Podcasts sur l'histoire

Légendes, Mystères, Lumière et Ténèbres : L'Histoire Secrète de la Caverne Biblique des Patriarches

Légendes, Mystères, Lumière et Ténèbres : L'Histoire Secrète de la Caverne Biblique des Patriarches

Le Caveau des Patriarches est un site très connu au Moyen-Orient. Connue aujourd'hui sous le nom de mosquée Ibrahim ou sanctuaire d'Abraham, elle apparaît dans la Bible, la Torah et le Coran. Les légendes parlent d'une entrée secrète menant aux tombes de personnages bibliques, cependant, les tunnels qui passeraient en dessous sont fermés aux touristes et aux chercheurs modernes. Ainsi, il faut se tourner vers les textes anciens et décrypter les mythes entourant ce site d'ombre.

Le Caveau des Patriarches était recouvert d'une structure judéenne à l'époque hérodienne. Plus tard, Saladin l'a transformé en mosquée. A travers l'histoire, les anciennes grottes ont témoigné de rencontres mystérieuses et ont été le décor principal de complots et de pèlerinages légendaires. Les sépultures de patriarches, dont Abraham, Sarah et bien d'autres, seraient situées à l'intérieur des tunnels souterrains.

C'est un tombeau symbolisant des idées anciennes, et peut même être appelé la base de la spiritualité au Moyen-Orient. Mais personne ne sait avec certitude si la Caverne des Patriarches est un cimetière légendaire ou réel pour les anciens patriarches et maîtres spirituels. La bible prétend que certains des individus enterrés à l'intérieur de la grotte sont morts quand ils étaient très vieux. Par exemple, Isaac aurait vécu 180 ans, Jacob 130. Cette information semble irréaliste.

Le tombeau d'Abraham. ( CC BY-SA 3.0 )

Grottes des histoires oubliées

La grotte mentionnée dans la Bible est connue par des documents datant du règne d'Hérode le Grand. Il a construit une structure sur le site qui était fortement liée au judaïsme hellénistique. C'était un enclos qui avait une entrée secrète (qui n'a toujours pas été retrouvée). Cette construction faite par l'ordre du célèbre roi a ajouté aux légendes et à l'intérêt pour les grottes mystérieuses.

  • Les origines de l'ancienne église copte d'Egypte
  • L'origine des Templiers – Descendants d'anciens juifs ?

La verrière de pierre au-dessus d'une entrée connue plus visible des grottes ( CC BY-SA 2.5 )

Juifs et chrétiens se partageaient le site à l'époque byzantine où il y avait une petite église ou une basilique. Mais le temple a toujours été lié aux légendes concernant le Caveau des Patriarches. Il est impossible de vérifier de nombreuses théories antiques et médiévales liées au site car les grottes ne sont pas accessibles aux visiteurs, et il est également très difficile pour les professionnels de les explorer. Apparemment, les tunnels qui appartenaient au système de grottes sont en partie ruinés.

L'histoire musulmane de la grotte a commencé en 614. Ensuite, les grottes semblent avoir été oubliées pendant de nombreuses décennies. Mais ils ont été redécouverts par un moine en 1119 après JC. Ce moine, connu dans l'histoire sous le nom d'Arnoul (pas son vrai nom, mais comment il s'appelle), serait entré dans le passage étroit de la grotte et aurait découvert une grande pièce ronde.

Avant l'exploration en 1119, l'histoire de la grotte se lit encore plus comme une légende et il n'y a aucun document suggérant une exploration. Cependant, il existe un texte très intéressant daté du 11ème siècle par Benjamin de Tudela qui décrit certains faits connus sur les grottes à l'époque :

Benjamin de Tudela au Sahara.

« A une distance de six parasangs se trouve Saint Abram de Bron, qui est Hébron ; la vieille ville se dressait sur la montagne mais est maintenant en ruines ; et dans la vallée, près du champ de Macpéla, se trouve la ville actuelle. Ici, il y a la grande église appelée Saint Abram, et c'était un lieu de culte juif à l'époque de la domination mahométane, mais les Gentils y ont érigé six tombeaux, respectivement appelés ceux d'Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Horrible. Les gardiens disent aux pèlerins que ce sont les tombeaux des Patriarches, pour lesquels les pèlerins leur donnent de l'argent. Si un Juif vient et donne une récompense spéciale, le gardien de la grotte lui ouvre une porte de fer, qui a été construite par nos ancêtres, puis il peut descendre en bas au moyen d'escaliers, tenant une bougie allumée à la main. . Il atteint alors une grotte, dans laquelle rien ne se trouve, et une grotte au-delà, qui est également vide, mais quand il atteint la troisième grotte, voici six sépulcres, ceux d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, respectivement face à ceux de Sarah, Rebecca et Léa. Et sur les tombes sont des inscriptions taillées dans la pierre ; sur la tombe d'Abraham est gravé « Ceci est la tombe d'Abraham » ; sur celle d'Isaac : « C'est ici le tombeau d'Isaac, fils d'Abraham notre Père » ; sur celle de Jacob : « C'est ici le tombeau de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham notre Père » ; et sur les autres, "Ceci est la tombe de Sarah", "Ceci est la tombe de Rebecca" et "Ceci est la tombe de Léa". Une lampe brûle jour et nuit sur les tombes de la grotte.

Gravure sur bois de Gustave Doré illustrant l'enterrement de Sarah dans la grotte.

Tombeau d'Isaac, v. 1911.

Se souvenir d'un espace religieux

Le site a été restauré à l'époque de l'Empire ottoman. Le règne de Soliman le Magnifique a été particulièrement bon pour les sites antiques de Terre Sainte.

  • La dernière datation des os de chameau révèle-t-elle des inexactitudes dans la Bible ?
  • Ascension aux cieux dans la mythologie antique

La prochaine fois que le monde s'est souvenu de l'importance du Caveau des Patriarches, c'est lorsque le site est devenu une partie d'Israël en 1967. L'emplacement se trouve dans un espace de conflit entre Palestiniens et Israéliens, mais il est toujours très attrayant pour le tourisme religieux. Cependant, en 1994, le Caveau des Patriarches a attiré l'attention du monde entier pour un événement terrible. C'était le site d'un massacre commis par un colon israélo-américain qui a tué 30 musulmans palestiniens.

Entrée des grottes ( CC BY-SA 2.5 )

Néanmoins, le site est resté un espace sacré pendant de nombreuses générations. Il n'a jamais perdu sa place parmi les légendes. Maintenant, il est connu comme le site de la mosquée Ibrahimi avec la grotte des patriarches. Des recherches futures, si elles sont autorisées, pourraient prouver qu'il s'agit de l'un des cimetières les plus remarquables du monde, mais pour l'instant, c'est toujours un site fascinant pour l'archéologie biblique.


Le "feu" qui n'a laissé aucune trace lorsqu'ils sont allés voir de plus près.

* C'est une longue lecture mais elle couvre une vérité très importante sur l'histoire et la connexion au Dieu Tout-Puissant de la nation juive et de la Bible ! Que vous l'aimiez ou non!

- La Grotte de Macpéla
écrit par Ron Wyatt

Nous présentons ce sujet hors de son ordre chronologique biblique car les événements liés à sa découverte, ainsi que la signification de celui-ci, nécessitent que nous le placions avec l'Arche d'Alliance.

L'histoire de ce projet doit commencer en 1979, car c'est alors que Ron a rencontré un jeune homme arabe à Jérusalem dans un restaurant que lui et ses garçons fréquentaient - et ce jeune homme a raconté à Ron quelque chose de très étrange qui se passait dans la maison de sa famille. à Hébron.
(Pour protéger l'identité de la famille, nous appellerons le jeune arabe "James".)

James a expliqué à Ron comment les membres de sa famille n'arrêtaient pas de voir ce qui ressemblait à un incendie au loin de leur résidence – sur un site sur leur propriété. Mais, il a expliqué que chaque fois qu'ils voyaient ce feu et allaient l'examiner, ils ne trouveraient rien quand ils y arriveraient. Pas de bois carbonisé -- rien. Il a insisté pour que Ron vienne le voir, mais Ron a estimé que c'était juste une "voie de côté" - un moyen pour James d'amener Ron avec lui et peut-être de s'arrêter dans le magasin d'un membre de la famille, où on lui offrirait un 10% de réduction. Ron et ses fils travaillaient sur le site de l'Arche d'Alliance et il ne voulait pas perdre un temps précieux, alors il a fait la seule chose qu'il savait faire - il a prié à ce sujet. S'il pleuvait et qu'il ne pouvait pas travailler le lendemain, oui, il irait avec James. Et le lendemain il a plu. Ron ne dépend jamais de sa propre sagesse dans ces domaines, mais demande un signe direct de la volonté de Dieu quant à ce qu'il faut faire.

Étonnamment, James l'a conduit directement à sa maison familiale sans s'arrêter. La famille est très nombreuse - beaucoup de frères - et ils vivaient tous dans la région, certains à la maison avec leur mère, et certains avaient leur propre maison. Il a emmené Ron sur le site et Ron n'a rien vu. Rien, c'est-à-dire que du calcaire gonflant sous la surface de la terre comme un ballon géant enfoui sous eux. Pour Ron, cela suggérait peut-être une grotte sous leurs pieds. Il ramassa un gros rocher et le jeta violemment sur le calcaire et le bruit sourd qui en résonna résonna dans la zone comme un grand tambour creux. Alors il a demandé à James s'il y avait une grotte quelque part dans la région. La réponse était oui. Il montra à Ron l'entrée d'une grotte trop petite pour pénétrer dans un site devenu dépositaire de déchets abandonnés, tout comme le site qu'il fouillait à Jérusalem. (Quand il a indiqué pour la première fois la zone qu'il a excavée plus tard pour l'Arche, c'était aussi une zone de tas de ferraille.)

La famille était sérieuse à propos de leur histoire - ils avaient un peu peur des lumières qu'ils avaient vues là-bas. Et Ron était perplexe - il ne pouvait rien faire pour les aider. Mais il savait que les circonstances qui l'avaient conduit ici n'étaient pas ordinaires. Et depuis le début, Ron soupçonnait que c'était probablement le site de la vraie grotte de Macpéla - le lieu de sépulture d'Abraham, d'Isaac, de Jacob et de leurs femmes. Mais pendant les 14 années suivantes, il n'a plus jamais revu le site.

"James" est entré dans la chambre avec l'arche

En 1982, James a travaillé avec Ron dans le système de grottes de Jérusalem après que les deux fils de Ron soient tombés malades et ont dû rentrer chez eux. Étant assez petit et mince, James était capable d'entrer facilement dans les petites zones du système de grottes et de dire à Ron s'il y avait quelque chose là-bas. En janvier, il est entré dans une pièce sombre que Ron pensait juste une autre impasse. Alors que James rampait à l'intérieur, Ron était sur le point de lui remettre la lampe de poche quand soudain James sortit précipitamment du petit trou : « Qu'est-ce qu'il y a là-dedans ?! Il était terrifié, complètement. Et il n'a plus jamais travaillé dans la grotte. Mais s'il n'était pas sorti de ce trou comme s'il avait vu le diable lui-même, Ron n'y aurait jamais pensé un peu plus. Il n'aurait jamais agrandi le trou et rampé en lui-même le 6 janvier 1982 à 2h00 de l'après-midi - il n'aurait jamais trouvé l'Arche de l'Alliance sans la réaction de terreur complète et totale de James.

James retourna travailler dans le restaurant où Ron l'avait rencontré. Mais au milieu des années 1980, James a eu la malchance de se rendre en Jordanie au mauvais moment. Ron a appris plus tard qu'il se trouvait là à un moment où un mandat a été adopté selon lequel tous les Arabes hors du pays d'Israël à ce moment-là ne pouvaient pas revenir. Et à ce jour, Ron n'a jamais revu James, bien qu'il lui ait parlé de nombreuses fois par téléphone.

Des retrouvailles des plus fortuites

À la fin de 1992, un autre événement fortuit s'est produit. Ron a rencontré des personnes qu'il avait connues à cette époque et qui connaissaient également James et sa famille. Ron leur a demandé s'ils étaient au courant pour la famille de James - s'ils étaient toujours là, etc. Le souvenir des événements d'Hébron n'a jamais quitté l'esprit de Ron. Étonnamment, Ron a fini par rendre visite à la famille à Hébron ce même voyage. Et encore plus étonnant, la famille se souvenait de lui et était très heureuse de le voir. Mais les choses avaient changé au fil des ans. Les frères s'étaient tous mariés et avaient construit des maisons dans la région. D'autres membres de la famille avaient des maisons derrière eux - le site examiné par Ron il y a des années était entouré de maisons, toutes à "distance de crachat". Lorsqu'il s'y était rendu en 1979, le domaine était essentiellement un vignoble. Vu la façon dont les choses s'étaient déroulées, Ron pensa qu'il était temps de voir ce qu'il y avait vraiment ici. Alors, il s'est assis avec la famille - certains membres de la famille parlent très bien anglais, et ils ont traduit pour le reste de la famille.

Ron a commencé par leur expliquer qu'il croyait qu'Abraham et sa famille étaient enterrés sur leur terre - une chose potentiellement sensible à dire à cette famille musulmane qui vivait tout près de la traditionnelle "grotte de Macpéla". Il a soigneusement expliqué ses recherches et pourquoi le site traditionnel ne peut pas être le site réel. Fait intéressant, ils ont dit à Ron qu'ils pensaient que le site traditionnel n'était pas authentique. Ils étaient intéressés à découvrir ce qu'il y avait sur leur propriété et ont dit à Ron qu'ils s'arrangeraient pour entrer dans la grotte en la creusant eux-mêmes. Ron avait besoin d'examiner le site avec son équipement électronique pour localiser la chambre avant qu'ils ne commencent à creuser, et comme il travaillait sur un autre projet et n'avait que peu de temps pour le visiter, il leur a dit qu'il reviendrait bientôt. Alors ils lui firent leurs adieux et dirent qu'ils avaient hâte de le revoir.

En avril 1993, Ron est retourné en Israël. Je suis allé avec lui, tout comme Lloyd Hiler, un chirurgien de Memphis, Tennessee. Laissant Lloyd et moi à Jérusalem, Ron est allé seul pour la visite initiale, puis est venu et nous a dit de récupérer nos sacs - nous allions rester sur le site. Maintenant, Hébron est une zone de grande tension. Une femme américaine serait très visible, alors je devais rester hors de vue la plupart des heures de la journée. Même Lloyd et Ron devaient faire attention à ne pas être vus. Nous sommes restés à l'intérieur le reste de la journée. Cette nuit-là, sous la pleine lune, nous sommes tous allés sur le site au milieu de toutes les maisons. C'était un jardin et les frères avaient planté des arbres fruitiers et toutes sortes d'herbes dans la région, nous devions donc faire attention où nous marchions. Nous nous sommes levés sur cette haute plaine et avons regardé où nous pouvions voir Tel-Aviv au loin. Les frères nous ont raconté comment ils ont pu voir les missiles Scud y tomber pendant la guerre du Golfe. Mais pendant que nous bavardions, Ron scannait nonchalamment le site par voie électronique.
Après environ une heure et demie, nous sommes retournés dans la maison où nous devions rester. Ron, Lloyd et moi avons tous campé dans une pièce - Ron et moi sur un matelas par terre et Lloyd sur un canapé. Dans la pièce voisine se trouvait l'une des épouses et la fille d'un frère qui avait 2 épouses. Il nous a dit qu'il resterait avec son autre femme cette nuit-là, qui vivait dans une maison à environ 20 pieds de là. J'ai eu du mal avec cette situation - j'aimais les deux femmes de la même manière et je ne pouvais pas imaginer vivre dans une telle situation. Mais je dois dire qu'ils semblaient assez heureux, même si je n'ai jamais vu les 2 femmes ensemble.

