Podcasts sur l'histoire

Marais de Madrona

Marais de Madrona

Madrona Marsh est une réserve printanière de 10 acres située à Torrance, en Californie. C'est le dernier des marais printaniers de la région de South Bay et l'une des rares zones humides situées dans un paysage urbain. La réserve de Madrona Marsh est un vestige des systèmes naturels autrefois étendus qui existaient le long de la plaine côtière et des terrasses du sud de la Californie. Ainsi, la zone est restée à l'abri des incursions commerciales et résidentielles et est aujourd'hui imprégnée d'une grande partie de sa nature sauvage et de sa couverture verte d'origine. Le marais de Madrona est un habitat précieux pour les oiseaux, les insectes, les reptiles et les petits mammifères, ainsi qu'une grande variété de flore indigène. De plus, le Camino College utilise Madrona comme laboratoire de biologie et de botanique en plein air. L'accès du public et des touristes au marais est strictement contrôlé. Des visites guidées peuvent être organisées, mais uniquement par l'intermédiaire des "Amis du marais de Madrona" ou du service des parcs et loisirs de la ville de Torrance.


Marais de Madrona

Les zones humides d'eau douce du sud de la Californie se rétrécissent depuis longtemps, depuis que leur drainage pour le développement est devenu rentable. Félicitations donc à la ville de Torrance, en Californie, pour avoir préservé et même amélioré un refuge faunique appelé Madrona Marsh. Le parc de la ville ne porte pas le nom d'arbres madrones sur la propriété, mais d'une route de quartier, l'une des nombreuses nommées d'après divers types d'arbres.

J'ai eu le plaisir de visiter le parc le 17 mai avec mes amis Kim Moore et Emile Feisler. Emile documente la faune et la flore du parc en images depuis plusieurs années. Nous avons réussi à ajouter au moins un nouvel organisme à sa liste lors de notre sortie.

Comme la plupart des parcs de la région du Grand Los Angeles, celui-ci est doté d'un centre de la nature. Les expositions étaient de qualité muséale et le bâtiment comportait également un espace de réunion, une bibliothèque et des bureaux. En face du centre de la nature se trouve la réserve actuelle, clôturée à l'heure actuelle, la porte verrouillée en dehors des heures d'ouverture.

La matinée a commencé sous un ciel couvert laissé par la pluie de la nuit précédente, mais les nuages ​​ont finalement cédé la place à un après-midi lumineux et ensoleillé. Les intempéries selon les normes humaines sont souvent parfaites pour d'autres organismes, et nous avons trouvé beaucoup d'insectes, d'oiseaux et d'autres animaux. L'un des premiers oiseaux que nous avons vus était en fait une femelle de gros-bec bleu.

Le marais est en fait une zone humide printanière, alimentée par les pluies en hiver et au printemps. À la fin du mois d'août, le bassin est sec et le reste jusqu'à la reprise des pluies. Ce phénomène cyclique signifie que les plantes et les animaux doivent s'adapter aux extrêmes annuels d'humidité et de sécheresse. La zone est également un habitat de « dune arrière » qui fait partie du vaste système de dunes de sable d'El Segundo. Cependant, vous auriez du mal à trouver une caractéristique physique ressemblant à une dune.

Malheureusement, la réserve n'est pas à l'abri des espèces non indigènes, et c'est en fait ce qui domine le paysage dans de nombreux endroits. Les fourmis argentines ont déplacé la plupart des fourmis indigènes, par exemple. Il y a aussi un coléoptère d'Australie qui se nourrit voracement des eucalyptus tout aussi envahissants.

L'histoire humaine du marais a été variée. Les Amérindiens et les premiers colons ont utilisé les ressources naturelles de la région. Depuis les années 1920, le marais était utilisé pour la récupération du pétrole (le sud de la Californie est parsemé de goudron, pas seulement les célèbres La Brea Tar Pits). Ironiquement, la récupération du pétrole a protégé la zone du développement commercial. Les Amis du marais de Madrona, une organisation à but non lucratif créée en 1971, ont travaillé avec d'autres groupes communautaires pour galvaniser le soutien pour la sauvegarde du marais en tant qu'habitat faunique et site de loisirs passifs. Les efforts de lobbying et les querelles juridiques ont porté leurs fruits avec le dévouement de 35 acres. Plus tard, des fonds publics ont été alloués à l'achat de huit acres et demi supplémentaires. La ville de Torrance a repris l'intendance du parc en 1986, aidant à éviter le développement dans le cadre du Park del Amo.

Je recommande fortement de visiter Madrona Marsh. Gardez un œil sur la sauvagine et d'autres oiseaux, ainsi que sur les rainettes du Pacifique, les libellules et les demoiselles, et les écureuils renards parmi les autres animaux sauvages qui habitent cet endroit.


Un centre d'histoire naturelle sera construit au marais de Madrona

La réserve faunique de Madrona Marsh, une combinaison de zones humides et de dunes de sable à Torrance, abrite des parulines, des canards, des aigrettes et des hérons bleus. Mais bientôt il y aura un ajout.

Le marais de 43 acres recevra un centre d'histoire naturelle après que le conseil municipal a approuvé à l'unanimité cette semaine la dépense de 1,8 million de dollars pour un bâtiment qui abritera une salle d'exposition, un laboratoire, un magasin d'histoire naturelle, une salle de réunion et une bibliothèque. La structure ne dépassera pas 8 000 pieds carrés.

Il y a trois ans, la ville a nommé un comité de 11 membres composé de défenseurs de l'environnement, de dirigeants communautaires et de responsables municipaux pour aider à superviser le développement d'un centre. La construction devrait commencer à la fin de l'année prochaine et le bâtiment devrait être achevé en 1999, a déclaré Jack Jones, administrateur des services de loisirs au Torrance Parks and Recreation Department.

"Nous sommes heureux qu'il ait été approuvé, mais nous sommes déçus qu'il ne soit pas plus grand que cela", a déclaré Shirley Turner, membre des Amis du marais de Madrona qui s'est battue il y a 25 ans pour que le marais soit préservé. Elle a déclaré que l'organisation aimerait voir un centre d'histoire deux fois plus grand que l'installation approuvée.

Le projet sera financé par la proposition A, la Safe Neighbourhood Parks Act, qui recueille des fonds par le biais des districts d'évaluation foncière.

La ville a acquis le marais en 1986 après des années de querelles juridiques. Il a été donné à la ville par les promoteurs en échange de l'approbation du projet de copropriété Park del Amo à proximité. Le marais est bordé par le boulevard Sepulveda au sud, la Plaza del Amo au nord, l'avenue Madrona à l'ouest et l'avenue Maple à l'est.


