" Brown, according to CivilWarAlbum.com. A historical marker at the site says they were owned by "the University of Alabama and by faculty."

Others buried at the site include a pre-Civil War student, William J. Crawford, and several members of the family of Professor Horace S. Pratt.

The plaque about the slave burial reads: "Their burials were honored and rec by the University of Alabama on April 15, 2004. The faculty senate apologized for their predecessors role in the institution of slavery on April 20, 2004. This plaque honors those whose labor and legacy of perseverance helped to build the university of Alabama community since its founding."

Note to readers: if you purchase something through one of our affiliate links we may earn a commission.


Customer reviews

Top reviews from the United States

There was a problem filtering reviews right now. Please try again later.

I would like to let anyone reading this review that I am not a Alabama fan, from Alabama, or have any Alabama bias, I bought this because I love college football as a whole and love to have great books on the history of the flagship programs that make college football so special.

Let me say this, the company who produced this I believe its SkyBox, this piece is priceless and gorgeous. My all time favorite school is Penn State and I wish they had a book like this. So enough about me, let's talk about this book.

The book is definitely coffee-table worthy, the cover you see pictured on Amazon is actually the cover of the sleeve of the book, when you remove the book, it is an very simple and elegant Crimson Colored book with the Alabama logo on it. Let me warn you if you have oily hands it will show for sure.

When you open the book up, the photography just jumps at you from all eras of Crimson Tide football. It is so rich and authentic some rarely seen photos and some famous shots come to most Tide fans as they celebrate the History of Crimson Tide football. Great essay in tribute to Mal Moore, who for those who love Alabama and that love college football, know he spent his life at Alabama in so many roles.

Then essays and contributions by Tide legends such as Murray Legg, Joe Namath, Antonio Langham, Lee Roy Jordan, Gene Stallings, Eli Gold, and Nick Saban, this is the absolute must for Tide fans as this is a very well done scrapbook of the Tide's great history that any fan of college football especially with Alabama will cherish.

As I conclude, I make a plea with the publisher, this book is EXTREMELY well done, if you do any other schools I know it will definitely be top notch. I am really glad to add this to my library and feel this is a great illustration of Crimson Tide football.


The Teaching American History Program III Obtaining Unalienable Rights

Obtaining Unalienable Rights (OUR) is the third Teaching American History Program grant awarded to the Tuscaloosa City Schools in Alabama. Designed to bring public schools together with institutions that have expertise in American history, this professional development program for teachers in grades 4-12 expands its partnership with several new additions. We warmly welcome the Hale County School System, American Village in Montevallo, McLure Education Library, Moundville Archeological Park, and the Safe House and Black History Museum in Greensboro, who join long time partners Tuscaloosa City and Tuscaloosa County school systems, The University of Alabama History Department, College of Education, and Alabama Consortium for Educational Renewal, and the Westervelt-Warner Museum of American Art.

Funded by the U.S. Department of Education, OUR’s goals are to increase teacher and student understanding, knowledge, and appreciation of U.S. history.

OUR begins in January 2010 and will continue for three to five years. The format includes single day workshops with TCI Academy, afternoon/evening Speakers’ Forums, peer coaching study teams, independent study, online discussions, and a one week summer institute taught by The University of Alabama history and education professors. Teachers receive primary and secondary source materials which promote historical literacy, lesson plans, stipends, release time and substitutes, and use of traveling history trunks.

What content will be studied? American history is the story of the ongoing pursuit for equality and liberty. This quest is complex and will be studied from multiple perspectives and at many different points in time. The periods of history to be studied will depend upon specific gaps in teacher knowledge. Presentations include use of primary source documents, artifacts, and media, and correspond to the Alabama Course of Study for Social Studies.

The Teaching American History Program II
Making a Nation: Laying Claim to Democracy

Making a Nation: Laying Claim to Democracy (TAHP II) is the second professional development grant for Social Studies teachers awarded by the United States Department of Education to the Tuscaloosa City Schools in partnership with the Tuscaloosa County Schools, the University of Alabama History Department, College of Education, University Museums, University of Alabama Consortium for Educational Renewal, and the Westervelt-Warner Museum. TAHP II, for teachers in grades 4-12, welcomes the collaboration of a new partner, the Gilder Lehrman Institute of American History.

TAHP II uses a five-pronged approach of intensive summer institutes at the graduate level, scholar-led field studies, team study/peer coaching during the academic year, single day content-oriented workshops, and an infusion of content materials and resources to increase teacher content knowledge and student learning of American history. It is also a research study, measuring the impact of the program on teacher’s content knowledge and teaching practices and on students’ attitudes, comprehension of informational text, and the ability to analyze primary sources and historical data.