Enfin le matin est arrivé et nous nous sommes tous réveillés, anxieux et un peu nerveux. Les frères avaient été occupés avant même que nous nous réveillions. Un plan avait été élaboré la veille. La famille creuserait sous terre dans le site - leur "histoire de couverture" pour les spectateurs curieux serait qu'ils creusaient un puits. Ils ne voulaient pas que d'autres regards indiscrets sachent ce qu'ils faisaient vraiment. Cela signifiait que Ron ne pouvait pas participer à l'excavation proprement dite, du moins pas pour le moment.

Avant que nous nous réveillions, un frère s'était arrangé pour qu'une pelle rétrocaveuse vienne le jour même et commence les fouilles ! Je ne pouvais pas le croire - il n'y a aucun moyen d'obtenir une pelle rétrocaveuse ici dans notre pays dans un délai aussi court ! Mais vers 1h00 cet après-midi-là, il creusait le trou. J'étais tellement étonnée de cela, il nous semblait que le Seigneur accomplissait un miracle après l'autre. Nous priions constamment pour que la Volonté du Seigneur soit faite et qu'Il nous fasse savoir quoi faire. Après tout, la seule raison pour laquelle Ron croyait que ce site contenait la grotte de Macpéla était à cause des événements étranges qui ont conduit à sa venue sur le site. J'ai réussi à filmer la pelle rétrocaveuse à travers la fenêtre, car je ne pouvais pas sortir. En fin de compte, je voulais autant de documentation que possible sur les événements. Nous essayions de ne pas être excités et en même temps, j'avoue être un peu nerveux.
Après tout, personne ne savait où nous étions s'il nous arrivait quelque chose. Nous n'étions pas exactement sur un terrain amical - Hébron est une zone dangereuse pour les touristes de toutes sortes, mais surtout pour les Américains. Mais la famille était très aimable avec nous et je me sentais très en sécurité avec eux. Nous avons dû louer une voiture de location israélienne pour conduire en territoire israélien, puis nous avons dû en louer une auprès d'une société de location jordanienne pour conduire dans les secteurs arabes. Et nous avons également dû placer un certain objet dans le tableau de bord avant qui, nous a-t-on dit, serait un signal de ne pas nous jeter de pierres. Nous ne savons pas ce que tout cela signifiait, mais nous l'avons fait et cela a fonctionné.

Je n'ai plus jamais pu retourner sur le site dans la cour arrière pendant ce voyage, même s'il n'était qu'à environ 100 pas de la maison. Le travail avait commencé et je devais rester hors de vue. Ron et Lloyd y retournaient chacun de temps en temps, mais ils n'osaient pas prendre de caméras. L'astuce allait être d'éviter l'attention des membres de la famille voisine. Nous savions tous que la motivation de la famille était plus que de simplement trouver le lieu de sépulture d'Abraham - ils sentaient que cela pourrait être quelque chose qui pourrait apporter de la bonne fortune à la famille. Et cela nous convenait. Après tout, c'est leur terre.

Finalement, nous avons décidé de rentrer à la maison. Si nous changions nos billets d'avion, cela coûterait beaucoup plus cher. Le travail initial de creusement serait lent et nous ne pourrions rien faire pour aider. Toute la famille était extrêmement aimable avec nous tous et nous avons appris à aimer les enfants, en particulier la petite fille de 4 ans qui vivait dans la maison où nous étions. Elle avait été si timide avec nous le premier jour. Mais le deuxième jour, quand j'ai commencé à parler « parler d'oiseau » à ses petits pinsons comme elle, elle s'est tout de suite réchauffée. Elle récitait à la fois l'alphabet arabe et anglais et essayait désespérément de m'apprendre l'alphabet arabe.
J'étais un échec total - elle me répétait les lettres arabes, pressant mes joues avec ses petites mains exactement comme je suis sûr que son professeur lui a fait quand elle apprenait sa prononciation. Quand je disais tout faux, elle et sa mère se contentaient de rire et ensuite - pour ne pas me faire sentir embarrassé - ils le répétaient encore et encore pour moi. J'ai filmé tout ce scénario et je n'oublierai jamais à quel point je me sentais stupide. Cette petite de 4 ans connaissait mon alphabet par cœur, mais je ne pouvais même pas dire le sien. Et dire que nous avons des enfants dans ce pays qui ne savent même pas lire une fois diplômés.

Il avait été décidé avant notre départ que lorsque les frères entreraient dans la grotte, ils nous appelleraient. Sinon, Ron reviendrait en juin. Quand aucun mot n'est venu, il a organisé ses billets pour la fin juin. Et juste après qu'il se soit arrangé pour eux, l'appel est venu : « Bonjour, M. Ron, quand venez-vous ? Ron a répondu "Vers le 22 juin". La seule réponse était "Bienvenue!" Le frère aîné et porte-parole de la famille a bien fait - Ron lui avait demandé de ne pas discuter du projet par téléphone et il ne l'a pas fait. Et nous étions ravis ! Nous avons appelé Lloyd et "oui", il voulait y aller.
Mais il y avait un problème : Ron serait seul à Hébron les premiers jours car le programme de chirurgie de Lloyd ne lui permettrait pas de venir avant le 28. Ron et moi n'en avons pas beaucoup discuté, mais je priais pour que quelqu'un l'accompagne. Et 9 jours avant son départ, un jeune couple nous a rendu visite chez nous, Marty et Julie.Marty nous avait dit il y a plusieurs mois qu'il voulait aller en Turquie et aider à travailler sur l'arche de Noé si l'occasion se présentait et que Ron avait besoin de lui, mais comme lui et sa femme attendent leur premier enfant en août, nous n'avons même pas lui parler de ce voyage. Mais il a posé la question magique : « Avez-vous des voyages prévus dans un avenir proche et avez-vous besoin d'aide ? Pour faire court, en 9 jours, Marty a obtenu son passeport et son billet et est parti. J'étais tellement reconnaissant que le Seigneur ait arrangé le départ de Marty - non seulement Ron ne serait pas seul à Hébron, mais la profession de Marty est de forer dans la terre et de vérifier les structures souterraines - la méthode même que Ron s'attendait à utiliser dans cette grotte avec caméras de type fibre optique.


Quand ils sont arrivés à Hébron, nous a dit plus tard Marty, l'atmosphère était tendue. La famille n'a pas très bien réagi à un étranger au milieu. Ils avaient appris à connaître Ron, Lloyd et moi, et pendant un court instant, dit Marty, les frères ont agi de manière très suspecte. Mais Marty a très vite gagné leur confiance et les frères leur ont fièrement montré le travail qu'ils avaient fait - ils leur ont montré la grotte. L'excitation d'entrer dans la grotte fut compensée pour Ron et Marty par la soudaine réalisation que le travail ne faisait que commencer. La grotte avait été endommagée par un tremblement de terre et il y avait beaucoup de saleté au fond. Ron leur fit creuser un endroit pour voir à quelle profondeur se trouvait le sol de la grotte – il faisait environ 5 1/2 pieds. Mais le plus décevant était le fait qu'il n'y avait pas d'os là-bas. En fait, il n'y avait rien d'autre que des morceaux brisés d'un très grand bol plat qui date de l'époque d'Abraham. Mais, il y avait ce qui semblait être 3 cryptes géantes et une section plus petite en forme d'étagère sculptée dans un mur qui était un peu au-dessus du niveau de la taille. Il y avait des trous dans les murs autour de l'entrée de la grotte qui ressemblaient clairement à des pièces jointes pour un certain type de porte. Il y avait des trous qui étaient placés dans le mur à un angle, ce qui semblait être pour des torches à installer dans le mur.


Ancienne structure directement au-dessus de la grotte


Mais d'un intérêt égal était l'ancien bâtiment au-dessus de la grotte. Ron avait vu cette structure des années plus tôt, mais comme il ne savait pas exactement où se trouvait la grotte, il n'a pas associé le bâtiment à la grotte. Mais une fois à l'intérieur de la grotte, ils ont trouvé ce qui semblait être un trou "d'évent" dans le plafond de la grotte, et ont découvert que le bâtiment était construit directement au-dessus de ce trou. Alors que le trou "d'évent" est maintenant bouché par des roches, il se peut qu'au départ le bâtiment ait été construit pour couvrir cet évent ouvert et empêcher la pluie, la neige et les débris de tomber dans la tombe. Dans le même temps, la conception du bâtiment indique qu'il a été érigé comme un type de monument, car il a à peu près la même taille que la grotte.

Quelques jours plus tard, Lloyd est arrivé et les trois hommes ont soigneusement documenté les preuves. Ils ont filmé et photographié. Ils ont tout mesuré. Des échantillons du matériel du sol de la grotte et de chaque crypte ont été prélevés, qui seront examinés dans les laboratoires pour des preuves. Et puis, Ron, Marty et Lloyd sont rentrés chez eux.

Le travail n'est pas près d'être terminé. Les frères sont, au moment où j'écris ces lignes, en train de tamiser le sol et les débris dans le sol de la grotte, à la recherche de tout ce qui pourrait témoigner. Maintenant, nous allons partager avec vous les preuves sur le site et, espérons-le, d'ici le prochain bulletin, nous aurons les preuves que nous pensons être là.
Comme nous avons tous examiné les bandes vidéo et les photographies, nous nous rendons compte que nous sommes dans la même situation que celle où nous étions en 1990 avec Sodome et Gomorrhe - nous pensions sans aucun doute qu'il s'agissait des restes cendrés des villes de la plaine. Mais nous n'avions pas de preuves définitives jusqu'à ce que nous trouvions les capsules de soufre dans les cendres. Aujourd'hui, nous pensons vraiment que ce site est la grotte de Macpéla - les preuves n'ont rien révélé qui nierait cette conclusion. Et nous n'arrêterons pas le travail jusqu'à ce que nous trouvions la preuve que nous croyons être là, ou jusqu'à ce que le Seigneur intervienne.


UN EXAMEN DES PREUVES

La première considération doit être l'emplacement - le site sur lequel nous travaillons se trouve dans la banlieue d'Hébron actuelle. Hébron est située dans une vallée orientée nord/sud, entourée de belles collines en terrasses. La grotte est située sur une plaine au sommet d'une des nombreuses collines. Les informations données dans la Bible quant à l'emplacement sont rares - la grotte est décrite comme étant "avant" Mamre, ce qui indique qu'elle est adjacente. Et tout ce que nous savons de Mamre, c'est que c'est une zone de plaine et c'est dans la région d'Hébron :
GENÈSE 13:18
Alors Abram enleva sa tente, et vint habiter dans la plaine de Mamré, qui est à Hébron, et y bâtit un autel à l'Éternel.

Le site de la grotte se trouve sur une plaine, près de son bord, au sommet d'une haute colline. A quelques centaines de mètres de là, la colline entame sa descente et descend tout droit. Depuis le site, il est époustouflant de regarder en direction de la vallée fertile et verdoyante.

L'indice suivant, nous apprenons à partir du moment où le Seigneur vient visiter Abraham, accompagné des anges qui vont détruire Sodome et Gomorrhe :
GENÈSE 18:1 Et l'Éternel lui apparut dans les plaines de Mamré; et il s'assit à la porte de la tente dans la chaleur du jour

Abraham était « dans les plaines de Mamré » lorsque le Seigneur lui a rendu visite. Le lendemain, après que les villes de Sodome et Gomorrhe aient été détruites, Abraham a pu regarder et voir la fumée s'élever de toute la région, ce qui est cohérent avec le fait qu'il se trouve au sommet d'une zone élevée : GENÈSE 19:27 Et Abraham gat gat early le matin, à l'endroit où il se tenait devant l'Éternel. 28 Et il regarda vers Sodome et Gomorrhe, et vers tout le pays de la plaine, et vit, et voici, la fumée du pays montait comme la fumée d'un fourneau.

Lorsque vous êtes dans la vallée en contrebas de ce site, vous ne pouvez rien voir au loin, à l'exception des collines environnantes. Pour pouvoir voir ce qui est décrit dans ce verset, Abraham aurait dû être en haut, pas dans la vallée. Encore une fois, notre site répond à ce critère.

Qui a été enterré dans la grotte ?

À quoi devons-nous nous attendre à trouver dans la grotte de Macpéla ? Abraham, Sarah, Isaac, Rebecca, Jacob et Léa ont tous été enterrés dans la grotte (Genèse.49:31). Nous savions que Jacob avait été momifié en Egypte :
GENÈSE 50:2
Et Joseph ordonna à ses serviteurs les médecins d'embaumer ce père; et les médecins embaumèrent Israël. 12 Et ses fils lui firent ce qu'il leur avait commandé : 13 Car ses fils le transportèrent au pays de Canaan, et l'ensevelirent dans la caverne du champ de Macpéla, qu'Abraham acheta avec le champ comme possession d'un lieu de sépulture. d'Ephron le Hittite, avant Mamré.

Notre plus grand espoir était de trouver une momie égyptienne dans la grotte. Mais ils n'en ont pas trouvé. Plusieurs possibilités viennent à l'esprit pour expliquer pourquoi aucun os ni aucune momie n'ont été trouvés : il y a toujours la possibilité distincte que les restes du défunt se soient complètement décomposés - la grotte n'était pas étanche à l'air bien qu'elle semble avoir été suffisamment scellée pour empêcher les animaux sauvages d'entrer. animaux. Il se peut que l'on trouve des preuves d'enveloppes de lin telles qu'elles ont été utilisées pour la momification dans les débris de la grotte, ainsi que d'os en décomposition. Ou, il existe une autre possibilité, dont nous discuterons dans l'article - "L'arche et la grotte - Quelle est la connexion?" Il y a encore beaucoup de saleté à tamiser, donc la conclusion à ce sujet n'est pas encore connue avec certitude. Mais je dirai que nous ne nous attendions vraiment pas à trouver les ossements. Vous comprendrez pourquoi lorsque vous lirez l'article suivant.

Enterrements juifs - Macpéla un « prototype » ?

Nous avons étudié attentivement tout ce que la Bible nous dit sur les enterrements des disciples du vrai Dieu. Abraham était le « père » pour ainsi dire de la nation juive et sa tombe serait le prototype des futures sépultures juives. Ce que nous avons appris, c'est que les Juifs accordaient une grande importance à la préservation des ossements réels de la sépulture. Nous connaissons leurs pratiques ultérieures - comment ils enterraient tous les membres d'une famille dans une zone : à chaque mort, leur corps était enterré dans un sépulcre familial. Lorsque le reste du corps était complètement décomposé, ils plaçaient les os dans un ossuaire, une boîte ou une chambre pour les ossements familiaux. De cette façon, de très nombreuses générations pourraient être enterrées dans une même tombe familiale.

Avant d'entrer dans la grotte, nous voulions comprendre ce qui devait se trouver dans la grotte funéraire des premiers ancêtres des Israélites. Mais comme aucune précision n'est donnée quant à l'enterrement des patriarches, nous avons étudié les enterrements en général - et voici ce que nous avons appris :

1) L'enterrement avec les ancêtres était important si c'était possible - Genèse 47:30 Juges 16:31 2 Samuel 2:32, 17:23, 19:37.

2) Être privé d'un enterrement approprié est considéré comme une preuve de punition divine - Ecclésiaste 6:3 Deutéronome 28:26 1 Rois 13:22 2 KJn.9:10 Jérémie 7:33.