HISTOIRE DE LA BAIE DU SUD : Marais de Madrona

Torrance. Le marais Madrona de 43 acres est considéré comme le dernier marais vernal existant dans le comté de Los Angeles.

Les marais printaniers se trouvent dans les zones basses où les eaux de ruissellement s'accumulent. Les marais d'eau douce abritent une grande variété de flore et de faune locales et non locales.

Dans les années 1970, lorsque les développeurs ont commencé à lorgner les 160 acres sur lesquels se trouve Madrona Marsh, ils ont rencontré l'opposition des écologistes et des défenseurs des espaces ouverts.

Les amis du marais de Madrona et de STOP, Stop Torrance Overdevelopment Plans, ont opposé une résistance aux propositions de Torrance Investment Co., une entreprise composée des développeurs Ray Watt, Guilford Glazer et Shurl Curci.

Les promoteurs voulaient la totalité de la parcelle pour les maisons, les condominiums et les bureaux, tandis que les écologistes voulaient sauver autant de marais que possible.

Le débat souvent houleux s'est poursuivi jusqu'en 1986, lorsque la Torrance Investment Co. a accepté de céder 34,4 acres à la ville de Torrance et a proposé de vendre 8,5 acres supplémentaires pour établir la réserve faunique.

Le Madrona Marsh Nature Center de 1,8 million de dollars, situé en face du marais, a ouvert ses portes le 28 avril 2001.

Ces derniers jours, le marais de Madrona a été fermé en raison d'inquiétudes concernant les larves de moustiques qui s'y trouvent. Des panneaux d'avertissement du virus du Nil occidental ont été affichés, bien que jusqu'à présent, le virus n'ait pas été détecté. Le marais rouvrira mardi.


Attractions

Une île sauvage dans la ville Une visite à la réserve du marais de Madrona est vraiment une expérience unique. Venez explorer l'une des dernières zones humides printanières du sud de la Californie. Les zones humides se remplissent d'eau de pluie en hiver et au printemps, puis s'assèchent lentement à la fin août. Cette nature humide-sec crée des habitats uniques et est la raison pour laquelle il y a tant de diversité de la faune présente. Remarque : La porte d'entrée de la réserve se trouve juste en face du Centre de la nature, où de nombreux parkings sont disponibles.

Heures d'ouverture:
Mardi – Samedi – 10h00 à 15h00

Soleil, surf et shopping à Torrance

Située le long de la côte californienne et bénéficiant de journées ensoleillées toute l'année, Torrance est devenue la destination de rêve des acheteurs. Maison à un.

Sortez dans une oasis urbaine

Torrance est une oasis pour les voyageurs qui veulent être proches de toute l'action de Los Angeles mais à éviter.

La vie est une plage à Torrance

Niché dans la magnifique baie sud de Los Angeles, Torrance constitue une base idéale pour les aventures du sud de la Californie. Chargé de.


Marais de Madrona

La réserve naturelle du marais de Madrona, située juste à l'est du centre de mode Del Amo et délimitée au nord et au sud par la Plaza del Amo et le boulevard Sepulveda, et à l'est et à l'ouest par les avenues Maple et Madrona, est considérée comme le dernier marais printanier restant. dans le comté de Los Angeles. Les marais printaniers se trouvent dans les zones basses où les eaux de ruissellement s'accumulent.

La réserve des marais est un vestige de systèmes naturels autrefois étendus qui existaient le long de la plaine côtière et des terrasses côtières du sud de la Californie. La réserve est située sur un terrain qui produit du pétrole depuis 1924. C'est pourquoi elle n'a jamais été initialement développée à des fins commerciales ou résidentielles.

Au début des années 1960, cette zone avait été incluse comme site proposé pour un nouveau collège d'État, qui est finalement devenu Cal State Dominquez Hills. En 1964, cette zone a ensuite été proposée pour un terrain de golf municipal de Torrance, mais n'a jamais été poursuivie en raison des estimations de coûts élevées pour acquérir le terrain.

Bas du formulaire /> />

En 1972, Torrance Investment Co., une société composée des promoteurs Ray Watt, Guilford Glazer et Shurl Curci a proposé de développer l'ensemble de la parcelle pour les maisons, les condominiums et les bureaux. Le groupe Friends of the Madrona Marsh a été formé en 1972 et, avec un autre groupe, STOP, Stop Torrance Overdevelopment Plans, s'est opposé aux propositions de développement. Les négociations avec les écologistes, les débats et les rapports d'impact environnemental se sont poursuivis tout au long des années 1970. En 1980, les développeurs ont offert 15 acres pour la préservation. En 1983, ils ont présenté une offre qui serait finalement acceptée : 34,4 acres seraient cédés à la ville, et 8,5 acres supplémentaires seraient disponibles à la vente. Les promoteurs ont utilisé le terrain pour développer le projet de condominiums Park del Amo.

En 1984, Torrance a reçu un acte de propriété sur le marais, mais il faudra encore deux ans avant que l'arrangement ne soit officialisé. La ville a finalement obtenu un titre clair sur le terrain le 16 septembre 1986.

Au fil des ans, le marais a commencé à prendre forme en tant que réserve naturelle. Des tonnes de camions de déchets et d'autres débris déversés ont été emportés en 1989, et en 1994, 200 tonnes de tubes de forage pétroliers inactifs sur la propriété ont été déterrées et enlevées.

Le Madrona Marsh Nature Center de 8 000 pieds carrés situé en face du marais au 3201 Plaza del Amo, a ouvert ses portes le samedi 28 avril 2001. Le projet de 1,8 million de dollars était une coentreprise des Amis du marais de Madrona et de la ville de Torrance. , en utilisant les fonds de la proposition A, qui a été adoptée en 1996. Les activités comprennent des promenades sur les oiseaux et la nature, des cours et des ateliers d'histoire naturelle, la restauration de l'habitat, des programmes scientifiques et d'astronomie, des expositions d'art et des programmes sur la nature pour les enfants

Ces dernières années, le marais de Madrona a été fermé pendant plusieurs jours en raison d'inquiétudes concernant les larves de moustiques qui s'y trouvent. Le marais, cependant, reste une réserve précieuse pour la vie végétale et animale et une merveilleuse ressource pour enseigner la nature à nos enfants.


Contenu

Pendant des milliers d'années, la région où se trouve Torrance faisait partie de la patrie des Amérindiens de Tongva.