Making a Nation focuses on significant individuals who developed and expanded the American ideals of liberty and democracy, examining how they did so, and how previously excluded groups claimed the privileges of these concepts for themselves. As our nation expanded so did our concept of citizenship. Topics will include the meaning of citizenship, as reflected in basic American historical documents, accessing the political realm, reform, social movements, in the larger context of immigration, industrialization, and urbanization.


Histoire

1820 During the second session of the General Assembly, on December 18th, the “seminary of learning” is officially established and named The University of Alabama .

1844 The Normal Department is established. “The course of study will be substantially that of the regular college course, adapted to the varying conditions and wants of individuals, together with particular instruction in the art and business of a teacher.” According to President Manly in his report to the Board of Trustees on December 20th, “the faculty procured books and pamphlets relating to the subjects from the North and Europe, arranged a general course of study, and adver- tised that they would be ready to receive pupils in that department on the 22nd of April. . . .”No further mention of the Normal Department is made in the Catalogue until 1871.

1848 “It is ordained by the President and Trustees . . . that a department . . . is hereby created for the education of teachers of primary and preparatory schools in this state. The course of instruc- tion . . . shall be regulated by the faculty until this Board shall otherwise direct. [A]s a prerequisite to admission each of such students shall file a declaration in writing . . . that it is his intention to prepare himself for a teacher and devote himself to that vocation in this state. [E]ach county in the state shall be authorized to send one student to the Normal Department free of charge for tuition in other cases the price of tuition in that department shall be thirty dollars for the collegiate year.” Minutes, Board of Trustees, December 16, 1843

1871 For admission into the Normal Department, “the applicant must be at least sixteen years of age, and must pass a satisfactory examination on the elementary principles of Arithmetic, Ge- ography, and English Grammar. The course of study requires three years for its completion.” The Catalogue (1871) notes that “Twenty-one students have entered this Department, beside others who have taken special studies therein.” The Normal Department is renamed the Normal School and located in the Department of Professional Education in 1873.

1899 The Normal School is reorganized as The School of Pedagogy and Psychology. The School is renamed The School of Psychology, Logic, and Pedagogy in 1901. History of Education and Methods of Teaching are added to the curriculum. In 1902 the School becomes the School of Philosophy and Education.

1903 James Harris Fitts (Class of ’49) of Tuscaloosa, an attorney and founder of what became the First Alabama Bank, establishes the first University scholarship by endowing $5,000. Recipients “must be, or propose to become, a teacher by profession. . . . "

1904 The first summer instruction at the Capstone, the Summer School for Teachers, begins during the summer months of 1904 with several hundred teachers, mostly from Alabama’s elementary schools. This Summer School is the precursor of the two-session summer school that the entire University now observes.

1909 Under the leadership of President John Abercrombie, Professor of School Administration and former State Superintendent of Education, the School of Education is founded to meet the increased demand for trained teachers resulting from the reorganization of education at all levels in the state.

1927 Supervised teaching is established as a requirement for prospective high school teachers.

1928 In August, the ground is broken for the construction of the academic building for the newly created College of Education. The building is named in honor of Bibb Graves who served as Governor of Alabama from 1927 to 1931 and from 1935 to 1939. Dean James J. Doster holds the shovel and President George H. Denny holds the pick.

1928 The Department of Elementary Education is established. Elementary education pioneer Danylu Belser becomes the chair in 1929.

1929 The College of Education creates the Department of School Library Service to address the new library standards established by the Southern Association of Colleges and Schools and to train school librarians. In 1997 it becomes a department within the College of Communication.

1929 On June 21, 1929, Bibb Graves Hall is formally opened and dedicated with an address by George Drayton Strayer, Professor of Educational Administration.

1935 Elementary education majors are required to conduct “practice” teaching.

1942 John R. McLure becomes the Dean of the College of Education, a position he holds until 1959.

1945 The College begins to offer four-year degree-granting programs for preparing secondary school teachers.

1948 The American Association of Colleges for Teacher Education is founded. The College of Education is a charter member of this Association, which is the forerunner of the National Council for Accreditation of Teacher Education (NCATE), established in 1952.

1950 The College begins to offer programs leading to the Doctor of Philosophy and Doctor of Education degrees. It confers its first EdD degrees to Adolph B. Crew and Richard E. Bullington and its first PhD degree to Jesse S. Burbage in 1953.

1959 Ralph W. Cowart becomes interim Dean upon Dean McLure’s retirement. M. L. Roberts, Jr., serves as Acting Dean in July and August of 1960. Robert L. Hopper assumes the position until 1963 when he takes a leave-of-absence upon his appointment as Executive Secretary to the House Committee on Research in Washington, DC.

1959 The Special Education program begins its initial training efforts to prepare Special Education teachers at the master’s level under the direction of Jasper Harvey.