Ensuite, nous avons appris que peu des cérémonies de l'enterrement étaient connues sauf (celles-ci datent de différentes périodes de la Bible) :

1) Les yeux du défunt étaient fermés à la mort - Genèse.46:4.

2) Des épices ont été utilisées pour préparer le corps - 2 Ch.16:14.

3) Le défunt a été transporté dans la tombe à la vue du peuple - 1 Rois 13:29,30 2 Rois 23:30.

4) Des monuments ont été érigés sur le lieu de sépulture - 2 Rois 23:17.

5) Le défunt a été placé directement en contact avec les ossements des habitants précédemment enterrés - 2 Rois 13:21.

Nous n'avons fourni que quelques écritures. Si vous souhaitez approfondir le sujet, recherchez les mots "ossements", "sépulcres", "enterrer et enterrer", etc.

Les enterrements païens diffèrent des enterrements juifs


Il est important d'exclure la possibilité qu'il s'agisse d'un enterrement païen car Hébron était habitée par les païens à l'époque d'Abraham. En fait, ce sont les habitants d'Hébron qui ont effrayé les 12 espions que Moïse a envoyés pour explorer la Terre promise. Avec une telle histoire de païens dans la région, un enterrement païen doit être exclu. Si cette grotte était un tombeau païen, cela refléterait leurs pratiques funéraires.
Presque tout le monde connaît les anciennes pratiques consistant à placer des objets dans les tombes des morts - cette pratique est basée sur leur croyance en l'au-delà. Les objets vont des petits bibelots aux bijoux en passant par la vraie nourriture que les morts pourraient vraisemblablement consommer. En fait, c'est en étudiant les objets dans les tombes antiques païennes que les archéologues obtiennent la plupart de leurs informations sur les peuples anciens et leurs coutumes. Mais il n'y aurait rien de tout cela s'il s'agissait d'un enterrement d'un croyant en Dieu. Dans ce cas, ce qui n'est pas présent dans la grotte est aussi important que ce qui s'y trouve. Et encore une fois, notre site a réussi le test. Le grand bol cassé était tout ce qui a été trouvé. Il date du début de l'âge du bronze, l'époque d'Abraham. Sa taille et sa forme - très large et très peu profonde - indiquent qu'il peut avoir été utilisé pour préparer les épices pour l'enterrement ou contenir de l'eau pour laver le corps.

De nombreuses tombes ont été trouvées à Hébron qui contiennent de nombreux objets funéraires qui montrent qu'il s'agit de sépultures païennes. Et la grande majorité de ces tombes contiennent encore des ossements.

1) La grotte est au bon endroit - à Hébron, au bord d'une plaine au sommet d'une très haute colline.

2) Il n'y a pas d'artefacts dans la grotte, à l'exception du bol dont nous avons parlé ci-dessus.

3) Il y a une niche en forme d'étagère creusée dans un mur de la grotte, qui aurait pu servir de table sur laquelle préparer les épices pour l'enterrement (photo ci-dessous). Cette étagère mesure 1,43 mètre de long et 0,78 mètre de large. La zone au-dessus du


« table-top » est également ciselé, ce qui indique qu'il a été utilisé comme un certain type de zone de travail.

4) Il y a des trous creusés dans la partie supérieure des murs de la grotte qui sont inclinés vers le bas - ils correspondent aux trous faits pour contenir des torches (nœuds de pin brûlants).

5) Il y a 3 cryptes creusées dans les 3 côtés de la grotte (le quatrième côté est l'entrée de la grotte). Ceux-ci mesurent :


a) 3,5 mètres de long sur 1,25 mètre de large


b) 3 mètres de long (une extrémité n'est pas nettoyée donc elle semble être un peu plus longue) par 1,20 mètre de large


c) 3,75 mètres de long sur 1,33 mètre de large.

La taille de chaque crypte peut être considérée comme relativement uniforme. Le fait qu'il n'y en ait que 3 et non 6 pourrait indiquer que l'épouse de chaque patriarche a été enterrée dans la même crypte que son mari.


6) Il y avait une porte menant à la grotte (photo de gauche) car son contour peut être vu ciselé dans l'entrée. La roche scellant la porte semble avoir disparu, bien qu'elle puisse être sous les débris du sol de la grotte. Cependant, le contour qui a été ciselé pour la porte est encore facilement visible, ainsi que les trous correspondants de chaque côté de la porte, qui auraient sécurisé la porte.

7) Il y a une ancienne structure directement au-dessus de la grotte. Cette structure, ce qu'il en reste, indique qu'il s'agissait d'une sorte de sanctuaire. Il a une sorte d'enceinte clôturée d'un côté, juste en dessous de la terrasse sur laquelle se trouve le bâtiment, et cet espace clos entoure l'entrée de la grotte, juste en dessous du petit bâtiment. Il y a aussi des restes d'un objet au milieu de la zone qui ressemble à un autel oblong fait de pierres.

8) Il y a une entrée dans la grotte depuis l'intérieur de ce bâtiment, mais comme elle descend directement dans la grotte, son but ne peut pas être exactement compris. C'est peut-être là que la grotte a été fracturée par un tremblement de terre, car de nombreuses grosses pierres obstruent cette entrée.

9) À l'intérieur de la grotte, il y a une section de mur bouchée avec des roches qui semble être une entrée dans une autre chambre. Il existe une forte tradition parmi les Juifs selon laquelle la grotte de Macpéla était une grotte "à double chambre". Lorsque Ron a jeté le rocher sur le site en 1979 et a entendu la réverbération sous ses pieds, cela a indiqué une grande chambre sous lui. Cette zone était adjacente au bâtiment ou au monument qui est érigé juste au-dessus de la chambre dans laquelle ils sont entrés, et indique ainsi la présence d'une autre grotte ou chambre à proximité directe.

Beaucoup d'autres enterrements dans la région

La famille propriétaire de ce terrain a construit la majeure partie du terrain ou l'a exploité. En conséquence, ils ont creusé sur la plupart des terres environnantes directement adjacentes à la grotte. Ils ont montré à Ron, Marty et Lloyd de nombreuses sépultures qu'ils avaient déterrées au cours de la culture de leur terre. Celles-ci étaient très profondes et quand ils ont trouvé ces tombes, ils ont placé les ossements dans des sacs en plastique et les ont enterrés là où ils les ont trouvés. Un frère a dit à Ron qu'ils avaient trouvé 51 sépultures directement autour de la grotte - et il a dit qu'ils n'avaient rien trouvé dans les tombes à part des os. C'est une forte indication que les défunts étaient des adorateurs de Dieu en raison du manque d'articles funéraires. Nous avons trouvé dans Josèphe une référence aux ancêtres de Jacob et de Joseph qui peut en fait nous donner quelques informations sur ces enterrements : « Enfin, ses frères [de Joseph] moururent, après avoir vécu heureux en Égypte. des hommes, après quelque temps, emportèrent leurs ossements et les enterrèrent à Hébron. » Antiq. des Juifs, livre II, chapitre VIII, par. 2.

Les "frères" de Joseph, les fils d'Israël, auraient été enterrés ici à Hébron. Si nous nous souvenons que même Abraham ne vivait pas ici au moment de sa mort ou de celle de Sarah, nous pouvons savoir que la seule terre à Hébron sur laquelle ils auraient pu être enterrés était la terre qu'Abraham avait achetée - le champ avec la grotte. Nous savons aussi qu'Abraham avait de nombreux serviteurs qui auraient voulu être enterrés avec lui et donc peut-être que ce sont leurs enterrements. Nous pouvons être sûrs que quiconque faisait partie de sa maison aurait cru au vrai Dieu, simplement parce qu'Abraham connaissait le commandement de Dieu de rester séparé des païens.

La grotte devrait avoir des sépulcres taillés

Donc, jusqu'à présent, rien n'exclut la possibilité que cette grotte soit la véritable grotte de Macpéla. Il y a aussi une autre déclaration des écritures qui correspond à la grotte. Joseph parle au pharaon et demande la permission d'enterrer Jacob à Canaan :
GENÈSE 50:5
Mon père m'a fait jurer en disant : Voici, je meurs : dans ma tombe que j'ai creusée pour moi au pays de Canaan, tu m'enterreras. Maintenant, laissez-moi donc monter. et enterrer mon père, et je reviendrai.

Le mot hébreu pour "tombe" (qeber) et "creusé" (karah) est littéral ici - Joseph dit que son père, Jacob a littéralement creusé son propre sépulcre. Les 3 sépulcres séparés sont chacun taillés à la main, car les marques de burin sont encore visibles.


Le bâtiment au dessus de la grotte

Lorsque nous avons lu Josèphe, nous avons trouvé une autre référence intéressante à la grotte de Macpéla et qu'on savait qu'un sanctuaire y avait été érigé. En parlant de l'enterrement d'Isaac, il parle d'un monument existant à Hébron qui a été érigé par les "ancêtres" d'Isaac. La seule terre que la famille possédait là-bas était la grotte et le champ. Depuis qu'Isaac a été enterré dans la grotte de Macpéla, Josèphe nous parle peut-être du bâtiment même au-dessus de la grotte : où ils avaient un monument leur appartenant de leurs ancêtres." Antiq. des Juifs, Bk. II, chapitre XXII, par. 1.
GENÈSE 49:30
Dans la grotte qui est dans le champ de Macpéla, qui est avant Mamré, dans le pays de Canaan, qu'Abraham a acheté avec le champ d'Ephron le Hittite pour la possession d'un lieu de sépulture. 31 Là, ils ont enterré Abraham et Sara sa femme, là ils ont enterré Isaac et Rébecca sa femme et là j'ai enterré Léa.

Comme nous l'avons mentionné, il y a une ouverture du bâtiment dans la grotte, qui a été scellée par des pierres très anciennes. Il existe des preuves que la grotte a été fracturée par un tremblement de terre à un moment inconnu. Il existe de nombreux autres endroits où des roches ont été insérées dans les zones fissurées pour les sceller, nous ne comprenons donc pas encore pleinement le trou de l'intérieur du bâtiment dans la grotte.

Il y a ce qui semble être un type d'autel dans la zone clôturée. Nos études de la Bible ont montré qu'Abraham construisait des autels partout où il allait :
GENÈSE 12:6
Et Abram traversa le pays jusqu'au lieu de Sichem, jusqu'à la plaine de Moré. Et le Cananéen était alors dans le pays. 7 Et l'Éternel apparut à Abram, et dit: A ta postérité je donnerai ce pays; et là il bâtit un autel à l'Éternel, qui lui était apparu. 8 Et il partit de là pour se rendre sur une montagne à l'est de Béthel, et dressa sa tente, ayant Béthel à l'ouest et Haï à l'est ; et là il bâtit un autel à l'Éternel, et invoqua le nom de l'Éternel. .
GENÈSE 13:3
Et il partit du sud jusqu'à Béthel, jusqu'à l'endroit où sa tente avait été au commencement, entre Béthel et Haï ; 4 jusqu'à l'endroit de l'autel qu'il avait fait là au début ; invoqua le nom de l'Éternel. GENÈSE 13:18 Alors Abram enleva sa tente et son bétail et habita dans la plaine de Mamré, qui est à Hébron, et y bâtit un autel à l'Éternel.Jusqu'à présent, il est cohérent d'avoir un autel à un endroit qui était sacré pour Abraham, et ce ne serait pas prendre trop de liberté de s'attendre à ce qu'Abraham considère certainement le lieu de repos final de sa femme, de lui-même et de ses descendants comme étant digne d'un autel au Seigneur. Voici donc une preuve de plus qui indique que cette grotte est la véritable grotte de Macpéla.

La Grotte "Traditionnelle" de Macpéla

Les dernières observations que nous pouvons offrir en considérant ce site comme la véritable grotte de l'enterrement d'Abraham est que le site qui est actuellement considéré comme la grotte de Macpéla est connu pour être incorrect. En fait, nous n'avons trouvé aucune référence à la grotte qui l'affirme avec insistance comme étant authentique. En fait, la plupart reconnaissent l'impossibilité du site car il ne répond pratiquement à aucune des exigences, et il date de beaucoup plus tard. Par exemple : "Le seul fait incontestable dans tout cela est que la grotte d'Hébron ne peut pas être la grotte biblique de Macpéla, c'est en fait une citerne d'eau artificielle, une fois soigneusement plâtrée pour empêcher l'eau de s'infiltrer dans la roche." Archéologie de la Bible, par Magnus Magnusson, p. 42.

Il semble très probable que le véritable emplacement de la grotte ait été perdu de vue il y a de nombreuses années, peut-être lorsque les Juifs étaient en exil, ou même plus tôt.

En ce qui nous concerne, la preuve la plus forte pour nous de la grotte de Macpéla est la manière dont tout cela s'est produit. Il a été porté à l'attention de Ron il y a 14 ans en raison d'événements très étranges qui se produisaient sur la propriété de cette famille. Ron n'a pas cherché activement à travailler sur le site - en fait, il espérait pouvoir bientôt terminer tous les travaux à l'étranger - un nouveau projet n'était pas dans nos plans. Mais soudain, les choses se sont mises en place. Sans plus de « preuves » que cela, nous avons continué et avons trouvé une grotte qui répond certainement à toutes les qualifications requises pour être la grotte de Macpéla, sauf que les « décédés » ne sont pas là. Nous vous tiendrons au courant des prochains développements.

L'ARCHE ET LA GROTTE - QUELLE EST LA CONNEXION ?

(La grotte est vide - Où est Abraham ?)

Nous avons tous été très déçus lorsque nous avons découvert qu'il n'y avait pas d'os dans la grotte, ni la momie de Jacob. Mais nous avions déjà longuement envisagé et discuté cette possibilité. En fait, nous avions beaucoup étudié cela avant même de commencer à travailler sur la grotte. Revenons à un verset dont nous avons parlé plus tôt :

MATTHIEU 27:50
Jésus, lorsqu'il eut encore crié d'une voix forte, rendit l'âme. 51 Et voici, le voile du temple se déchira en deux de haut en bas et la terre trembla, et les rochers se déchirent 52 Et les sépulcres s'ouvrirent et beaucoup de corps des saints qui dormaient se levèrent, 53 Et sortirent des sépulcres après sa résurrection, et alla dans la ville sainte, et apparut à plusieurs.
** Avez-vous obtenu l'image? **

Nous pensions qu'il était tout à fait possible qu'Abraham et ceux qui étaient enterrés dans la grotte faisaient partie de ceux qui étaient ressuscités avec Christ. Le site de la grotte est certainement à distance de marche de Jérusalem car il se trouve à 30 ou 30 km. Personne ne pouvait douter qu'Abraham, Isaac et Jacob seraient certainement qualifiés de "saints".
Auraient-ils été commandés à la vie lorsque Christ est ressuscité ? Il y a un verset dans la Bible qui peut refléter le fait qu'Abraham, Isaac et Jacob sont déjà au Ciel lorsque les justes arrivent avec Christ :
MATTHIEU 8 :11
Et je vous dis que plusieurs viendront de l'orient et de l'occident et s'assiéront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le royaume des cieux. Ce verset donne presque l'impression qu'ils seront là en attendant l'arrivée des justes, semblable au verset sur le Christ assis avec son Père, qui l'attend :
HÉBREUX 1:3 .
quand il eut purgé par lui-même nos péchés, s'assit à la droite de la Majesté d'en haut :

Bien sûr, les légendes juives sont complètement muettes sur les événements liés au Christ. La Bible est très claire sur le fait que les prêtres et les dirigeants ont essayé de dissimuler les vrais événements de Christ et de sa résurrection, de sorte qu'il n'y aurait pas d'enregistrement juif de ces saints ressuscités. Et en supposant qu'Abraham, Isaac et Jacob soient parmi les ressuscités, qu'est-il arrivé à ces saints ressuscités ? Sont-ils retournés dans leurs tombes lorsque Christ est monté au ciel ? NON - ils ont été emmenés au paradis :
EPHESIENS 4:8
C'est pourquoi il dit : Quand il monta en haut, il conduisit des captifs en captivité et fit des présents aux hommes.