En 1784, la Couronne espagnole a cédé Rancho San Pedro (y compris aujourd'hui Torrance), une étendue de plus de 75 000 acres (300 km 2 ) dans la province de Las Californias de la Nouvelle-Espagne, au soldat Juan José Domínguez. [12] [13] Il a été plus tard divisé en 1846, avec le gouverneur Pío Pico accordant Rancho de los Palos Verdes à José Loreto et Juan Capistrano Sepulveda dans le territoire Alta California du Mexique indépendant. [14] [15]

Au début des années 1900, le promoteur immobilier Jared Sidney Torrance et d'autres investisseurs ont vu l'intérêt de créer une communauté mixte industrielle-résidentielle au sud de Los Angeles. Ils ont acheté une partie d'une ancienne concession foncière espagnole et ont embauché l'architecte paysagiste Frederick Law Olmsted Jr. pour concevoir une communauté planifiée. [16] La ville résultante a été fondée en octobre 1912 et porte le nom de M. Torrance. La ville de Torrance a été officiellement constituée en mai 1921, le lotissement urbain étant initialement délimité par l'avenue Western à l'est, le boulevard Del Amo au nord, le boulevard Crenshaw à l'ouest et au sud par la Plaza Del Amo à l'est de l'endroit où il rencontre Carson. Street, et par Carson Street à l'ouest de l'endroit où il rencontre la Plaza Del Amo. [17] La ​​première avenue résidentielle créée à Torrance était Gramercy et la deuxième avenue était Andreo. La plupart des maisons de ces avenues ont eu 100 ans en 2012. Les deux avenues sont situées dans la zone appelée la vieille ville de Torrance. Cette section de Torrance est en cours de révision pour être classée comme quartier historique. [18] Certains des premiers bâtiments civiques et résidentiels ont été conçus par l'architecte renommé et innovant de Californie du Sud Irving Gill, dans sa combinaison distinctive de la renaissance de la mission et de l'architecture moderniste précoce. [19]

L'un des plus grands centres commerciaux du pays s'est développé à Torrance - Del Amo Fashion Center, et au cours des années 1970, le centre commercial Old Towne combinait divertissement thématique et nostalgie avec le shopping.

Torrance est une communauté côtière du sud-ouest du comté de Los Angeles partageant les caractéristiques climatiques et géographiques communes à la région du Grand Los Angeles. Ses limites sont : Redondo Beach Boulevard et les villes de Lawndale et Gardena au nord-ouest de l'avenue et le quartier Harbour Gateway de Los Angeles à l'est les Palos Verdes Hills avec les villes de Lomita, Rolling Hills Estates et Palos Verdes Estates au sud et l'océan Pacifique et les villes de Redondo Beach et Carson à l'ouest. [20]

Il est à environ 20 miles (32 km) au sud-ouest du centre-ville de Los Angeles. [21]

La plage de Torrance se situe entre la plage de Redondo et la crique de Malaga dans la baie de Santa Monica. [22] Le tronçon le plus au sud de Torrance Beach, sur une crique à l'extrémité nord de la péninsule de Palos Verdes, est connu des habitants comme Rat Beach (juste après Torrance).

Une zone humide urbaine, le marais de Madrona, est une réserve naturelle sur des terres autrefois réservées à la production de pétrole et préservées du développement, avec des projets de restauration améliorant l'habitat vital des oiseaux, de la faune et des plantes indigènes. [23] [24] Un centre Nature propose des activités, des informations et des cours pour les écoliers et les visiteurs de tous âges. [25]

Climat Modifier

La saison des pluies s'étend de novembre à mars, comme indiqué dans le tableau ci-contre. [26]

Les étés ont tendance à être chauds et humides en raison de la proximité de Torrance avec la côte. [27]

La région de Los Angeles est également soumise au phénomène typique d'un microclimat. En tant que telles, les températures peuvent varier jusqu'à 18 °F (10 °C) entre les zones intérieures et la côte, avec un gradient de température de plus de 1 °F par mile (0,3 °C/km) de la côte à l'intérieur des terres. La Californie a également un phénomène météorologique appelé "June Gloom ou May Grey", qui apporte parfois un ciel couvert ou brumeux le matin sur la côte, suivi d'un ciel ensoleillé à midi à la fin du printemps et au début de l'été. Exceptionnellement, bien que les mois les plus froids soient décembre, janvier et février, le plus bas record de 21 a été enregistré en juin, ce qui serait plus attendu de l'hémisphère sud.

Données climatiques pour Torrance, Californie (normales 1981-2010) (extrêmes 1932-2020)
Mois Jan fév Mar avr Peut juin juil août SEP oct nov déc Année
Record élevé °F (°C) 91
(33)
92
(33)
96
(36)
104
(40)
100
(38)
102
(39)
102
(39)
101
(38)
111
(44)
106
(41)
98
(37)
94
(34)
111
(44)
Moyenne élevée °F (°C) 65.9
(18.8)
66.0
(18.9)
67.1
(19.5)
69.6
(20.9)
71.4
(21.9)
73.8
(23.2)
76.8
(24.9)
77.8
(25.4)
77.5
(25.3)
74.6
(23.7)
69.8
(21.0)
65.3
(18.5)
71.3
(21.8)
Moyenne quotidienne °F (°C) 56.1
(13.4)
56.8
(13.8)
58.2
(14.6)
60.4
(15.8)
63.3
(17.4)
66.2
(19.0)
69.1
(20.6)
69.8
(21.0)
69.1
(20.6)
65.6
(18.7)
60.1
(15.6)
55.7
(13.2)
62.5
(16.9)
Moyenne basse °F (°C) 46.4
(8.0)
47.6
(8.7)
49.3
(9.6)
51.3
(10.7)
55.1
(12.8)
58.5
(14.7)
61.4
(16.3)
61.8
(16.6)
60.8
(16.0)
56.5
(13.6)
50.4
(10.2)
46.2
(7.9)
53.8
(12.1)
Enregistrement bas °F (°C) 24
(−4)
27
(−3)
23
(−5)
28
(−2)
37
(3)
36
(2)
42
(6)
44
(7)
41
(5)
33
(1)
29
(−2)
27
(−3)
23
(−5)
Précipitations moyennes pouces (mm) 3.26
(83)
3.79
(96)
2.22
(56)
0.76
(19)
0.22
(5.6)
0.07
(1.8)
0.05
(1.3)
0.02
(0.51)
0.16
(4.1)
0.62
(16)
1.19
(30)
2.09
(53)
14.45
(367)
Jours de précipitations moyennes 6 7 5 3 1 0 0 0 1 2 3 6 35
Source : NOAA [28]
Population historique
Recensement Pop.
19307,271
19409,950 36.8%
195022,241 123.5%
1960100,991 354.1%
1970134,968 33.6%
1980129,881 −3.8%
1990133,107 2.5%
2000137,946 3.6%
2010145,438 5.4%
2019 (est.)143,592 [7] −1.3%
Recensement décennal américain [29]