1961 The Department of Special Education and the Department of Curriculum Study and Research develop a cooperative EdD degree with emphasis in Special Education. In 1963, the first doctorate is awarded under this cooperative arrangement to Tommy Russell.

Mid 1960s Robert E. Bills becomes Dean until 1969. His deanship is marked by rapid changes in the size, quality, and number of programs. In comparison with 250 regional institutions, it ranks 2nd in the number of graduate degrees conferred 5th in undergraduate secondary education degrees 5th in advanced degrees and certificates and 4th in total undergraduate degrees.

1965 Teacher training in vocational education is established in the College under the direction of Oliver T. “Doc” Hulsey.

1965 The men’s and women’s physical education programs are combined. Courses such as golf and tennis become coeducational.

1966 A new Educational Specialist degree is developed and available in 12 fields in the College. The degree is established to meet the demand for junior college instructors throughout Alabama.

1967 The College had been sponsoring the intramural program for University women prior to 1967 when the responsibility for the university-wide Intramurals was assigned to William F. Clipson. The College manages the intramural programs until the 1980s when the Office of Student Life assumes responsibility for them.

1970 Dresslar Hall is destroyed by fire. Formerly the men’s physical education building, it is vacated when Dean Bills acquires Moore Hall for the College’s physical education department.

1972 Dean Paul Orr establishes the Office of International Programs to provide an international and global dimension to the College’s teacher and administrator preparation programs. Under CarrelM. Anderson’s leadership, the program expands to include more than 25 cities in Latin America and the Caribbean as well as Teheran, Iran, and Madrid, Spain.

1973 The Consortium for Overseas Student Teaching (COST) is a voluntary pact of mutual understanding among a group of colleges and universities acting through their schools, colleges, or departments of education to provide opportunities for quality student teaching placement and supervision in a setting outside the United States.

1974 The Capstone Education Society is organized to provide a means by which alumni, faculty, students, and friends can support the efforts of the College of Education to achieve first-rate, nationally recognized teacher education programs, the highest academic standards among its students, and excellence at all levels of education through the state.

1977 The Summer Enrichment Workshop (SEW), a program of mini-courses from a variety of disciplines for gifted and talented children in grades one through eight, is created and directed by Dr. Carol Schlichter.

1983 In 1982, there are only three computers in the College. The following year, the College establishes its first computer laboratory for students and faculty. By the close of 1988, more than 100 computers are available for faculty and student use.

1984 The State Legislature establishes 11 teacher in-service centers, one of which is The University of Alabama/Livingston University Teacher In-Service Center. These centers offer an extensive summer professional development program in critical needs areas.

1986 To ease the burden of elementary and secondary teacher shortages in Alabama, in 1986 the College reinstates a nontraditional fifth-year program originally developed during the 1960s. The program allows students holding undergraduate degrees in other disciplines to meet teacher certification requirements and earn a Master’s degree as in approximately one year.

1987 The Innovative Leadership Program, a principal preparation program, is initiated with a grant from the Danforth Foundation. The grant is designed to help The University collaborate with local school districts to develop a program which will produce visionary principals capable of leading schools with diverse student populations.

1992 The Clinical Master Teacher Program (CMT) is created. The CMT trains and empowers outstanding regular and special education public school teachers to fulfill the traditional roles of both the campus-based college supervisor and the public school-based cooperating teacher.

1994 The Multiple Abilities Program (MAP) is implemented MAP combines three certifications [Mild Learning and Behavior Disorders (K-6), Elementary Education (1-6), and Early Childhood Education (K-3)] into one Class B certification. The program is designed to prepare educators to teach students with average and above average abilities as well as those with mild learning or behavior disorders.

1997 The Special Education program develops the Collaborative Teacher Program to conform to new SDE certification requirements. This program, the first of its kind to be approved in Alabama, prepares special educators to work with other teachers and community agency representatives to provide an appropriate education for students with cognitive, behavioral, physical and/or multiple disabilities.

1999 With a goal of achieving 100% literacy among Alabama public school students, the Alabama State Department of Education initiated the Alabama Reading Initiative training. Since the summer of 2000 the Regional In-Service Centers have administered all Alabama Reading Initiative summer training programs.

2000 The Alabama Community College Leadership Academy is developed to prepare community college leaders by enhancing their leadership and management skills for an environment of change and to promote active partnership within postsecondary education.

2002 The University of Alabama Superintendents’ Academy (UASA) is a collaborative effort between the Instructional Services Division of the Alabama State Department of Education and The University of Alabama, College of Education’s Department of Educational Leadership, Policy and Technology Studies and Education Policy Center.