Ce verset fait clairement référence à un événement qui s'est produit lorsque Christ est monté - pas lorsqu'Il est mort sur la croix, ni lorsqu'il s'est produit lorsque Christ est ressuscité (c'est-à-dire lorsque les saints sont également sortis de leurs tombes). L'événement dont il est dit qu'il s'est produit « lorsqu'il est monté en haut » était l'accomplissement physique de sa promesse - l'assurance de la vie éternelle pour l'homme a été prouvée lorsqu'il a ramené avec lui au ciel les saints qui sont ressuscités avec leurs corps glorifiés quand Il s'est levé. Cela avait été prédit par Isaïe des centaines d'années plus tôt : ISA 26:19
Tes morts vivront, avec mon cadavre ils ressusciteront. Réveillez-vous et chantez, vous qui habitez dans la poussière, car votre rosée est comme la rosée des herbes, et la terre chassera les morts.

Dieu le Père, en plus de ressusciter Christ, a fourni une preuve extraordinaire que le Sacrifice de Christ a été accepté ! Il a ressuscité un groupe de saints comme preuve ! La mort du Christ, le grand et dernier Sacrifice, a eu lieu sur cette croix il y a près de 2000 ans et jusqu'à sa mort, l'homme était sans espoir :
1 Corinthiens 15:17
Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine : vous êtes encore dans vos péchés. 18 Alors aussi ceux qui se sont endormis en Christ périssent.

Paul a précisé que si Christ n'était pas ressuscité, nous serions tous perdus. Jusque-là, Satan avait un droit légal sur tous ceux qui vivaient sur cette planète, car tous avaient péché. Rappelez-vous comment il a combattu pour le corps de Moïse ?

JUDE 1:9
Pourtant Michel l'archange, en luttant avec le diable qu'il disputait au sujet du corps de Moïse, n'osa pas porter contre lui une accusation injurieuse, mais dit : Le Seigneur te réprimande. Satan avait un droit légal sur le corps de Moïse à ce moment-là - remarquez, on ne lui dit pas qu'il n'a aucun droit sur Moïse, mais simplement que le Seigneur le domine dans ce cas - "Le Seigneur te réprimande".

Mais, après la mort de Christ, les choses ont changé - Satan ne pouvait plus protester que tous les hommes étaient ses captifs légaux. Christ avait payé le prix.
Entre la mort de Christ et sa résurrection, quelque chose s'est produit qui a ratifié l'alliance - son sang est tombé sur le siège de la miséricorde. Son Père vit que l'offrande était parfaite à tous égards et aussi qu'elle lui était présentée d'une manière conforme à ses exigences.
C'était accepté ! Le Christ a été ressuscité et un groupe de saints est également sorti de leurs tombes ! Et bien que nous ne sachions pas qui ils étaient, il semblerait qu'Abraham, Isaac et Jacob seraient certainement de dignes candidats - ces hommes à travers lesquels la promesse a été réellement donnée - ceux qui avaient participé aux sacrifices sanglants dans la foi du rédempteur à venir.

L'absence des os est une preuve très importante. Les païens et les croyants de Dieu accordaient une importance considérable au caractère sacré de la tombe d'une personne. Ils se sont donné beaucoup de mal pour préserver toutes les tombes. Il était tout simplement tabou de déranger une tombe parmi tous les peuples et toutes les croyances. Cette grotte n'a pas été perturbée, à notre connaissance.

Nous ne pouvons pas nous empêcher de penser que la découverte de la grotte est associée à l'Arche en raison de la façon dont la grotte a été portée à l'attention de Ron alors qu'il travaillait sur l'Arche - l'homme qui a parlé à Ron de la grotte est l'homme qui est entré dans le chambre où l'Arche se trouve près de Jérusalem en 1982.

La famille voulait que Ron examine la zone de la grotte à cause d'événements surnaturels qu'ils avaient vus - le "feu" qui n'a laissé aucune trace lorsqu'ils sont allés regarder de plus près. Événements étranges - oui, mais nous savons que la grotte répond aux critères pour être le site authentique. Nous savons qu'il contient le bon nombre de cryptes. Nous savons qu'il existe des preuves que la grotte a été fissurée par un tremblement de terre. Et nous savons que ces cryptes sont vides.

A Abraham avait été donnée la connaissance du Rédempteur à venir, le Christ :
JEAN 8:56
Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour, et il l'a vu, et il s'est réjoui. Le seul homme appelé dans la Bible, « l'Ami de Dieu », Abraham était une personne spéciale dans l'histoire du peuple de Dieu :
Jacques 2:23
Et s'accomplit l'Écriture qui dit : Abraham crut en Dieu, et cela lui fut imputé à justice, et il fut appelé l'Ami de Dieu.

Et nous ne saurons jamais avec certitude s'ils ont été ressuscités jusqu'à ce que nous arrivions au paradis. Mais le sujet des saints ressuscités a été enregistré dans la Bible par Inspiration, c'est donc un sujet digne de notre étude et de notre compréhension. Dieu attire l'attention sur de grandes vérités qui ont été négligées pendant de nombreuses années, des sujets qui se concentrent sur les mystères de la vie éternelle et l'exactitude complète de Sa Sainte Parole.

Cette planète devient très rapidement impropre à la vie. Nous avons la Parole du Christ que ceux qui l'aiment seront persécutés et peut-être même tués pour leur foi :
JEAN 15:20
Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi

Mais nous pouvons tout endurer parce que nous avons l'assurance de la vie éternelle par Lui et avec Lui, comme Paul le déclare avec tant de force :
ROMAINS 8:36
Comme il est écrit : Pour l'amour de toi, nous sommes tués tout le jour, nous sommes considérés comme des brebis de boucherie. 37 Non, dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.


LA GROTTE DES TRÉSORS

[ Fol. 3b, col. 1 .] Par la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ, nous commençons à écrire le "Livre de la succession des générations", c'est-à-dire ME`ÂRATH G AZZÊ , qui a été composé par S AINT M ÂR A PHRÊM (c'est-à-dire Ephraim , communément appelé « Ephraim Syrus » ou « Ephraim le Syrien », qui mourut en 373) après JC). notre Seigneur, aide-moi dans ta miséricorde. Amen.

[LES MILLE PREMIERS ANS : ADAM À YARÊD (Jared).]

Au commencement, le premier jour, qui était le saint premier jour de la semaine, le chef et premier-né de tous les jours, Dieu créa les cieux, p. 44 et la terre, et les eaux, et l'air, et le feu, et les armées qui sont invisibles (c'est-à-dire les Anges, Archanges, Trônes, Seigneurs, Principautés, Puissances, Chérubins et Séraphins), et tous les les rangs et les compagnies d'êtres spirituels, et la Lumière, et la Nuit, et le Jour, et les vents doux et les vents forts (c'est-à-dire les tempêtes). Tous ceux-ci ont été créés le premier jour. Et le premier jour de la semaine, l'Esprit de sainteté, l'une des Personnes de la Trinité, planait au-dessus des eaux, et par le fait qu'elles planaient sur les [ Fol. 3b, col. 2 ] face des eaux, les eaux furent bénies afin qu'elles puissent devenir productrices de progéniture, et elles devinrent chaudes, et toute la nature des eaux rayonna de chaleur, et le levain de la création leur fut uni. De même que la mère oiseau réchauffe ses petits par l'étreinte de ses ailes qui se couvrent étroitement, et que les jeunes oiseaux acquièrent une forme par la chaleur de la chaleur qu'ils [ils tirent] d'elle, ainsi par l'opération de l'Esprit de sainteté, l'Esprit , le Paraclet, le levain du souffle de vie s'unit aux eaux lorsqu'il plana sur elles.

[ NOTES.--D'après Salomon, un évêque nestorien de Perácircth Mayshácircn, ou Al-Ba s rah, une ville sur la rive droite du Shatt al-`Arab, vers la p. 45 A.D. 1222, la création des cieux et de la terre a été planifiée depuis l'éternité dans la pensée immuable de Dieu. Il a créé SEPT substances (ou natures) en silence, sans voix, à savoir. le ciel, la terre, l'eau, l'air, le feu, les anges et les ténèbres. La terre était plongée au milieu des eaux, au-dessus des eaux était l'air, et au-dessus de l'air était le feu. L'eau est froide et humide, l'air est chaud et humide, le feu est chaud et sec, mais il n'a eu aucune luminosité jusqu'au Quatrième Jour, lorsque les luminaires ont été créés. Les anges sont divisés en neuf classes et trois ordres. L'ordre supérieur contient les Chérubins, les Séraphins et les Trônes, et ce sont les porteurs du trône de Dieu. L'ordre intermédiaire contient des seigneurs, des pouvoirs et des dirigeants. L'ordre inférieur contient les Principautés, les Archanges et les Anges. (Comparez les "trônes, ou dominions, ou principautés, ou pouvoirs" de Col. I. 16.) Les Chérubins sont un mouvement intellectuel, les Séraphins sont un mouvement ardent, les Trônes sont un mouvement fixe, les Seigneurs sont un mouvement qui gouverne les mouvements sous lui et contrôle les démons, les Pouvoirs sont un mouvement qui donne effet à la volonté de Dieu, les Dirigeants sont un mouvement qui gouverne les mesures spirituelles et le soleil, la lune et les étoiles, les Principautés sont un mouvement qui gouverne les éléments, le Les archanges sont un mouvement opératoire rapide qui gouverne chaque créature vivante, p. 46 sauf l'homme, et les Anges sont un mouvement qui a une connaissance spirituelle de tout ce qui est dans le ciel ou sur la terre. L'ange gardien de tout homme appartient à cette dernière classe. Le nombre de chaque classe d'anges est égal au nombre de toute l'humanité depuis Adam jusqu'à la résurrection. Le ciel dans lequel vivent les anges est au-dessus des eaux, qui sont au-dessus du firmament, et ils y servent leur Dieu, étant invisibles aux yeux du corps. Les anges ne sont pas des êtres auto-existants - ils ont été créés d'un autre côté, les ténèbres sont une nature (ou une substance) auto-existante. Salomon d'Al-Basrah n'accepte pas l'idée que l'esprit qui planait au-dessus des eaux était le Saint-Esprit. (Voir Livre de l'Abeille, éd. Budge, chapitres i-vii.) ]

Et le deuxième jour, Dieu créa le ciel inférieur et l'appela R EK Î`A [c'est-à-dire « ce qui est vendu et fixé » ou « firmament »]. Il l'a fait afin de faire connaître que le ciel inférieur ne possède pas la nature du ciel qui est au-dessus de lui, et qu'il est différent en apparence de ce ciel qui est au-dessus d'eux, car le ciel au-dessus est de feu. Et ce deuxième ciel est N ÛHRÂ ( c'est-à-dire la Lumière), et ce ciel inférieur est D ARPÎ T ÎÔN [ Fol. 4a, col. 1 ], et parce qu'il a la nature dense de l'eau p. 47 on l'a appelé "R ek &icirka". Et le deuxième jour, Dieu fit une séparation entre les eaux et les eaux, c'est-à-dire entre les eaux qui étaient en haut [R ek &icir`a] et les eaux qui étaient en bas. Et l'ascension de ces eaux qui étaient au-dessus du ciel eut lieu le deuxième jour, et elles étaient comme un épais nuage noir d'épaisses ténèbres. Ainsi furent-ils élevés là-haut, et ils montèrent, et voici, ils se tiennent au-dessus du R ek &icirka dans les airs et ils ne s'étendent pas, et ils ne font aucun mouvement d'aucun côté.

[ NOTES.--Selon le "Livre de l'Abeille," la création du firmament a permis à Dieu d'attribuer une demeure aux anges, où aussi les âmes des justes pourraient être reçues après la Résurrection Générale. Le grand abîme d'eau que Dieu a créé le premier jour a été divisé par lui en trois parties une partie qu'il a laissée sur la terre pour l'usage de l'homme et de la bête, et pour former des rivières et des mers de la seconde partie il a fait le firmament, et la troisième partie la place au-dessus du firmament. Après la Résurrection, toutes ces parties retourneront à leur état d'origine. Le mot Darp&icir t &icirôn est une difficulté, et je ne peux pas l'expliquer. Les formes variantes Dûr&icic k ôn et Dertê k ôn apparaissent dans les livres éthiopiens, où il est dit qu'il s'agit d'un nom du sixième ciel. ]

Et le troisième jour, Dieu ordonna que les eaux qui étaient au-dessous du firmament (R ek &icirka) soient rassemblées en un seul endroit, et que la terre sèche paraisse. Et quand la couverture d'eau avait été enroulée de la surface de la terre, la terre s'est montrée dans un état instable et instable, c'est-à-dire qu'elle était de nature humide (ou moite) et cédante. Et les eaux se sont rassemblées en des mers qui étaient sous la terre et à l'intérieur d'elle [ Fol. 4a, col. 2 ], et dessus. Et Dieu fit dans la terre d'en bas, des couloirs, et des puits, et des canaux pour le passage des eaux et les vents qui viennent de l'intérieur de la terre montent au moyen de ces couloirs et canaux, et aussi la chaleur et le froid pour le service de la terre. Or, quant à la terre, sa partie inférieure est comme une éponge épaisse, car elle repose sur les eaux. Et en ce troisième jour, Dieu commanda à la terre, et elle produisit des herbes et des légumes, et elle conçut dans son intérieur des arbres, des graines, des plantes et des racines.

[NOTE.--Ce jour-là, les eaux se sont rassemblées dans les profondeurs de la terre, le sable a été fixé comme limite pour les eaux des mers, et les montagnes et les collines sont apparues. Les sages disent que le Paradis a été créé ce jour-là, mais le p. 49 Les rabbins estimaient qu'il existait avant le monde. Salomon de Ba s rah dit que la terre produisait des herbes et des arbres par son propre pouvoir, et que les luminaires n'avaient rien à voir avec la croissance végétale. Livre de l'Abeille (chapitre ix.) ]

Et le quatrième jour, Dieu fit le soleil, et la lune, et les étoiles. Et dès que la chaleur du soleil se répandit sur la surface de la terre, la terre devint dure et rigide, et perdit sa flaccidité, parce que l'humidité et l'humidité [causées par] les eaux lui furent enlevées. Le Créateur a fait la sphère du soleil de feu et l'a remplie de lumière. Et Dieu donna à la sphère de la lune et des étoiles des corps d'eau et d'air, et les remplit de lumière. Et quand la poussière de la terre devint chaude, elle fit sortir tous les arbres [Fol. 4b, col. 1 ], et des plantes, des graines et des racines qui avaient été conçues à l'intérieur le Troisième Jour.