2010 Modifier

Le recensement des États-Unis de 2010 [30] a rapporté que Torrance avait une population de 145 438. La densité de population était de 7 076,1 personnes par mile carré (2 732,1 / km 2 ). La composition raciale de Torrance était de 74 333 (51,1 %) blancs, 50 240 (34,5 %) asiatiques, 3 955 (2,7 %) afro-américains, 554 (0,4 %) amérindiens, 530 (0,4 %) insulaires du Pacifique, 7 808 (5,4 %) de d'autres races, et 8 018 (5,5 %) de deux races ou plus. Les hispaniques ou les latinos de toute race représentaient 23 440 personnes (16,1 %), tandis que les blancs non hispaniques formaient 42,3 % de la population.

Le recensement a rapporté que 144 292 personnes (99,2 % de la population) vivaient dans des ménages, 506 (0,3 %) vivaient dans des quartiers collectifs non institutionnalisés et 640 (0,4 %) étaient institutionnalisées.

Il y avait 56 001 ménages, dont 18 558 (33,1 %) avaient des enfants de moins de 18 ans qui y vivaient, 29 754 (53,1 %) étaient des couples mariés de sexe opposé vivant ensemble, 6 148 (11,0 %) avaient une femme sans mari. présents, 2 510 (4,5 %) avaient un chef de famille de sexe masculin sans épouse. Il y avait 2 152 (3,8 %) partenariats non mariés de sexe opposé et 309 (0,6 %) couples mariés ou partenariats de même sexe. 14 472 ménages (25,8 %) étaient composés d'individus et 5 611 ménages (10,0 %) avaient une personne vivant seule âgée de 65 ans ou plus. La taille moyenne des ménages était de 2,58. Il y avait 38 412 familles (68,6 % de tous les ménages), la taille moyenne des familles était de 3,14.

La population était dispersée, avec 31 831 personnes (21,9%) de moins de 18 ans, 10 875 personnes (7,5%) de 18 à 24 ans, 38 296 personnes (26,3%) de 25 à 44 ans, 42 710 personnes (29,4%) de 45 à 64 et 21 726 personnes (14,9 %) âgées de 65 ans ou plus. L'âge médian était de 41,3 ans. Pour 100 femmes, il y avait 94,7 hommes. Pour 100 femmes de 18 ans et plus, il y avait 91,8 hommes.

Il y avait 58 377 logements à une densité moyenne de 2 840,3 par mile carré (1 096,6/km 2 ), dont 31 621 (56,5 %) étaient occupés par leurs propriétaires et 24 380 (43,5%) étaient occupés par des locataires. Le taux d'inoccupation des propriétaires était de 0,8 %, le taux d'inoccupation des logements locatifs était de 5,3 %. 85 308 personnes (58,7 % de la population) vivaient dans des logements occupés par leur propriétaire et 58 984 personnes (40,6 %) vivaient dans des logements locatifs.

En mars 2019, Torrance avait un revenu familial médian de 85 070 $ et un revenu familial médian de 102 637 $. [31]

2000 Modifier

Au recensement [32] de 2000, il y avait 137 946 personnes, 54 542 ménages et 36 270 familles résidant dans la ville. La densité de population était de 6 715,7 habitants par mile carré (2 593,1/km 2 ). Il y avait 55 967 unités de logement à une densité moyenne de 2 724,7 par mile carré (1 052,0/km 2 ). La composition raciale de la ville était de 59,2% de blancs, 28,6% d'asiatiques, 2,2% de noirs ou afro-américains, 0,4% d'amérindiens, 0,4% d'insulaires du Pacifique, 4,6% d'autres races et 4,7% de deux races ou plus. 12.8% de la population était hispanique ou latino de n'importe quelle race.

Il y avait 54 542 ménages, dont 31,1 % avaient des enfants de moins de 18 ans vivant avec eux, 52,1 % étaient des couples mariés vivant ensemble, 10,3 % avaient une femme au foyer sans mari présent et 33,5 % n'étaient pas des familles. 27,5 % de tous les ménages étaient composés d'individus et 9,1 % avaient une personne vivant seule âgée de 65 ans ou plus. La taille moyenne des ménages était de 2,51 et la taille moyenne des familles était de 3,10.

Dans la ville, la population était dispersée, avec 23,0% de moins de 18 ans, 6,8% de 18 à 24 ans, 32,4% de 25 à 44 ans, 23,8% de 45 à 64 ans et 14,1% qui avaient 65 ans ou plus âgée. L'âge médian était de 39 ans. Pour 100 femmes, il y avait 94,7 hommes. Pour 100 femmes de 18 ans et plus, il y avait 91,5 hommes.

Le revenu médian d'un ménage dans la ville en 2008 était de 79 312 $ et le revenu médian d'une famille était de 98 473 $. [33] Les hommes avaient un revenu médian de 50 606 $ contre 36 334 $ pour les femmes. Le revenu par habitant de la ville était de 39 118 $. Environ 4,7 % des familles et 5,4 % de la population vivaient en dessous du seuil de pauvreté, dont 5,7 % des moins de 18 ans et 7,4 % des 65 ans ou plus.