2002 Founded by Dr. Kagendo Mutua and Dr. Marcie Rock, CrossingPoints is a collaboration between the Special Education & Multiple Abilities Department and the Tuscaloosa City and County School Systems. The purpose of CrossingPoints is to provide transition services for students with disabilities ages 18-21. Students participating in CrossingPoints receive hands on instructions in vocational/employment aspects of transition during their job placement and specially selected or assigned job sites at the University of Alabama.

2003 The University of Alabama Wheelchair Athletics program was founded in 2003 by Drs. Brent Hardin and Margaret Stran. The program started with a women’s wheelchair basketball team and added a men’s team in 2006. Both teams have enjoyed the support of the Alabama administration, students and faculty including UA President Robert Witt and Alabama has become one of the leaders in the collegiate wheelchair athletics in just a few short years. In 2009, the women’s team was named national champion.

2006 The inaugural class of the Executive Ed.D. program began its program. This innovative model is designed for experienced professionals who have served in high-level positions in higher education and related industries.

2007 Bibb Graves Hall reopens after a major renovation that took Graves down to the bones of the building. This major renovation of the building, the first since it was built in 1929, will enable a new generation of teachers to have the best learning environment in which to acquire the art and skills necessary to become outstanding educators. President Robert Witt stated, The University of Alabama does not have a higher priority than training the next generation of teachers.”

Given the need to provide superior education, training for the next generation of nurses, and the need for qualified nursing faculty, the Capstone College of Nursing and the College of Education have joined together to offer an Ed.D. in Instructional Leadership for Nurse Educators to prepare nurses for the role of nurse educator.


The University must acknowledge its history of racism

If you’ve been keeping up with on-campus politics, you’ve probably heard about Dr. Riley’s recent resignation. The former Dean of Students stepped down after a few of his tweets concerning racism in America resurfaced. A large population of the University of Alabama students is infuriated with the situation, as the administration refuses to be transparent on the reasoning behind Riley’s resignation. There has been widespread media coverage of the ordeal, and many students are taking action to find answers.

Dr. Riley’s resignation has served as the catalyst for a larger conversation concerning the University of Alabama. Why does the University claim a commitment to “diversity, equity, and inclusion” when it’s constantly diminishing the voices and opinions of minorities?

UA’s past is riddled with racism and oppression. This long, painful history began when enslaved people built the University, and continued when they were forced to work here without compensation. After the abolishment of slavery and reconstruction, racism continued its’ hold on UA. In 1956, Autherine Lucy was the first black student to set foot on the University’s campus. She was expelled for her own safety within three days, as angry rioters and protestors threatened her life. Black students were barred from entering the University until 1963 when Vivian Malone and James Hood were successfully enrolled. When these two students tried to obtain their course schedules and start their academic careers, they were met with Governor George Wallace guarding the schoolhouse door. The University has been integrated since this time, but on-campus racism still lingers far after 1963.

The University of Alabama’s Panhellenic Greek life was not formally integrated until 2013. Just two years ago, we witnessed the scandal of a sorority girl who felt the need to announce her blatantly racist opinions on camera. The same year, a white supremacist was invited to speak on our campus.

I’m detailing this brief history to make a point: the University of Alabama was built on a foundation of anti-blackness. Recently, the University has made it a point to shift its framework to include “diversity, equity, and inclusion.” These buzzwords, however, do not mean very much when they are not producing real change.

This past week, I marched in a protest concerning Dr. Riley’s removal. Upon arriving at Rose Administration, Dr. Bell gave a brief speech about being thankful for student opinion before promptly turning around and walking inside. He did not stay to listen to the demands of the students who have been so viciously hurt by his actions. His duty as president is to serve all UA students, yet he has chosen to neglect an entire section of the student body.

With a past as deeply entrenched in racism and anti-blackness as the University of Alabama’s, one cannot simply turn a blind eye to injustice. Every day must be treated as a part of the battle to overcome the inequities of the past.

The students of color at this campus deserve better. They deserve better than feeling like their feelings, thoughts, and opinions go unheard. They deserve better than having the president quite literally turn his back on them in a time of distress. They deserve to feel recognized every day for the bravery it takes to set foot on a campus built by their ancestors. The students at the University of Alabama deserve honesty, justice, and an acknowledgment of past wrongdoings.

So, to the University of Alabama, do better. Your students are depending on you to actually pursue the ideals you have so brazenly written on every memo.


Voir la vidéo: UA Virtual Campus Tour. The University of Alabama (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Abdel

    the Definitive answer, it is worth knowing ...

  2. Grimbold

    Ce sujet est tout simplement incomparable :), je l'aime))))

  3. Fern

    la question est supprimée

  4. Brown

    C'est d'accord, pièce très utile

  5. Priour

    Est très similaire.



Écrire un message