[ NOTES.--Les boîtiers du soleil, de la lune et des étoiles étaient faits d'un matériau aérien, à la manière des lampes, et Dieu les a remplis d'un mélange de feu, qui n'avait pas de lumière en lui, et de lumière qui n'avait pas de lumière. chauffer dedans. Le chemin des luminaires est sous le firmament ils ne sont pas fixes, comme le pensent les ignorants, mais sont guidés p. 50 dans leurs cours par les anges. Les Éthiopiens ont une tradition selon laquelle, lorsque le soleil fut créé, sa lumière était douze fois plus forte qu'elle ne l'est aujourd'hui. Les anges se plaignirent que la chaleur était trop forte et qu'elle les gênait dans l'accomplissement de leurs devoirs, sur quoi Dieu la divisa en douze parties, et en enleva six, et de trois d'entre elles, il fit la lune et les étoiles. , et les trois autres, il les répartit parmi les eaux, les nuages ​​et les éclairs. ]

Et le cinquième jour, Dieu ordonna aux eaux, et ils produisirent toutes sortes de poissons d'apparences diverses, et des créatures qui se déplacent, et se tordent et se tortillent dans les eaux, et des serpents, et Léviathan, et des bêtes d'aspects terribles, et oiseaux à plumes de l'air et des eaux.Et en ce même jour, Dieu fit de la terre tout le bétail et les bêtes sauvages, et tous les reptiles qui rampent sur la terre.

[ NOTES.--Selon le Livre de l'Abeille (chapitre XII), les bêtes et les animaux ont été créés le vendredi soir, et ils peuvent donc voir aussi bien la nuit que le jour. Dans le Livre des Mystères du Ciel et de la Terre, les "baleines" et le Behemôth sont mentionnés avec Léviathan. ]

Et le sixième jour, qui est la veille du sabbat, Dieu forma l'homme de la poussière, et Eve de sa côte.

Et le Septième Jour, Dieu se reposa de Ses travaux, et cela s'appelle "Sabbat".

Or la formation d'Adam eut lieu de la manière suivante : Le Sixième Jour, qui est la veille du Sabbat, à la première heure du jour, alors que le calme régnait [ Fol. 4b, col. 2 ] tous les rangs [des anges] et les armées [du ciel], Dieu dit : « Venez, faisons l'homme à notre image et selon notre ressemblance. Maintenant, par ce mot « nous », il fait connaître au sujet des personnes glorieuses [de la Trinité]. Et lorsque les anges entendirent cette parole, ils tombèrent dans un état de peur et de tremblement, et ils se dirent les uns aux autres : « Un puissant miracle nous sera manifesté aujourd'hui [c'est-à-dire], la ressemblance de Dieu, Fabricant." Et ils virent la main droite de Dieu s'ouvrir à plat et s'étendre sur le monde entier et toutes les créatures furent rassemblées dans la paume de sa main droite. Et ils virent qu'il prenait de toute la masse de la terre un grain de poussière, et de toute la nature de l'eau une goutte de p. 52 eau, et de tout l'air qui est au-dessus d'une bouffée de vent, et de toute la nature du feu un peu de sa chaleur et de sa chaleur. Et les anges virent que lorsque ces quatre matériaux faibles (ou inertes) furent placés dans la paume de sa main droite [Fol. 5a, col. 1 ], c'est-à-dire froid, et chaud, et sec, et humide, Dieu a formé Adam. Maintenant, pour quelle raison Dieu a-t-il fait Adam de ces quatre matériaux, à moins que ce ne soit [pour montrer] que tout ce qui est dans le monde devrait lui être subordonné à travers eux ? Il a pris un grain de la terre pour que tout dans la nature qui est formé de terre lui soit soumis et une goutte d'eau pour que tout ce qui est dans les mers et les fleuves soit à lui et une bouffée d'air pour que tout des sortes [de créatures] qui volent dans les airs pourraient lui être données ainsi que la chaleur du feu afin que tous les êtres qui sont de nature ardente, et les armées célestes, puissent être ses aides.

Dieu a formé Adam de ses mains saintes, à son image et à sa ressemblance, et lorsque les anges ont vu l'apparence glorieuse d'Adam, ils ont été grandement émus par sa beauté. Car ils ont vu [ Fol. 5a, col. 2 ] l'image de son visage brûlant d'une splendeur glorieuse comme l'orbe du soleil, et la lumière de ses yeux était comme la lumière du soleil, et l'image de son corps était comme l'éclat du cristal. Et P. 53 lorsqu'il se leva de tout son long et se tint debout au centre de la terre, il planta ses deux pieds à l'endroit où était dressée la Croix de notre Rédempteur car Adam fut créée à Jérusalem. Là, il était vêtu de l'habit de souveraineté, et la couronne de gloire était posée sur sa tête, là il était fait roi, sacrificateur et prophète, là Dieu l'avait fait asseoir sur son trône honorable, et là Dieu donne-lui la domination sur toutes les créatures et les choses. Et toutes les bêtes sauvages, et tout le bétail, et les oiseaux à plumes furent rassemblés, et ils passèrent devant Adam et il leur assigna des noms et ils inclinèrent la tête devant lui et tout dans la nature l'adora [Fol. 5b, col. 1 ], et se sont soumis à lui. Et les anges et les armées du ciel entendirent la Voix de Dieu lui dire : « Adam, voici, je t'ai établi roi, sacrificateur, prophète, seigneur, et chef, et gouverneur de tout ce qui a été fait et créé et ils te seront soumis, et ils seront à toi, et je t'ai donné pouvoir sur tout ce que j'ai créé." Et quand les anges ont entendu ce discours, ils ont tous fléchi le genou et l'ont adoré.

[ NOTES.--Les Juifs considèrent que les mots, "Venez, faisons l'homme," se réfèrent à Dieu et le p. 54 anges, mais les Pères de l'Église syrienne comprennent que Dieu se réfère aux Trois Personnes de la Trinité. Certains Pères croient qu'Adam a été formé le matin du Sixième Jour, en dehors du Paradis, mais d'autres pensent que la formation d'Adam a eu lieu le soir au Paradis. Selon certains, le paradis a été créé avant le monde, et, selon d'autres, le troisième jour. Bar Hebraeus dit qu'Adam a été créé le vendredi de la première semaine de Nîsân (avril), le premier mois de la première année du monde. Les églises égyptienne et éthiopienne ont une tradition selon laquelle les anges n'ont pas tous été créés en même temps. Le grand archange Michel, qui est appelé "l'Ange du Visage", et tout son Rang d'anges ont été créés dans la première heure du vendredi, les Prêtres dans la seconde, les Trônes dans la troisième, les Dominions (ou Sul t âns ) au quatrième, les seigneurs au cinquième, les puissances au sixième, les dizaines de milliers au septième, les gouverneurs au huitième, les maîtres au neuvième. Après les Gouverneurs, le Rang des anges gouvernés par Satan fut créé, puis le Dixième Rang.

D'après une tradition copte conservée dans le Discours sur l'Abbaté, l'Ange de la mort, par Timothée, archevêque de Rakoti (Alexandrie), l'argile dont fut fait Adam fut apportée par l'ange Máucircrécicircé de la Terre d'Orient. p. 55 Quand Dieu eut fait son corps, il le laissa couché pendant quarante jours et quarante nuits sans y mettre de souffle. A la demande de notre Seigneur, qui a promis de devenir l'avocat d'Adam et de descendre dans le monde, Dieu a insufflé trois fois dans les narines d'Adam le souffle de vie, en disant : " Vis ! Vis ! Vis ! selon le type de Ma Divinité. " Là-dessus, Adam se leva et adora le Père en disant : « Mon Seigneur et mon Dieu. (Budge, Martyres coptes, page 482.) ]

[LA RÉVOLTE DE SATAN ET LA BATAILLE AU CIEL.]

Et quand le prince de l'ordre inférieur des anges vit quelle grande majesté avait été donnée à Adam, il fut jaloux de lui depuis ce jour, et il ne voulut pas l'adorer. Et il dit à ses hôtes : « Vous ne l'adorerez pas, et vous ne le louerez pas avec les anges. qui a été façonné de fine poussière." Et le Rebelle méditant ces choses [Fol. 5b, col. 2 ] ne voulut pas obéir à Dieu, et de son plein gré il affirma son indépendance et se sépara de Dieu. Mais il fut emporté du ciel et tomba, et la chute de lui-même et de toute sa compagnie du ciel eut lieu le p. 56 Sixième jour, à la deuxième heure du jour. Et les vêtements de leur état glorieux leur ont été enlevés. Et son nom fut appelé "Sâ t ânâ" parce qu'il s'était détourné [de la bonne voie], et "Shêdâ" parce qu'il avait été chassé, et "Daiwâ" parce qu'il avait perdu l'habit de sa gloire. Et voici, depuis ce temps jusqu'à nos jours, lui et tous ses hôtes ont été dépouillés de leurs vêtements, et ils vont nus et ont des visages horribles. Et quand Sâ t ânâ fut chassé du ciel, Adam fut élevé afin qu'il puisse monter au paradis dans un char de feu. Et les anges allèrent devant lui, chantant des louanges, et les Séraphins lui attribuèrent la sainteté, et les Chérubins attribuèrent la bénédiction et au milieu des cris de joie et de louanges Adam entra dans [Fol. 6a, col. 1 ] Paradis. Et dès qu'Adam est entré au paradis, il lui a été commandé de ne pas manger d'un [certain] arbre, son entrée au ciel a eu lieu à la troisième heure de la veille du sabbat (c'est-à-dire le vendredi matin).

[ NOTES.--Les pères des églises égyptiennes et éthiopiennes traitent l'histoire de la chute de Satan en détail. Selon eux, Satan, ou Sa t nâêl, fut grandement étonné de la beauté et de la splendeur du soleil et de la lune, et le quatrième jour de la semaine il se déclara qu'il placerait son trône au-dessus des étoiles, p. 57 et se rendre égal à Dieu. Une semaine après la création d'Adam, Satan déclara la guerre aux armées de Dieu Tout-Puissant. Ceux-ci étaient commandés par Michael et se composaient de 120 000 cavaliers, 600 000 porteurs de boucliers, 700 000 cavaliers vêtus de mailles dans des chars de feu, 700 000 porteurs de torches, 800 000 anges avec des poignards de feu, 1 000 000 frondeurs, 500 000 porteurs de haches de feu, 300 000 porteurs de feu croix et 400 000 porteurs de lampes. Les anges ont poussé leurs cris de guerre et ont commencé à se battre, mais Satan les a chargés et les a dispersés qu'ils ont réformés, mais à nouveau Satan les a chargés et les a mis en fuite. Alors Dieu donna aux anges la Croix de Lumière, qui portait la légende : « Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Et lorsqu'ils attaquèrent les armées des ténèbres sous cette Croix, Satan s'évanouit, et lui et ses forces se retirèrent, et Michel les jeta en enfer. La légende abyssinienne dit que Satan mesurait 1 700 coudées de haut, sa main était longue de 70 coudées, et son pied long de 7 000 coudées, sa bouche mesurait 40 coudées de largeur, son visage était aussi large que la distance d'un jour de voyage et la longueur de son sourcils était une distance de trois jours de voyage. [Extrait du Livre des Mystères du Ciel et de la Terre .] Le prototype du grand combat dans le ciel entre les puissances de la lumière et des ténèbres se trouve à la p. 58 textes religieux égyptiens anciens, sous plus d'une forme. Dans la forme la plus ancienne, Set, , le diable, se rebelle contre Her-ur, , le dieu du ciel, dont les principaux symboles sont le soleil et la lune, et est complètement vaincu. Sous la forme suivante, Set attaque le dieu solaire R¯a, , et est détruit par lui le grand allié de Set, appelé ¯Apep (Apôphis), , et tous ses démons et démons (le Sebau), , sont vaincus et brûlés quotidiennement. Sous une autre forme, Set fait la guerre à Horus, le fils d'Osiris, et à Osiris lui-même, et est complètement vaincu. La version copte de la légende a été empruntée aux anciens textes hiéroglyphiques, puis christianisée. Comparez les éléments suivants :--

Lorsque Satan vit Adam assis sur un grand trône, avec une couronne de gloire sur la tête et un sceptre à la main, et tous les anges l'adorant, il fut rempli de colère. Et quand Dieu lui dit : « Viens aussi, car tu adoreras mon image et ressemblance », Satan refusa de le faire, et, prenant un air arrogant et insolent, il dit : « Il convient qu'il m'adore, car j'existais avant qu'il n'existe." Quand le Père a vu son attitude autoritaire, il a su que la méchanceté de Satan p. 59 et la rébellion avait atteint son paroxysme. Il ordonna aux soldats célestes de lui retirer l'autorité écrite qui était dans sa main, de lui enlever son armure et de le précipiter du ciel sur la terre. Satan était le plus grand des anges, et Dieu l'avait fait le commandant en chef des armées célestes, et dans le document que Satan tenait dans sa main étaient écrits les noms de tous les anges sous son commandement. Connaissant leurs noms, son autorité sur eux était absolue. Quand Dieu vit que les anges hésitaient à lui prendre le document, il leur ordonna d'apporter un couteau de moisson bien aiguisé et de le poignarder de ce côté et de cela, à travers son corps jusqu'à la colonne vertébrale et les omoplates et Satan ne pouvait plus se tenir debout. Et un Chérubin le frappa, et lui brisa les ailes et les côtes, et l'ayant rendu impuissant, il jeta Satan du ciel sur la terre. Puis il devint l'Archidiable et le chef de ceux qui furent chassés du ciel avec lui, et qui désormais étaient des démons. (Extrait de Budge, Martyres coptes, page 484.) ]

Et Dieu jeta un sommeil sur Adam et il s'endormit. Et Dieu prit une côte des reins du côté droit d'Adam, et Il en fit Khâwâ (c'est-à-dire Eve) et quand Adam se réveilla, et vit Eve, p. 60 il se réjouissait beaucoup en elle. Et Adam et Ève étaient au paradis, et vêtus de gloire et brillants de louanges pendant trois heures. Or ce paradis était situé sur une haute chaîne de collines, et il était de trente travées, selon la mesure de l'esprit, plus haut que toutes les hautes montagnes, et il entourait toute la terre.

[ NOTES.--Dieu n'a pas fait Eve de la terre, afin qu'elle ne puisse pas être considérée comme quelque chose d'étranger à Adam dans la nature et il ne l'a pas prise des parties antérieures d'Adam, afin qu'elle ne puisse pas s'élever contre lui ni de son arrière- parties, afin qu'elle ne soit pas considérée comme méprisable ni à sa droite, afin qu'elle n'ait pas la prééminence sur lui ni sur sa tête, afin qu'elle ne cherche pas l'autorité sur lui ni à ses pieds, afin qu'elle ne soit pas piétinée et méprisée aux yeux de son mari mais [Il l'a prise] de son côté gauche, car le côté est le lieu qui unit et joint à la fois l'avant et l'arrière (Livre de l'Abeille, chapitre xiv, et Bar Hebraeus, Au s ar Râzê ). De plus, Dieu n'a pas formé Eve de la tête d'Adam, afin qu'elle ne porte pas fièrement sa tête ni de son œil, afin qu'elle ne soit pas curieuse ni de son oreille, afin qu'elle ne soit pas une indiscrète ni de sa bouche, afin qu'elle puisse ne pas bavarder p. 61 ni de son cœur, afin qu'elle ne soit pas querelleuse ni de sa main, afin qu'elle ne touche pas tout de sa main ni de ses pieds, afin qu'elle ne rôde pas (Berêshîth Rabbah sur Gen. ii. 23). ]

Maintenant, le prophète Moïse a dit que Dieu a planté le Paradis en Éden et y a placé Adam (Gen. ii. 8).