Japonais-Américains Modifier

En 2014, la ville de Torrance a la deuxième plus grande concentration de personnes ethniques japonaises de toutes les villes américaines, après Honolulu. La ville a le siège des constructeurs automobiles japonais et les bureaux d'autres sociétés japonaises. [21] Pour cette raison, de nombreux restaurants japonais et autres offres culturelles japonaises se trouvent dans la ville, et Willy Blackmore de L.A. Hebdomadaire a écrit que Torrance était « essentiellement la 48e préfecture du Japon ». [34] Un supermarché Mitsuwa, des écoles japonaises et des banques japonaises desservent la communauté. [21]

Avant la Seconde Guerre mondiale, la région de South Bay était l'une des rares régions à permettre aux citoyens non américains d'acquérir des biens, d'où une présence japonaise. Selon John Kaji, un habitant de Torrance cité par Public Radio International qui était le fils du premier comptable américain de Toyota, la présence d'entreprises japonaises à Torrance, à commencer par Toyota, a attiré de nombreux Japonais de souche. Toyota a déménagé ses opérations sur son campus de Torrance en 1982 en raison de sa proximité avec le port de Long Beach et l'aéroport international de Los Angeles, et elle a été suivie par de nombreuses autres sociétés japonaises. En 2014, Toyota a annoncé le déménagement de son siège social américain à Plano, au Texas. [21]

Coréens-Américains Modifier

en 1992 [mise à jour], environ 60% de la population coréenne de la région de South Bay vivait à Torrance et Gardena. [35] En 1990, 5 888 Coréens ethniques vivaient à Torrance, une augmentation de 256% par rapport au chiffre de 1980 de 1 652 Coréens ethniques. [36]

Torrance abrite le siège social américain du constructeur automobile japonais American Honda Motor Company. Les hélicoptères Robinson sont conçus et construits à Torrance, tout comme les turbocompresseurs Garrett de Honeywell, utilisés sur les moteurs automobiles du monde entier. Alcoa Fastening Systems (maintenant connu sous le nom d'Arconic) a son siège à Torrance et produit des fixations pour l'aérospatiale. Pacific Sales, Pelican Products, Virco et Rapiscan Systems font partie des autres sociétés basées à Torrance.

Selon le rapport 2018 Major Employers in Torrance de la ville, [37] les 10 meilleurs employeurs de la ville (par nombre d'employés) sont :

Non. Employeur Nombre d'employés
1 American Honda Motor Co Inc. 2,428
2 Compagnie d'hélicoptères Robinson 1,120
3 Honeywell Aéronautique 1,010
4 Lisi Aérospatiale 898
5 Arconique 704
6 Technologies L3 582
7 Société de raffinage de Torrance 570
8 Produits Pélican Inc. 484
9 Pièces automobiles d'Amérique 475
10 Phénoménex Inc. 473

Le Del Amo Fashion Center, d'une superficie de 2,5 millions de pieds carrés (232 000 m 2 ), est l'un des cinq plus grands centres commerciaux des États-Unis en termes de superficie locative brute. Le centre commercial actuel a été créé lorsque Del Amo Center, construit en 1958, a fusionné avec Del Amo Fashion Square, construit en 1972. Autrefois situé sur les côtés opposés de Carson Street, une gigantesque expansion du centre commercial couvrant Carson Street a rejoint les deux centres en 1982, ce qui en fait le plus grand centre commercial du monde à l'époque. En 2005, l'extrémité est du centre commercial d'origine au nord de Carson Street a été démolie pour faire place à un nouveau centre commercial en plein air, ouvert à la mi-septembre 2006. Cela a été suivi en 2015 par l'ouverture d'une aile de mode nord agrandie. , avec Nordstrom comme point d'ancrage du centre commercial et complété par des détaillants de luxe tels que Kate Spade, Hugo Boss, Uniqlo, Michael Kors et Ben Bridge. [38] Le Old Towne Mall était un centre commercial sur le thème du divertissement opérant dans les années 1970.

En tant que grande région productrice de pétrole, Torrance était autrefois parsemée de milliers de puits de pétrole et de derricks. Bien que les puits de pétrole ne soient plus aussi courants qu'auparavant, la raffinerie de Torrance Refinery Oil appartenant à PBF Energy dans le nord de la ville est responsable d'une grande partie de l'approvisionnement en essence du sud de la Californie. Torrance était également une plaque tournante importante et un site commercial du chemin de fer Pacific Electric. [39]

Torrance possède un aéroport d'aviation générale, nommé à l'origine simplement "Aéroport de Torrance" et renommé depuis Zamperini Field d'après la star locale de la piste, héros de la Seconde Guerre mondiale et diplômé de Torrance High Louis Zamperini. L'aéroport gère environ 175 000 décollages et atterrissages annuels (473 par jour), [40] en baisse par rapport au record de 1974 de 428 000 opérations. La réduction du bruit des aéroports est un enjeu local majeur. En 2007, le Western Museum of Flight a déménagé à Zamperini Field. [ citation requise ]

Torrance abrite également la principale boulangerie de King's Hawaiian, la marque dominante de pain hawaïen en Amérique du Nord. [41] Younger Optics, le 10ème employeur de Torrance, a créé le premier bifocal sans couture ou "invisible". [42]

Les sièges sociaux du marché de Mitsuwa [43] et du marché de Nijiya [44] sont situés à Torrance.

Opérations des sociétés étrangères Modifier

All Nippon Airways exploite son siège social aux États-Unis, un bureau de relations clients et de services, à Torrance. [45]

La Toyota Motor Company du Japon a établi un siège social aux États-Unis le 31 octobre 1957, dans une ancienne concession Rambler à Hollywood. Toyota a vendu 287 couronnes Toyopet et un Land Cruiser au cours de la première année d'exploitation de l'entreprise aux États-Unis. [46] Il a déplacé les opérations de Toyota Motor Sales USA à Torrance en 1982, en raison de l'accès facile aux installations portuaires et à l'aéroport LAX. En 2013, elle a vendu 2,2 millions de véhicules aux États-Unis. En 2014, elle a annoncé qu'elle déplacerait 3 000 de ses cols blancs à Plano, au Texas, près de Dallas, pour se rapprocher de ses usines américaines. De nombreuses autres entreprises japonaises ont suivi Toyota à Los Angeles, en raison de son emplacement et de sa réputation de pionnier national. [47]

La région de Los Angeles South Bay, à partir de 2014, a la plus grande concentration d'entreprises japonaises aux États-Unis. [21]

Le défilé de jour des forces armées à Torrance, qui a été produit pour la première fois en 1960, est le défilé militaire le plus ancien parrainé par une ville. Il a lieu chaque année le jour des Forces armées et descend le boulevard Torrance. Le défilé comprend des véhicules militaires, des fanfares scolaires et des membres éminents de la communauté. [48]

Le Torrance Cultural Arts Centre accueille des événements culturels toute l'année. En partenariat avec la ville de Torrance, la Torrance Cultural Arts Foundation (TOCA) propose diverses expériences culturelles, éducatives et de divertissement. Des performances supplémentaires sont fournies par le Torrance Performing Arts Consortium, notamment The Aerospace Players, Torrance Art Museum, Los Cancioneros Master Chorale, South Bay Ballet, South Bay Conservatory et The Torrance Symphony.

Dans la Rose Parade 2010, l'entrée de la ville de Torrance a remporté le meilleur trophée Lathrop K. Leishman pour son Jardin des rêves char, jugé comme le "plus beau char non commercial". En 2011, Torrance a remporté le trophée des bénévoles du tournoi pour la meilleure conception florale du thème du défilé de moins de 35 pieds de longueur. En 2012, l'entrée de la ville a remporté le trophée du gouverneur pour la meilleure représentation de la vie en Californie. En 2015, une entrée honorant Rose Parade Grand Marshal Louis Zamperini a remporté le trophée du thème pour l'excellence dans la présentation du thème du défilé. En 2016, le char de la ville de Torrance a remporté le trophée Princess du plus beau char de 35 pieds et moins. [49] [50] [51]

Monuments historiques Modifier

Ces monuments de Torrance sont inscrits au registre national des lieux historiques :

Parcs de la ville Modifier

Le service des parcs de la ville de Torrance dirige et entretient les trente parcs de la ville de Torrance. [52] Ils comprennent :

  • Parc Wilson – le parc de 44 acres (0,18 km 2 ) dispose d'installations de pique-nique et de sports, y compris un gymnase, un skatepark [53] et une patinoire de hockey à roulettes. Le parc Wilson accueille également le marché fermier de Torrance.
    • Le Southern California Live Steamers Miniature Railroad est situé à l'angle sud-est du parc Charles H. Wilson. Des promenades en train gratuites sur de véritables trains miniatures à vapeur vive sont proposées le premier dimanche et le troisième samedi de chaque mois et le 4 juillet. SCLS a été l'un des premiers clubs de vapeur en direct en Californie a commencé en 1946 avec des membres originaux comme Walt Disney, Olie Johnston et Ward Kimball, tous de renommée Disney. Le club a déménagé à Torrance en 1986 après avoir quitté la propriété du Lomita Railway Museum.
      – un rare habitat de zones humides du sud de la Californie avec des zones de plantes indigènes de la communauté de sages côtières plus élevées, l'observation de la faune et des oiseaux, et un centre de la nature avec des cours de jardins naturels. [23][25] – le grand parc récréatif urbain-régional comprend des aires de pique-nique, des installations sportives sur le terrain, des sentiers pédestres, des pistes de jogging et un hippodrome de compétition de cross-country. [54][55] Le bosquet de cerisiers en fleurs, qui fait partie du programme Living Tree Dedication, se trouve à Columbia Park.
  • Torrance Smart Gardening Center – Columbia Park dispose d'un jardin communautaire offrant des lits de plantation et une « communauté » pour les résidents. C'est l'un des douze centres de jardinage intelligents gérés par le comté dans la région. [56][57][58] Columbia Park sert également de foyer au Home Garden Learning Center et est un centre de démonstration de compostage d'arrière-cour fourni par le comté de Los Angeles. [59][60][61]
  • Programme du parc Living Tribute Trees – Le programme Living Dedication Tree de Torrance Parks est coordonné et par la ville, afin que les familles, les individus et les groupes puissent parrainer la plantation d'un nouvel arbre dans le parc pour honorer une personne ou commémorer un événement avec une vie hommage Arbre Dédicace. [62]
  • Torrance Beach Park et la plage le long de la côte pacifique de Torrance, connue sous le nom de "RAT Beach". (The Strand), une piste cyclable pavée qui longe principalement le littoral de l'océan Pacifique dans le comté de Los Angeles, s'y termine.
  • Gouvernement local Modifier

    La ville de Torrance est une ville à charte. La charte originale de la ville a été votée et ratifiée par les électeurs qualifiés lors d'une élection tenue le 20 août 1946 et déposée auprès du secrétaire d'État le 7 janvier 1947. Les officiers électifs de la ville sont le maire, six membres du conseil municipal , cinq membres du Conseil d'éducation, le greffier municipal et le trésorier municipal. [63]

    Utilisant la forme de gouvernement du conseil municipal, le conseil municipal, en tant qu'organe élu, adopte la législation, définit la politique, statue sur les questions et établit le budget de la ville. Le conseil municipal nomme le directeur général et le procureur de la ville. La ville a 13 conseils et commissions nommés qui conseillent le conseil sur les questions d'intérêt pour les résidents locaux, tels que l'aéroport de la ville, les arts, les parcs et les bibliothèques. [64]

    La municipalité est soutenue par un budget de fonds général d'environ 160 millions de dollars. Selon le rapport financier annuel complet 2007-08 de la ville, les divers fonds de la ville avaient 193 millions de dollars de revenus, 167 millions de dollars de dépenses, 179 millions de dollars d'actifs totaux, 56 millions de dollars de passifs totaux et 140 millions de dollars de liquidités en investissements. [65]

    Service postal Modifier

    Le service postal des États-Unis exploite le bureau de poste de Torrance au 2510 Monterey Street, [66] le bureau de poste de Marcelina au 1433 Marcelina Avenue, [67] le bureau de poste de Walteria au 4216 Pacific Coast Highway, [68] le bureau de poste de North Torrance au 18080 Boulevard de Crenshaw, [69] et le bureau de poste de Del Amo au 291 place de mode de Del Amo. [70] Codes postaux 90277, 90501, 90503, 90504, 90505.

    Santé Modifier

    Services d'urgence Modifier

    Feu Modifier

    • Le service d'incendie de Torrance compte sept compagnies de moteurs, cinq équipes de secours paramédicaux et deux compagnies de camions. The department operates out of six Fire Stations providing Fire and EMS coverage for the City and Mutual Aid to the surrounding communities. Torrance Memorial Medical Center, Little Company of Mary Hospital, Harbor-UCLA Medical Center, Kaiser Hospital-South Bay, and Memorial Hospital of Gardena are receiving hospitals for residents in Torrance who call 911 for medical assistance. The department is a Class 1 rated Fire Department, the Fire Chief is Martin Serna. Ambulance transportation is provided through McCormick Ambulance. [74]

    Police Edit

      provides 24-hour law enforcement coverage to the city. The department is broken down into four major divisions, each with its own subdivisions. The department has one main station located at the Civic Center near City Hall. It houses the administrative offices, the city jail, and the public safety dispatch center. The department works closely with other local law enforcement agencies for training and SWAT operations. The police chief is Eve R. Irvine.
    • Torrance operates its own 911 dispatch center located at the police station, and is responsible for all 911 calls originating in Torrance. The communications center answers emergency and non-emergency calls and requests for assistance in addition to dispatching for both the Fire and Police Departments.