[ NOTES.--Le paradis était situé sur le mont Eden, au-delà de l'océan, et il était rempli d'arbres fruitiers. Le grand fleuve qui y jaillit était divisé en quatre têtes, à savoir. P ISHÔN , qui coulait par H avilacirc, où il y avait des béryls, et de l'or, et des pierres de prix G ÎHÔN , ou le Nil d'Egypte D E K LATH (le Tigre), qui traverse l'Assyrie et P ERATH (l'Euphrate). Les gardiens du paradis étaient Enoch et Elie, et en lui habitaient les âmes des justes. Les âmes des pécheurs habitaient dans un endroit profond, hors d'Eden. L'arbre du bien et du mal qui était au paradis ne possédait pas ces propriétés naturellement, mais seulement par l'action qui en était faite. Adam et Eve ne sont pas devenus nus et sont morts du péché parce qu'ils ont désiré et mangé du fruit du figuier, mais parce qu'ils ont transgressé la loi. L'arbre dont ils ont mangé peut avoir été le figuier, ou le palmier dattier, ou la vigne ou le p. 62 ethrôg (citron). Le mont Eden est probablement l'original du Jabal Kâf des Arabes, une chaîne de montagnes qui entoure le monde entier. ]

Or l'Eden est la Sainte Église, et l'Église [ Fol. 6a, col. 2 ] est la compassion de Dieu, qu'il allait étendre aux enfants des hommes. Car Dieu, selon sa prescience, savait ce que Satan avait conçu contre Adam, et c'est pourquoi il a placé Adam d'avance dans le sein de sa compassion, de même que le bienheureux David chante à son sujet dans le psaume (xc), en disant : « Seigneur, tu a été un lieu de résidence pour nous à travers toutes les générations", c'est-à-dire, "Tu nous as fait avoir notre lieu de résidence dans Ta compassion." Et, suppliant Dieu en faveur de la rédemption des enfants des hommes, David dit : « Souviens-toi de ton Église, que tu as acquise dans les temps anciens » (Ps. lxxiv. 2), c'est-à-dire : « [Souviens-toi] de ton compassion que tu vas répandre sur notre faible race." L'Eden est la sainte Église, et le paradis qui s'y trouvait est la terre de repos et l'héritage de la vie que Dieu a préparé pour tous les saints enfants des hommes. Et parce que [ Fol. 6b, col. 1 ] Adam était sacrificateur, et roi, et prophète, Dieu l'a amené au paradis afin qu'il puisse exercer son ministère en Eden, le p. 63 Sainte Église, comme le bienheureux Moïse en témoigne, en disant : « Afin qu'il puisse servir Dieu au moyen du ministère sacerdotal avec louange, et qu'il puisse garder ce commandement qui lui a été confié par la compassion de Dieu » ( Gen. ii. 15, 16 ?). Et Dieu fit habiter Adam et Eve au Paradis. Vraie est cette parole, et elle proclame la vérité : Cet Arbre de Vie qui était au milieu du Paradis préfigurait la Croix Rédemptrice, qui est le véritable Arbre de Vie, et c'est lui qui était fixé au milieu de la terre.

[ATTAQUE DE SATAN SUR ADAM ET EVE.]

Et quand Satan a vu qu'Adam et Eve étaient heureux et joyeux au Paradis, ce Rebel a été profondément frappé de jalousie, et il est devenu rempli de colère. Et il alla et prit sa demeure dans le serpent, et il le ressuscita, et le fit voler dans les airs jusqu'aux flancs du mont [Eden] où était le paradis [Fol. 6b, col. 2 ]. Maintenant, pourquoi Satan est-il entré dans le corps du serpent et s'y est-il caché ? Parce qu'il savait que son apparence était immonde, et que si Eve voyait sa forme, elle s'envolerait aussitôt devant lui. Maintenant, l'homme qui voulait enseigner la langue grecque à un oiseau - maintenant l'oiseau qui peut apprendre la parole des hommes p. 64 est appelé "babbaghah" (c'est-à-dire perroquet) - apporte d'abord un grand miroir et le place entre lui et l'oiseau. Il commence alors à parler à l'oiseau, et immédiatement le perroquet entend la voix de l'homme, il se retourne, et quand il voit sa propre forme [reflétée] dans le miroir, il devient immédiatement satisfait, parce qu'il imagine qu'un autre perroquet lui parle. Alors il incline l'oreille avec plaisir, et écoute les paroles de l'homme qui lui parle, et il devient avide d'apprendre et de parler grec. De cette manière (c'est-à-dire dans le but de faire croire à Eve que c'était le serpent qui lui parlait) Satan entra et habita dans le serpent, et il guettait l'occasion, et [quand] il vit Eve par elle-même [ Fol . 7a, col. 1 ], il l'appela par son nom. Et quand elle s'est retournée vers lui, elle a vu sa propre forme [reflétée] en lui, et elle lui a parlé et Satan l'a égarée avec ses paroles mensongères, parce que la nature de la femme est douce (ou, cédante).

Et quand Ève eut entendu parler de cet arbre, elle y courut aussitôt, et elle cueillit le fruit de la désobéissance de l'arbre de la transgression de l'ordre, et elle mangea. Puis aussitôt elle s'est retrouvée déshabillée, et elle a vu la haine de sa honte, et elle s'est enfuie p. 65 nue, et se cacha dans un autre arbre, et couvrit sa nudité de ses feuilles. Et elle cria à Adam, et il vint vers elle, et elle lui tendit une partie du fruit dont elle avait mangé, et il en mangea aussi. Et quand il eut mangé, il se déshabilla aussi, et lui et Ève firent des ceintures pour leurs reins avec des feuilles de figuier et ils furent revêtus de ces ceintures d'ignominie pendant trois [Fol. 7a, col. 2 heures.À midi, ils ont reçu [leur] condamnation à mort. Et Dieu leur fit des tuniques de peau qu'on arracha des arbres, c'est-à-dire de l'écorce des arbres, car les arbres qui étaient au Paradis avaient des écorces molles, et ils étaient plus doux que le byssus et la soie d'où les vêtements portés par les rois sont faits. Et Dieu les revêtit de cette peau douce, qui s'étalait ainsi sur un corps d'infirmités.

[ NOTES.--Les Pères de l'Église éthiopienne soulignent la difficulté que Satan a rencontrée pour entrer au Paradis. Il savait qu'il ne pourrait pas mener à bien son plan pour perdre Adam s'il entrait au paradis sous sa propre forme, et il décida qu'il devait prendre la forme d'un oiseau, d'un animal ou d'un reptile s'il voulait réussir. Il s'appliqua à l'oiseau blanc Arzel, et à l'oiseau vert Besel, et à un oiseau rouge, mais chacun refusa de l'emmener à l'endroit où se trouvait Eve. Puis il s'appliqua à la p. 66 l'éléphant, et le lion, et le léopard, et l'hyène, et le sanglier, les quatre premiers refusèrent à bout portant de faire ce que Satan voulait, et le sanglier tenta de l'égorger avec ses défenses. Sur ce Satan a pris la fuite. Il s'est ensuite rendu auprès de l'animal Sereg, communément appelé le « creuseur de tombes », mais cet animal a refusé de l'aider, puis Satan s'est approché de l'animal appelé « Taman », « dont la partie antérieure ressemblait à un poulain de chameau. ." Cette créature accepta de l'aider et, monté sur son dos, Satan entra au Paradis et se tint devant Ève. Le serpent devint son porte-parole, et Eve l'écouta et mangea du fruit. Selon le "Livre des mystères du ciel et de la terre", l'arbre s'appelait "Sezen" et chaque grappe de fruits contenait 150 000 grains ou baies. Il est décrit comme un grand et bel arbre, et il a été identifié avec le "Sendâlê", ou bois de santal. Selon les mêmes autorités, l'Arbre de Vie était le prototype de la Croix sur laquelle notre Seigneur a été crucifié. ]

A la troisième heure du jour, Adam et Eve sont montés au paradis, et pendant trois heures ils en ont joui des bonnes choses pendant trois heures ils étaient dans la honte et la disgrâce, et à la p. 67 neuvième heure leur expulsion du Paradis eut lieu. Et comme ils s'en allaient tristement, Dieu parla à Adam, et l'encouragea, et lui dit : « Ne sois pas triste, ô Adam, car je te rendrai ton héritage. Voici, vois combien je t'ai aimé, car bien que j'aie maudit la terre à cause de toi, je t'ai cependant soustrait à l'opération de la malédiction. Quant au serpent [Fol. 7 b , col. 1 ], j'ai attaché ses jambes dans son ventre, et j'ai donné Je lui ai lié la poussière de la terre comme nourriture et j'ai lié Ève sous le joug de la servitude. Puisque tu as transgressé mes commandements, sors-toi, mais ne sois pas triste. Après l'accomplissement des temps que j'ai assignés pour que tu sois en exilé hors du [Paradis], dans le pays qui est sous la malédiction, voici, j'enverrai mon Fils. Et il descendra [du ciel] pour ta rédemption, et il séjournera dans une Vierge, et se revêtira [de chair], et par lui la rédemption et le retour s'effectueront pour toi. Mais ordonne à tes fils, et ordonne-leur d'embaumer mon corps après ta mort avec de la myrrhe, de la casse et de la stakte. Et ils te placeront dans cette caverne, où je te fais habiter aujourd'hui, jusqu'au moment où ton expulsion aura lieu des régions du Paradis vers cette terre qui est en dehors d'elle. Et quiconque restera en ces jours-là prendra p. 68 ton corps avec lui, et [ Fol. 7b, col. 2 ] le déposera à l'endroit que je lui montrerai, au centre de la terre, car en ce lieu la rédemption s'effectuera pour toi et pour tous tes enfants. » Et Dieu révéla à Adam tout ce que le Fils souffrirait pour le compte de lui.

[l'expulsion d'Adam du paradis.]

Et quand Adam et Ève furent sortis du Paradis, la porte du Paradis était fermée, et un chérubin portant une épée à deux tranchants se tenait près d'elle. [Selon le Livre de l'Abeille, le chérubin, ou, comme certains le pensent, une "forme terrible dotée d'un corps", était armé d'une lance et d'une épée, chacune étant faite de feu.]

Et Adam et Eve sont descendus. . . . . . . d'esprit sur les montagnes du Paradis, et ils trouvèrent une grotte au sommet de la montagne, et ils entrèrent et s'y cachèrent.

[ NOTES.--Quand Adam et Eve quittèrent le Paradis, ils n'avaient plus de fruits, de vin, de pain et de chair pour vivre, et ils subsistèrent de céréales et de légumes cuits et des herbes de la terre, dont ils mangeaient avec parcimonie. De plus, les bêtes à quatre pattes, les oiseaux et les reptiles se sont rebellés contre eux, et certains d'entre eux sont devenus leurs ennemis et adversaires. Livre de l'Abeille (chapitre xvii.) ]

Or Adam et Eve étaient vierges, et Adam souhaitait connaître Eve sa femme. Et Adam prit des flancs de la montagne du Paradis, de l'or, de la myrrhe et de l'encens, et il les plaça dans la grotte, et il bénit la grotte, et la consacra afin qu'elle puisse être la maison de prière pour lui et ses fils. . Et il appela la grotte « M E`ÂRATH G AZZÊ » (c’est-à-dire « GROTTE DES TRÉSORS ») [ Fol. 8a, col. 1 ].

Adam et Eve descendirent donc de cette montagne sainte [d'Eden] jusqu'aux pentes qui se trouvaient en dessous, et là Adam connut Eve sa femme. [Une note marginale dans le manuscrit dit qu'Adam connut Eve trente ans après leur sortie du Paradis.] Et Eve conçut et enfanta Caïn et Lebhûdhâ, sa sœur, avec lui et Eve conçut de nouveau et elle enfanta Hâbhîl (Abel) et K el&icirmath, sa sœur, avec lui. [Le Livre de l'Abeille fait de K elícircmath la sœur jumelle de Caïn et de Lebhícircdhácirc la sœur jumelle d'Abel.] Et quand les enfants eurent grandi, Adam dit à Eve : « Que Caïn prenne pour femme K elícircmath, qui Abel, et qu'Abel prenne pour femme Lebhûdhâ, qui a été mis au monde avec Caïn.» Et Caïn dit à Eve sa mère : « Je prendrai pour femme ma sœur jumelle Lebhûdhâ, et qu'Abel prendra pour femme sa sœur jumelle K elîmath. » Or Lebhûdhâ était belle. Quand Adam entendit ces paroles, qui étaient p. 70 lui déplaisant extrêmement, dit-il : « Ce sera une transgression du commandement que tu prennes [pour femme] ta sœur, qui est née avec toi. Néanmoins, prenez pour vous des fruits d'arbres et des petits de brebis , et montez au sommet [ Fol. 8 a , col. 2 ] de cette montagne sainte. Ensuite, allez dans la Caverne des Trésors, et offrez vos offrandes, et faites vos prières, et alors vous vous associerez avec vos femmes." Et il arriva que quand Adam, le premier sacrificateur, et Caïn et Abel, ses fils, montaient au sommet de la montagne, Satan entra dans Caïn [et le persuada] de tuer Abel, son frère, à cause de Lebhûdhâ et parce que son offrande a été rejetée et n'a pas été acceptée devant Dieu, tandis que l'offrande d'Abel a été acceptée, la jalousie de Caïn envers son frère Abel a augmenté. Et lorsqu'ils descendirent dans la plaine, Caïn se souleva contre son frère Abel, et il le tua d'un coup de pierre de silex. Alors immédiatement, Caïn reçut le châtiment de la mort, au lieu des malédictions, et il devint un fugitif et un vagabond tous les jours de sa vie. Et Dieu le chassa en exil dans une certaine partie de la forêt de Nôdh, et Caïn prit pour femme sa sœur jumelle et y fit sa demeure.

[ NOTES.--Adam a porté Abel à la Caverne des Trésors et l'a enterré là-dedans, et il a mis par p. 71 le côté du corps une lampe qui brûlait jour et nuit. Abel avait quinze ans et demi lorsque Caïn, qui avait dix-sept ans et demi, l'a assassiné. Adam et Eve ont pleuré Abel, dans une grande douleur, pendant cent quarante jours. Livre d'Adam et Eve (II, 1.) ]

Et Adam et Eve pleurèrent Abel [Fol. 8b, col. 1 ] cent ans ( sic ). Et puis Adam connut à nouveau sa femme, et elle enfanta Seth, la Belle, un homme puissant et parfait comme Adam, et il devint le père des hommes puissants qui vécurent avant le déluge.

[ NOTES.--Seth est né dans la 130e année de la vie d'Adam (Genèse v. 3), mais le Livre de l'Abeille dit que c'était la 230e année. Adam, Seth et ses fils habitaient au sommet du mont Éden, tandis que Caïn et ses enfants vivaient dans la plaine en contrebas. ]

Et à Seth est né Ânôsh (Enos), et Ânôsh engendra K ainân (Caïnan), et K ainân engendra Mahlâlâîl (Mahalaleel) ce sont [sont] les Patriarches qui sont nés aux jours d'Adam.

Et quand Adam eut vécu neuf cent trente ans, c'est-à-dire jusqu'aux cent p. 72 et trente-cinquième année de Mahlâlâîl, le jour de sa mort approchait et arriva. Et Seth, son fils, et Ânôsh, et Kainân, et Mahlâlâîl se rassemblèrent et vinrent à lui. Et ils furent bénis par lui, et il pria pour eux. Et il commanda à son fils Seth, et lui dit : « Observe, mon fils Seth, ce que je te commande aujourd'hui, et le jour de ta mort, donne mon ordre à Ânôsh, et répète-le-lui, et laisse qu'il le répète à K ainân, et K ainân le répétera à Mahlâlâîl [ Fol. 8 b , col. 2 ], et que ce [mon] commandement soit transmis à toutes vos générations. Et quand je mourrai, embaumez-moi de myrrhe , et cassia, et stakte, et déposez mon corps dans la Caverne des Trésors. corps avec lui, et le prendra et le déposera au centre de la terre, car en ce lieu la rédemption s'effectuera pour moi et pour tous mes enfants. Et toi, mon fils Seth, gouverneur des fils de ton peuple Et tu les gouverneras avec pureté et sainteté dans la crainte de Dieu Et tu sépareras ta progéniture de la descendance ing de Caïn, le meurtrier."