    Public library Edit

    The City of Torrance operates a main library facility (named after former mayor Katy Geissert) in the city Civic Center, plus five branches at locations throughout the city. [75]

    Transport Modifier

    Highways and freeways in the region include I-110, I-405, SR 91, SR 107, and SR 1. The city is served by Torrance Transit, LACMTA Metro bus, and LADOT services. [76]

    Zamperini Field (IATA: TOA ICAO: KTOA) is a general aviation airport. Commercial airlines service is within 15 minutes at Los Angeles International Airport and Long Beach Airport.

    Chemin de fer Modifier

    Torrance is served by BNSF and Union Pacific.

    BNSF operates on the former Atchison, Topeka & Santa Fe Railway Harbor Subdivision line originally built in the 1920s. AT&SF was merged with Burlington Northern in 1996 to form BNSF.

    Union Pacific currently operates what is left of the Pacific Electric's San Pedro via Gardena Line and Torrance Loop Line both built in 1911 (passenger service was provided until 1940, afterwards only the Torrance shop train was operated for employees). The Pacific Electric Torrance Shops were completed in 1918 and closed in 1955 two years after all passenger service was taken over by Los Angeles Metropolitan Transit Authority. Freight operations were taken over by PE's parent company, Southern Pacific, in 1965. SP was merged into UP in 1996.

    State and federal representation Edit

    Primary and secondary schools Edit

    Public schools Edit

    Torrance Unified School District (TUSD) was established in 1947 and unified in 1948. The district comprises the City of Torrance, bordered by the Palos Verdes Peninsula on the south, the cities of Redondo Beach and Gardena on the north, the City of Los Angeles (Harbor Gateway) on the east and the Pacific Ocean on the west. The district's jurisdiction includes approximately 21 square miles (54 km 2 ), and it operates 17 elementary schools, eight middle schools, five high schools (one of which is a continuation school), three adult education centers, and a child development center.

    The Torrance Unified School District's five high schools are:

    The Torrance Unified School District's eight middle schools are:

    • Calle Mayor Middle School
    • Casimir Middle School
    • Bert Lynn Middle School
    • J.H. Hull Middle School
    • Jefferson Middle School
    • Madrona Middle School
    • Philip Magruder Middle School
    • Richardson Middle School

    The Torrance Unified School District's 17 elementary schools are:

    • Hickory Elementary School
    • John Adams Elementary School
    • Torrance Elementary School
    • Howard Wood Elementary School
    • Anza Elementary School
    • Arlington Elementary School
    • Arnold Elementary School
    • Carr Elementary School
    • Yukon Elementary School
    • Walteria Elementary School
    • Riviera Elementary School
    • Towers Elementary School
    • Edison Elementary School
    • Lincoln Elementary School
    • Seaside Elementary School
    • Victor Elementary School

    Area districts have created the Southern California Regional Occupational Center (SCROC) to teach technical classes to their students and to local adults. TUSD is a participant feeder district of the California Academy of Mathematics and Science or CAMS, a mathematics and science magnet high school, administered by the Long Beach Unified School District.

    Private schools Edit

    Torrance also has several private schools. Catholic schools under the Roman Catholic Archdiocese of Los Angeles include Bishop Montgomery High School, Nativity Catholic School, St James Catholic School and St Catherine Laboure Catholic School. Protestant private schools include Ascension Lutheran School and First Lutheran School. [81] Pacific Lutheran High School is in Gardena. Other area schools include: Riviera Hall Lutheran School, Riviera Methodist School, and South Bay Junior Academy. [ citation requise ]

    In 1980 the Lycée Français de Los Angeles bought the 6.2-acre (2.5 ha) former Parkway School property, located in the Hollywood Riviera section of Torrance, from TUSD. This property became the Lycee's Torrance campus, and as of February 1990 the campus had 100 students. In November 1989 the Lycee sold the property for $2.65 million to Manhattan Holding Co. and scheduled to transfer the students to its West Los Angeles campuses. As of February 1990 neighbors of the campus site were asking the City of Torrance to not modify the zoning of this property. The Lycee stated that the campus closed due to low enrollment. [82]

    At one time, Coast Christian Schools (now Valor Christian Academy) maintained a high school campus in Torrance. [83]

    Collèges et universités Modifier

    Torrance is in the El Camino Community College District, although the campus of El Camino College is just outside the city limits in unincorporated El Camino Village. El Camino College was founded in 1947, and the campus covers 126 acres. As of 2011, the college enrolls over 25,000 students each semester. [84]

    Miscellaneous education Edit

    In 1980, Asahi Gakuen, a weekend Japanese-language education institution, began renting space in South Torrance High School. [85] The school continues to use the school for its Torrance Campus (トーランス校 Tōransu-kō). [86] [ needs update ]

    Les Los Angeles Times is the metropolitan area's newspaper.

    Les Daily Breeze, a 70,000-circulation daily newspaper, is published in Torrance. It serves the South Bay cities of Los Angeles County. Its slogan is "LAX to LA Harbor". Herald Publications, media group started the Torrance Tribune, a community newspaper, which was started November 2010, it has a distribution of 15,000 newspapers to single-family homes and businesses in the City of Torrance.

    Torrance CitiCABLE, shown on KNET 25.2, Spectrum 3, Frontier FiOS 31 is the government access channel. Programming includes news, sports, entertainment, information, public affairs, and city council meetings.