Et quand le rapport « Adam est en train de mourir » fut connu de tous, toute sa progéniture rassembla p. 73 ensemble, et vinrent vers lui, c'est-à-dire Seth, son fils, et Ânôsh, et Kainân et Mahlâlâîl, eux et leurs femmes [ Fol. 9a, col. 1 ], et leurs fils, et leurs filles et Adam les bénit. Et le départ d'Adam de ce monde eut lieu la neuf cent trentième année, selon le calcul depuis le commencement, le quatorzième jour de la lune, le sixième jour du mois de Nicircsa (avril), à la neuvième heure, le jour de la veille du sabbat (c'est-à-dire vendredi). A l'heure même où le Fils de l'Homme a livré son âme à Son Père sur la Croix, notre père Adam a livré son âme à Celui qui l'a façonné et il est parti de ce monde.

Et quand Adam était mort, son fils Seth l'a embaumé, comme Adam le lui avait commandé, avec de la myrrhe et de la casse, et maintenant le cadavre d'Adam était le premier [corps enterré] dans la terre. Et le chagrin pour lui était extrêmement douloureux, et Seth [et ses fils] pleurèrent sa mort cent quarante jours et ils emportèrent le corps d'Adam au sommet de la montagne, et l'ensevelirent dans la Caverne des Trésors. Et après que les familles et les peuples des enfants de Seth eurent enterré Adam, ils se séparèrent des enfants de Caïn, p. 74 le meurtrier. Et Seth prit Ânôsh [ Fol. 9a, col. 2 ], son premier-né, et Kainân, et Mahlâlâîl, et leurs femmes et leurs enfants, et les conduisit dans la montagne glorieuse où Adam fut enterré et Caïn et tous ses descendants restèrent en bas dans la plaine où Caïn tua Abel.

Et Seth devint le gouverneur des enfants de son peuple, et il les gouverna dans la pureté et la sainteté. Et à cause de leur pureté, ils ont reçu le nom, qui est le meilleur de tous les noms, et ont été appelés « les fils de Dieu », eux et leurs femmes et leurs fils. Ainsi vivaient-ils dans cette montagne en toute pureté et sainteté et dans la crainte de Dieu. Et ils montèrent sur les flancs de [la montagne] du Paradis, et ils devinrent des loueurs et des glorificateurs de Dieu à la place de cette armée de démons qui tombèrent du ciel. Ils y demeuraient dans la paix et le bonheur : il n'y avait rien dont ils eussent besoin de s'inquiéter, ils n'avaient rien pour les fatiguer ou les troubler [Fol. 9b, col. 1 ], et ils n'avaient rien à faire que louer et glorifier Dieu, avec les anges. Car ils entendaient continuellement les voix des anges qui chantaient des louanges dans le Paradis, qui n'était situé qu'à peu de hauteur au-dessus d'eux, en fait, à seulement trente travées, selon la mesure de l'esprit. Ils ont souffert p. 75 ni labeur ni fatigue, ils n'avaient ni semence [temps] ni récolte, mais ils se nourrissaient des fruits délicieux d'arbres glorieux de toutes sortes, et ils appréciaient le doux parfum et le parfum des brises qui leur étaient portées du paradis. . [Ainsi vivaient] ces saints hommes, qui étaient vraiment saints, et leurs femmes étaient pures, et leurs fils étaient vertueux, et leurs filles étaient chastes et sans souillure. Il n'y avait en eux aucune pensée rebelle, aucune envie, aucune colère, aucune inimitié. Chez leurs femmes et leurs filles, il n'y avait pas de désir impur, ni de lascivité [Fol. 9b, col. 2 ], ni malédiction, ni mensonge n'a été entendu parmi eux. Le seul serment qu'ils utilisaient en jurant était : « Par le sang d'Abel. Et eux, leurs femmes et leurs enfants se levaient tôt le matin, montaient au sommet de cette montagne sainte, et adoraient là devant Dieu. Et ils furent bénis par le corps d'Adam leur père, et ils levèrent les yeux vers le paradis, et louèrent Dieu et ainsi ils firent tous les jours de leur vie.

[ NOTES.--Selon le Livre de l'Abeille (chapitre xviii), Adam a vécu 930 ans, et Seth a vécu 913 ou 905 ans. Seth avait 250 ans (105 ans dans Gen. v. 6) lorsqu'il engendra Enos. « Aux jours de Seth, la connaissance des livres se répandit sur la terre, mais l'Église n'accepte pas cela. Selon le livre d'Adam (II. 5), Seth a connu le bien et le mal quand il avait sept ans, et il a passé ses jours et ses nuits à jeûner et à prier, et il a fait une offrande à Dieu quotidiennement. Satan lui apparut et tenta de le persuader de quitter la montagne sainte, d'aller vivre avec lui et d'épouser une de ses femmes, mais Seth lui résista et, montant sur l'autel de Dieu, le chassa. Quand Seth avait quinze ans, Adam le maria à Aklia, la sœur d'Abel, et quand il eut vingt ans, il engendra Enos. ]

Et quand Seth eut vécu neuf cent treize ans, il tomba malade à mort. Et Ânôsh son fils, et Kainân, et Mahlâlâîl, et Yârêd (Jared), et Henôkh (Enoch), et leurs femmes et leurs fils, se rassemblèrent et vinrent à lui, et ils furent bénis par lui. Et il pria sur eux, et leur commanda, et leur fit prêter serment, et leur dit [Fol. 10a, col. 1 ] : « Je vous ferai prêter serment et jurer par le sang saint d'Abel, qu'aucun de vous ne descendra de cette montagne sainte vers les enfants de Caïn, le meurtrier. Car vous connaissez bien l'inimitié qui a existé entre nous et Caïn depuis le jour où il a tué Abel. » Et Seth bénit Ânôsh, son fils et lui donna des ordres p. 77 concernant le corps d'Adam, et il l'établit sur les enfants de son peuple. Et Seth les gouverna dans la pureté et la sainteté, et il exerça son ministère avec diligence devant le corps d'Adam. Et Seth mourut à l'âge de neuf cent douze ans, le vingt-septième jour du mois béni de Âbh (août), le deuxième jour de la semaine (lundi), à la troisième heure, à la vingtième année de la vie d'Enoch. Et Ânôsh, le fils premier-né de Seth, embauma son corps et l'enterra dans la Caverne des Trésors, avec son père Adam et ils firent un deuil pour lui quarante [Fol. 10a, col. 2 jours.

[ NOTES.-- Le Livre d'Adam (II. 12) dit que Seth a été embaumé avec des épices douces, et étendu sur le côté droit du corps d'Adam, mais il n'y a aucune preuve que les Hébreux étaient familiarisés avec l'art de la momification avant qu'ils eu des relations avec l'Egypte. ]

Et Ânôsh se leva pour servir devant Dieu dans la Caverne des Trésors. Et il devint gouverneur des enfants de son peuple, et il garda tous les commandements que son père Seth lui avait commandés, et il les exhorta à être constants dans la prière.

[ NOTES.--Selon le Livre de l'Abeille (chapitre xviii), Ânôsh avait deux cent quatre-vingt-dix (quatre-vingt-dix ans dans Gen. v. 9) ans lorsqu'il engendra Kainân et Ânôsh invoqua pour la première fois le nom du Seigneur. . Certains disent qu'il a d'abord composé des livres sur la course des étoiles et les signes du zodiaque. ]

Et aux jours d'Acircnôsh, dans sa huit cent vingtième année, Lémec, l'aveugle, tua Caïn, le meurtrier, dans la forêt de Nôdh. Or, ce meurtre a eu lieu de la manière suivante. Comme Lémec s'appuyait sur l'adolescent, son fils [Tubal-Caïn], et l'adolescent redressait le bras de son père dans la direction dans laquelle il voyait la proie, il entendit le bruit de Caïn se déplaçant, d'avant en arrière, dans le forêt. Maintenant, Caïn était incapable de rester immobile à un endroit et de se taire. Et Lémec, pensant que c'était une bête fauve qui faisait un mouvement dans la forêt, leva le bras, et, s'étant préparé, tira son arc et décocha une flèche [Fol. 10b, col. 1 ] vers cet endroit, et la flèche frappa Caïn entre ses yeux, et il tomba et mourut. Et Lémec, pensant qu'il avait tiré sur du gibier, parla au jeune homme, disant : « Dépêchez-vous, et voyons quel gibier nous avons tiré. Et quand ils sont allés sur place, et le garçon sur lequel Lémec s'est appuyé p. 79 avait regardé, il lui dit : « mon seigneur, tu as tué Caïn. Et Lémec bougea ses mains pour les frapper ensemble, et ce faisant, il frappa le jeune et le tua aussi.

[ NOTES. -- Le Livre d'Adam (II. 13) dit que Lémec était armé d'un arc et de grandes flèches, et d'une fronde et de pierres lisses. Une flèche a transpercé un côté de Caïn, et une pierre de la fronde de Lémec lui a cogné les deux yeux. Lémec a frappé le jeune qui l'a conduit accidentellement, mais par la suite, il lui a fracassé la tête avec une pierre. Il existe de nombreuses versions de l'histoire en arabe, en éthiopien et en hébreu, mais elles s'accordent toutes sur des détails essentiels. Selon le Livre de l'Abeille (chapitre xviii), l'enclume et le marteau et les pinces ont été inventés par Tubal-Caïn et Jubal, qui ont également construit des instruments de musique, des harpes et des cornemuses que les diables vivaient dans les tuyaux et y chantaient. ]

Et quand Ânôsh eut vécu neuf cent cinq ans, et fut malade à mort, tous les patriarches se rassemblèrent et vinrent à lui, à savoir.Kainân, son fils premier-né, et Mahlâlâîl, et Yârêd, et Enoch, et Matûshla h (Methusalem), eux, et leurs femmes, et leurs fils. Et ils furent bénis par lui, et il pria sur eux et leur ordonna, et leur parla, disant : « Je vous ferai jurer par le sang saint d'Abel qu'aucun de vous ne descendra de cette montagne. dans la plaine, ni dans le campement des enfants de Caïn, le meurtrier [ Fol. 10 b , col. 2 ] et vous ne vous mêlerez pas parmi eux. existé entre nous et eux depuis le jour où Caïn tua Abel." Et il bénit Kainácircn, son fils, et lui ordonna concernant le corps d'Adam, qu'il le servirait tous les jours de sa vie, et qu'il régnerait sur les enfants de son peuple dans la pureté et la sainteté. Et Ânôsh mourut à l'âge de neuf cent cinq ans, le troisième jour du mois du premier Teshr&icirn (octobre), le jour du sabbat, la cinquante-troisième année de la vie de Mathusalem. Et K ainân, son premier-né, l'embauma et l'enterra dans la Caverne des Trésors, avec Adam et Seth, son père. Et ils firent son deuil pendant quarante jours.

[ NOTES.-- Le Livre d'Adam (II. 14) dit que Ânôsh avait 985 ans quand il est mort, et qu'il a été étendu sur le côté gauche d'Adam dans la Caverne des Trésors. ]

Et K ainân se leva devant Dieu pour servir dans la Caverne des Trésors. C'était un p. 81 et homme pur, et il gouverna les enfants de son peuple dans le complet [ Fol. 11a, col. 1 ] la crainte de Dieu, et il a accompli tous les commandements de Ânôsh son père. Et quand Kainân eut vécu neuf cent vingt ans [dans le livre d'Adam et le livre de l'abeille 910 ans], et fut malade à mort, tous les patriarches se rassemblèrent et vinrent à lui, à savoir. Mahlâlâîl son fils, et Yacircrêd, et Enoch et Mathusalem et Lamech, eux et leurs femmes et leurs enfants, et furent bénis par lui. Et il pria sur eux et leur ordonna, en disant : « Je vous ferai jurer par le sang saint d'Abel qu'aucun de vous ne descendra de cette montagne sainte dans le camp des enfants de Caïn, le meurtrier, car vous tous sais bien quelle inimitié a existé entre nous et eux depuis le jour où il a tué Abel. Et il bénit son fils Mahlâlâîl, et le réprimanda au sujet du corps d'Adam, et lui dit: "Voici, ô mon fils Mahlâlâîl, exerce son ministère devant Dieu dans la pureté et la sainteté [Fol. 11 a, col. 2] dans la Caverne. de trésors, et ne t'éloigne pas de la présence du corps d'Adam tous les jours de ta vie. Et sois le gouverneur des enfants de ton peuple, et tu les gouvernes avec pureté et sainteté. K ainân mourut, à l'âge de neuf cent vingt ans, le treizième jour du mois de Hezêrân (juin), p. 82 le quatrième jour de la semaine (mercredi), à midi, dans la soixantième année de [la vie de] Lémec, le père de Noé. Et Mahlâlâîl, son fils, l'embauma, et l'enterra dans la Caverne des Trésors et ils firent son deuil pendant quarante jours.

[ NOTES.--Selon Gen. v. 12, Kainân avait 70 ans lorsqu'il engendra Mahlâlâîl, mais le Livre de l'Abeille donne 140 ans. Le Livre d'Adam dit que le peuple fit « des offrandes pour lui, selon la coutume de leurs pères », une déclaration qui semble suggérer que les Hébreux non seulement momifiaient leurs morts, mais leur présentaient des offrandes funéraires, à la manière des Égyptiens. . ]

Et Mahlâlâîl se leva et servit devant Dieu à la place de Kainân son père. Il était constant dans la prière de jour comme de nuit, et il exhortait sincèrement les enfants de son peuple à observer la sainteté et la pureté, et à prier sans cesse. Et quand Mahlâlâîl eut vécu huit cent quatre-vingt-quinze ans [ Fol. 11b, col. 1 ], et le jour de son départ approchait, et il mourut malade, tous les patriarches se rassemblèrent et vinrent à lui, à savoir. Yârêd, sa p. 83 premiers-nés, et Enoch et Mathusalem, et Lamec et Noé, eux et leurs femmes et leurs enfants, et ils furent bénis par lui. Et il pria sur eux, et leur ordonna, en disant : « Je vous ferai jurer par le sang saint d'Abel, qu'aucun de vous ne descendra de cette montagne sainte. Et vous ne permettrez à aucun de vos descendants de descendez dans la plaine, vers les enfants de Caïn, le meurtrier, car vous savez tous bien quelle inimitié a existé entre nous et eux depuis le jour où il a tué Abel. Et il bénit Yacircré, son premier-né, et il lui commanda concernant le corps d'Adam, et lui révéla l'endroit où il devait se préparer pour aller. Et il lui commanda aussi, et lui fit prêter serment, en disant : « Tu ne t'éloigneras pas du corps de notre père Adam tous les jours de ta vie, et tu seras [Fol. 11 b , col. 2 ] le gouverneur des enfants de ton peuple, et les gouvernera dans la chasteté et la sainteté. » Et Mahlâlâîl mourut, à l'âge de huit cent quatre-vingt-quinze ans, le deuxième jour du mois Nîsân (avril), le premier jour de la semaine (dimanche), à ​​la troisième heure du jour, dans les quatre et la trentième année de la vie de Noé. Et Yacircré, son premier-né, l'embauma et l'enterra dans la Caverne des Trésors et le peuple le pleura pendant quarante jours.

[ NOTES.--Selon Gen. v. 15, Mahlâlâîl avait 65 ans quand il engendra Yârêd, mais le Livre de l'Abeille donne 165 ans le Livre d'Adam (ii. 16) dit qu'il est tombé malade quand il avait 870 ans vieille. Ce dernier ouvrage fait dire au patriarche que le peuple descendra de la montagne, se mêlera aux enfants de Caïn et périra avec eux. ]

Et Yârêd son fils se leva et servit devant Dieu [dans la Caverne des Trésors]. C'était un homme parfait et complet dans toutes les vertus, et il était constant dans la prière de jour comme de nuit. Et à cause de l'excellence de sa vie et de sa conversation, ses jours étaient plus longs que ceux de tous les enfants de son peuple. Et aux jours d'Yacircrêd, la cinq centième année de sa vie, les enfants de Seth rompirent les serments que leurs pères leur avaient fait jurer. Et ils commencèrent à descendre de cette montagne sainte au campement de l'iniquité [ Fol. 12a, col. 1 ] des enfants de Caïn, le meurtrier, et c'est ainsi que se produisit la chute des enfants de Seth.

[ NOTES.--Le livre d'Adam (II. 17) dit que Yacircré a continué à gouverner le peuple avec succès jusqu'à la fin de la 485e année de sa vie. p. 85 A ce moment-là, Satan et trente de ses démons apparurent à Yacircrêd sous la forme de beaux hommes, et l'appelèrent de la Caverne des Trésors. Il sortit vers eux, pensa qu'ils étaient des étrangers, et leur demanda qui ils étaient. En réponse, Satan lui dit qu'il était Adam, et que parmi ses compagnons se trouvaient Abel, Seth, Enos, Caïnan et d'autres parents d'Yacircrêd. Il invita Yacircré à venir avec lui et à vivre avec lui dans le jardin que Dieu lui avait donné, et finalement Yacircré fut persuadé de quitter la Caverne et de l'accompagner. Lorsqu'ils arrivèrent au sommet de la montagne des fils de Caïn, Satan prétendit avoir laissé un vêtement pour Yâcircrêd près de la Caverne, et renvoya un de ses diables le chercher, lui disant en même temps d'éteindre la lampe qui brûlait dans la Caverne près du corps d'Adam. Satan et Yacircrêd se reposèrent près d'une fontaine, et de la nourriture leur fut apportée par les fils et les filles de Caïn, mais Yacircrêd refusa de manger ou de boire. Satan le supplia de mettre de côté sa tristesse et de faire ce qu'il allait faire. Là-dessus, Satan et cinq de ses démons s'emparèrent chacun d'une femme et se mirent à la fornication avec elle, et en voyant cette exposition d'iniquité, il fondit en larmes et se mit à prier Dieu pour qu'il soit délivré de cet endroit. Quand il se mit à prier, les démons prirent la fuite, et Dieu envoya un ange qui le ramena p. 86 à sa montagne sainte. Lorsqu'il revint à la Caverne, son peuple lui dit que la lampe s'était éteinte, que les corps des Patriarches avaient été éparpillés et que des voix en étaient sorties. En entrant dans la Caverne, une voix lui vint du corps d'Adam, et l'avertissait de se méfier de Satan et de ses ruses, et lui dit de rallumer la lampe du feu sur l'autel où Adam avait servi. La lampe a été rallumée à la fin de la 450e année de la vie de Yârêd. Quatre-vingts ans plus tard, son peuple commença à descendre vers les enfants de Caïn et à se mêler à leurs femmes. ]

ET AU COURS DE LA QUARANTE ANNÉE DE YÂRÊD, LES MILLE PREMIERS ANNÉES, D'ADAM À YÂRÊD, ONT TERMINÉ .

Et dans ces années, les artisans du péché et les disciples de Satan sont apparus, car il était leur maître, et il est entré et a habité en eux, et il a versé en eux l'esprit de l'opération d'erreur, par laquelle la chute de les enfants de Seth devaient avoir lieu.


Légendes, Mystères, Lumière et Ténèbres : L'Histoire Secrète de la Caverne Biblique des Patriarches

Die Kaaba à Mekka 2008, Foto deendotsg -CC BY 2.0

Eine Reihe von römischen Gebäuden zeigte, wie eng verknüpft Zahlenmythologie und astronomische Ausrichtung verbunden sein können. Doch auch nach dem Ende Roms wurde diese Tradition bei Bauwerken aller drei großen Religionen weiter verfolgt. À Mekka wird dies bei der heiligsten Stätte des Islams, der Kaaba, sichtbar.Ihr Nom seht für den Würfel und auch ihre Kubatur gleicht diesem platonischen Körper.

Schematische Darstellung : Schwarzer Stein (1), Eingangstür (2), Regenrinne (3), Sockelvorsprung (4), Hatīm (5), Multazam (6), Maqām Ibrāhīm (7), Schwarze Ecke (8), Jemenitische Ecke (9 ), Syrische Ecke (10), Irakische Ecke (11).…

Photo Mbenoist (M. Benoist) sur fr.wikipedia,CC BY-SA 3.0

Obwohl ihre Maße keinesfalls einem Würfel entsprechen, erhielt das Bauwerk dennoch die arabische Bezeichnung ka'b, der Würfel. Das heutige Bauwerk wurde nach einem Brand im Jahr 1630 neu errichtet und trägt seitdem den Namen Kaaba. Dabei geriet aber der zweite Nom, das befreite Haus, völlig ins Hintertreffen. Diesen Begriff gebrauchte der Prophet, weil Gott das Gebäude davor bewahren würde, jemals unter die Herrschaft eines Tyrannen zu fall. Im Gebäude selbst wird der schwarze Stein, der zentrale Kultstein des Islam, aufbewahrt. Er soll im Rahmen des Tawāf, der rituellen Umkreisung des Heiligtums, durch Küssen, Berühren oder Zeigen mit der Hand, verehrt werden. Den Überlieferungen zufolge soll er direkt aus dem Paradies stammen. Dazu schildert eine Erzählung, wie er vom Engel Gabriel einst dem Patriarchen Abraham überreicht wurde. Ursprünglich soll der Stein sogar noch weißer als Milch gewesen sein und erst im Laufe der Jahrhunderte die schwarze Farbe angenommen haben.

Mohammed beim Anbringen des Schwarzen Steines, Buchillustration des Dschami' at-tawarich, 1315

Doch die Verwehrung von Meteorsteinen blickt im Orient auf eine lange Tradition zurück und war keine Erfindung des Islam. Diese Steinkulte waren schon in der Antike weit verbreitet . Diese besonderen Steine ​​wurden in Kanaanitischen Religion, wie auch in der griechischen Welt verwehrt. Dort wurden sie logie baítyloi genannt, ein Wort das sich aus dem aramäischen bet el, das Haus Gottes ableitete. Erst im 1. Jhd findet das Wort Einzug in die Literatur. Dort erwähnt es Plinius der Ältere dans le senneur Schrift Naturalis historia, wo er von schwarzen, runden Steinen berichtet. Er beschreibt sie als heilige Steine ​​, denen eine magische Wirkung zugesprochen wird.Sie fand bei Belagerungen von Städten wie auch beim Seekrieg Verwendung. Auch er Gelehrte Philon von Byblos verwendete den Begriff. Nach seiner Darstellung gab es `beseelte“ Steine´, die baitýlia, die der Gott Uranos erzeugt hatte, um sie in seinem Kampf gegen seinen Sohn Kronos zu verwenden. Tatsächlich lässt sich ein Bezug zu den damaligen Göttervorstellungen herstellen, denn die meisten Meteore stammen aus den Asteroidengürtel, der sich zwischen den Planetenbahnen des Mars et des Jupiter befindet. Nur der gewaltigen Anziehungskraft des Jupiter ist es zu verdanken, dass die Erde nicht wesentlich mehr dieser himmlischen Gaben erhält.

Der Raum der Kaaba, der eine Reihe zugemauerter Fenster enthält, erinnert stark an einen frühchristlichen Kirchenbau. Er weist nach Nord-Nordwest, ohne einen Visierpunkt erkennen zu lassen. Allein die Gradzahl der Abweichung aus der Ost-Westachse zeigt aber, dass bei dieser Ausrichtung wohl auch eine Ideelle Botschaft im Vordergrund stand. Sie verweist wieder auf den bereits erwähnten Namen des Gebäudes. Die Verdrehung um 121° entspricht auch dem Produkt aus 11吇. Damit entsprechen die Zahlen auch dem Zahlenwert dem ersten beiden Buchstaben des Alphabets und damit mit AA der Abkürzung für den Ruf 'Allahu Akhbar', was so viel heißt wie 'Gott ist am größten'. Hier steht Akbar noch als eine Steigerungsform von kabir, groß. In der Form Takbie, einem Verbalnomen des arabischen Verbs kabbara, groß werden, steht es in er 74 Sure des Korans, die 56 Verse besitzt. Beide Zahlen verweisen auch hier mit ihrer Quersumme wieder auf die Zahl 11. Aber auch die nach Süd-Südost weisende Richtung der Kaaba hat mit einer Abweichung von 59° aus der Ostwestachse eine Zahlenwert mit vielschichteungut, symbolischer Bed Sie kann auch als Summe von 40 und 19 gesehen werden und enthält damit mit der 19 die Ordnungszahl des Coran. Wie die Bibel, folgt auch der Koran einen exakten mathematischen Aufbau, der sich an einer konsequenten Zahlensymbolik orientiert. Donc besteht diese Schrift aus 114, également 6吏 Suren. Die Basmalah, der Spruch, 'Im Namen Gottes, des Gnädigen, des Barmherzigen', aus 19 Buchstaben. Eine Erklär- ung für die faszinierende Ordnungsmacht der 19 veranschaulicht das Tetraktys-dreideck als Symbol einer göttlichen Macht. Mit jeweils drei Elementen, 2 Punkte und einer Stecke steht es für die 9 und die alles ausfüllende Fläche für die Zahl 1. Gleichzeitig stellt die Zahl 19 aber auch einen wichtigen astronomischen Zyklus dar.

Dessins de Galilée de la Lune et de ses phases, Galileoyh

Der nach dem griechischen Astronomen Meton benannten Zyklus hat 19 Sonnenjahre, oder auch 235 Mondmonate, nach denen Sonne und Mond wieder vor den gleichen Sternen stehen. Auch dieser Zyklus bietet ein Beispiel für die großartigen Gesetzte des Kosmos. Schon immer herrschte im Islam ein Bilderverbot und so wurde die Mathematik zu einem der bevorzugten Ausdrucksmittel des Glaubens. Aber auch hier, verlor sich wie im Christentum das Wissen um die Symbolik der Zahlen, deren Grundlage einst das pythagorische Weltbild schuf.

Bilder: Wikepedia / Die Kaaba in Mekka 2008, Foto deendotsg -CC BY 2.0 / Zeichnung Kaaba, Foto Mbenoist (M. Benoist) at fr.wikipedia,CC BY-SA 3.0 / Mohammed beim Anbringen des Schwarzen Steines, aus einer Buchillustration des Dschami ' at-tawarich (1315), Rashid Al-Din – Jami al-Tawarikh („The Compendium of Chronicles“ ou „The Universal History“) Cette illustration est dans un in-folio dans la section des manuscrits orientaux de la Bibliothèque de l'Université d'Édimbourg, collections spéciales et archives /


La grotte de Macpéla

6) Il y avait une porte menant à la grotte (photo de gauche) car son contour peut être vu ciselé dans l'entrée. La roche scellant la porte semble avoir disparu, bien qu'elle puisse être sous les débris du sol de la grotte. Cependant, le contour qui a été ciselé pour la porte est encore facilement visible, ainsi que les trous correspondants de chaque côté de la porte, qui auraient sécurisé la porte.

Sommaire

Une plongée révolutionnaire, controversée dans le rôle que les psychédéliques ont joué dans l'expérience humaine du Divin tout au long de l'histoire occidentale, et la réponse à un mystère vieux de 2000 ans qui pourrait ébranler l'Église dans ses fondements。

La clé de l'immortalité relie le sacrement psychédélique perdu de la religion grecque au christianisme primitif, exposant les véritables origines de la civilisation occidentale. Dans la tradition des mystères historiques non résolus comme celui de David Grann Tueurs de la Lune Fleur et Douglas Preston La cité perdue du dieu singe, L'enquête de 10 ans de Brian Muraresku emmène le lecteur à travers la Grèce, l'Allemagne, l'Espagne, la France et l'Italie, offrant un accès sans précédent aux archives cachées du Louvre et du Vatican en cours de route。

Dans La clé de l'immortalité, Muraresku explore un lien peu connu entre le secret le mieux gardé de la Grèce antique et le christianisme。 C'est la véritable histoire de l'être humain le plus célèbre qui ait jamais vécu (Jésus) et la plus grande religion que le monde ait jamais connue。 Aujourd'hui, 2 。4 milliards de personnes sont chrétiennes。 C'est un tiers de la planète。 Mais n'importe lequel d'entre eux vraiment savoir comment tout a commencé?

Avant Jérusalem, avant Rome, avant La Mecque, il y avait Eleusis : la capitale spirituelle du monde antique。 Elle promettait l'immortalité à Platon et au reste des plus grands esprits d'Athènes avec une formule très simple : millénaires, le sacrement grec ancien a été enterré lorsque l'Empire romain nouvellement christianisé a anéanti Eleusis au quatrième siècle après JC。

Les érudits renégats dans les années 1970 ont affirmé que la potion grecque était psychédélique, tout comme l'Eucharistie chrétienne originale qui l'a remplacée。 Ces dernières années, la justification de la théorie déshonorée s'est tranquillement montée dans le laboratoire。 l'utilisation de drogues visionnaires。 Et avec une seule dose de psilocybine, les psycho-pharmacologues de Johns Hopkins et de NYU transforment maintenant les athées autoproclamés en croyants instantanés。 Personne n'a jamais trouvé de preuves scientifiques solides de médicaments liés à Eleusis, encore moins christianisme primitif。 Jusqu'à maintenant。

Armé de documents clés jamais traduits auparavant en anglais, d'analyses convaincantes, et d'un esprit de quête captivant, la science des mines de Muraresku, la littérature classique, l'érudition biblique et l'art pour livrer la clé cachée de la vie éternelle, nous amenant à ce que le psychologue clinicien William Richards appelle " le bord d'une frontière incroyablement vaste。"

Avec une préface de Graham Hancock, le New York Times auteur à succès de L'Amérique d'avant : la clé de la civilisation perdue de la Terre


Cadeaux inestimables de la franc-maçonnerie primitive

Tout ce que l'on peut revendiquer pour le système de la franc-maçonnerie primitive, tel qu'il est pratiqué par les patriarches, c'est qu'il embrassait et enseignait les deux grands dogmes de la franc-maçonnerie, à savoir l'unité de Dieu et l'immortalité de l'âme. Il se peut et il est fort probable qu'il y ait eu une doctrine secrète, et que cette doctrine n'ait pas été communiquée indistinctement.

Ce système de Franc-Maçonnerie Primitive, — sans rituel ni symbolisme, qui nous est parvenu, du moins, — constitué uniquement de légendes traditionnelles, n'enseignant que les deux grandes vérités déjà évoquées, et étant tout à fait spéculatif dans son caractère, sans la moindre l'infusion d'un élément opératoire, se transmettait régulièrement par la lignée juive des patriarches, des prêtres et des rois, sans altération, augmentation ou diminution, jusqu'à l'époque de Salomon et de la construction du temple de Jérusalem.

List of site sources >>>


Voir la vidéo: Les secrets révélés de la Bible (Décembre 2021).