      , TV host and actor [87] , former professional soccer player , actor in Blank Check (1994 Disney film) (born 1984), soccer left back/midfielder (Chicago Fire FC and national team) , leader of the John Butler Trio[88] , guitarist , California State Controller [89] , professional soccer player for the San Diego Sockers , half-brother of President Bill Clinton[90] , news anchor, KCBS-TV , former MLB pitcher for the Royals and Brewers , actress , actor , NASCAR driver , NASCAR driver , player for the United States women's national soccer team , mixed martial artist former UFC strawweight champion , YouTube celebrity [91] , retired tight end for the Atlanta Falcons 11-time Pro Bowl selection [92] & Royce Gracie, mixed martial arts practitioners and UFC fighters , retired MLB pitcher [93] , USAC driver and his son, P. J. Jones, IRL driver , director, producer, screenwriter and actor part owner of skateboard company Girl Skateboards[94] , former MLB catcher and manager [95] , former MLB catcher [96] , drummer , professional snowboarder, 2018 Winter Olympics gold medalist [97] , professional tennis player , Angel/Lil Angel of the Harajuku Girls (born 1989), volleyball player [98] , actor , 5-time world figure skating champion and Olympian [99] , former MLB pitcher father of MLB players Adam LaRoche and Andy LaRoche , electronic music producer and DJ , Democratic Party, U.S. Representative for California's 33rd congressional district[100] , retired MLB starting pitcher , professional basketball player , Hall of Fame professional golfer , NFL tight end for the Chicago Bears , Mexican-American professional boxer [101] , MLS player and Amanda Michalka (Aly & AJ), singers and actresses , MLB pitcher [102] , former Los Angeles Kings hockey player , WWE's "Ivory" , NFL player , former NFL player , television news broadcaster , California politician [103] , former Los Angeles Dodgers pitcher first winner of Rookie of the Year, MVP, and Cy Young awards , director, producer, and screenwriter
    • Kikuo "KeyKool" Nishi, rapper, producer in The Visionaries, co-founder of Up Above Records , karate expert and actor raised in Torrance opened his first dojo in Torrance [104] , actress , mixed martial artist
    • the Pedregon family, professional drag racers Frank Sr., Cruz, Frank Jr., and Tony , founder and co-owner of Castle Rock Winery [105]
    • Ashley Purdy, bassist of Black Veil Brides , actress, best known for role in Under the Dome as Dodee & Evan Sabara, actors (Spy Kids et Keeping Up with the Steins) , Mexican-American corrido singer [106] , former USC football head coach , LA Galaxy head coach , MLB outfielder , actor , retired MLB player threw no-hitter in his rookie season (2001) , rapper, actor owns mansion in Hollywood Riviera neighborhood , mixed martial arts practitioner and UFC fighter , soccer player, Carolina RailHawks in USL-1 , MLB outfielder , serial killer , filmmaker , film and television actor, pro basketball player (ABA and Austrian League) [107] , center fielder for the Milwaukee Brewers , North Carolina Tar Heels basketball player , artist [108] , Major League Baseball pitcher [109] , kickboxer [110] , 1992 Barcelona Olympics medalist , former NFL running back , NFL player , homicide detective and Christian apologist , former MLB pitcher , NBA player and former head coach , MLB third baseman , actor , CFL player , starting pitcher for Boston Red Sox , 1936 Olympic track star, World War II veteran, author, speaker subject of Unbroken , drag queen best known for competing on the fourth season of RuPaul's Drag Race and the fourth season of RuPaul's Drag Race All Stars

    In 1973, Torrance established a sister-city relationship with Kashiwa, Chiba, Japan, as part of the Sister Cities International program. Since then, citizens of Torrance have regularly engaged in cultural exchange with Kashiwa through the guidance of the Torrance Sister City Association, which facilitates a Japanese cultural festival, a yearly student exchange program, and contact between officials of the two cities. North High is the official sister high school of Kashiwa Municipal High.


    Madrona Marsh Preserve

    Just a short walk from the Celestron headquarters in Torrance, CA, there’s a very special place that embodies a kindred passion for bird conservation and education: the Madrona Marsh Preserve and Nature Center. Surrounded by dense multi-family housing and one of the nation’s largest shopping malls, Madrona is the last remaining freshwater marsh in Los Angeles County. Like much of Southern California, the land was once used for oil drilling and at one time, the soil was even coated with liquid asphalt to kill all plants and wildlife. But in the 1970s, a group of community volunteers began an ambitious project to restore the native flora and fauna to the area. The Nature Center curates a natural history museum, art gallery, and myriad science stations for students and the community to learn about and enjoy nature in their own backyards. Celestron provides microscopes, binoculars, telescopes, and spotting scopes for the Nature Center’s labs, classrooms, events, and gift shop in the hopes of being a catalyst for the next generation of scientists and outdoor enthusiasts. Most recently, Celestron dedicated two benches and a plaque on the Marsh's popular "berm" that is perfectly situated above the most species-dense waters. After decades of hard work and generous support from the city of Torrance, Madrona Marsh is a vivacious wetland teeming with life. Today, Madrona’s residents include a thriving swarm of honeybees, red-tailed hawks, gophers, foxes, coyotes, and skunk. More than 300 species of migratory birds, ducks, and geese flock to the marsh each year it’s one of the few places they can seek shelter as they migrate along the Pacific Flyway from Alaska to Patagonia in South America. A smattering of native plants including hundreds of vibrant California poppies dot the landscape. Madrona provides a tranquil, natural space, not only for birds, but also for Celestron employees! You just might find a few of us relaxing there during lunch breaks. We recognize that Madrona is a precious resource for wildlife and the community. That’s why we are proud to sponsor their important work.


    Friends of Madrona Marsh invite bird-watchers, nature.

    Friends of Madrona Marsh invite bird-watchers, nature lovers and Sunday strollers to join in a nature walk through the Madrona Marsh Nature Preserve in Torrance today.

    With recent downpours drenching the Southland, the vernal marsh--a winter respite for migrating waterfowl--has filled early this winter: The marsh has already welcomed wigeons, mallards and great blue herons.

    The birds come from as far away as Alaska to rest in the preserve near Del Amo Mall, said Shirley Turner, spokeswoman for Friends of Madrona Marsh.

    “It’s pretty fabulous to drive to the grocery store and be able to see these birds from your car,” Turner said.

    Two decades ago, when the preserve area was threatened with development, the Friends of Madrona Marsh gathered 14,000 signatures in a campaign to save the land. In 1983, the 42-acre area was dedicated as a nature preserve.

    But having a preserve in the midst of a busy urban setting poses some problems for wildlife, Turner said. “We had a great egret who was crossing from the mall to the marsh and was hit” by a car, she recalled.

    Today’s nature walk, led by City of Torrance naturalist Walt Wright, will begin at 10 a.m. Turner advises that walkers “dress for mud.”

    The 1 1/2- to two-hour tour will start at the interpretive triangle off Plaza Del Amo between Maple and Madrona avenues. Visitors will get an overview of life in the marsh and have an opportunity to examine water life under a microscope before taking in some of the 16 acres of wetland.

    Keen-eyed walkers may be able to spot gnatcatchers, black-crowned night-herons, American bullfinches and snowy egrets during the tour.

    Taking place Saturdays and Sundays on the fourth weekend of each month, such walks are one of several projects the Friends of Madrona Marsh organize to encourage community interest in the preserve. Among the other projects are:

    * A natural history center, to be built on the interpretive circle.

    * A docent class on water and natural life in the marsh for individuals who would like to lead tours in the preserve.

    * A planting program to restore native plants such as yellow poppies, goldenbush and buckwheat to the area.

    To participate in any of these activities or for more information on nature walks or the Madrona Marsh Nature Preserve call (310) 32MARSH.


    Contenu

    Tongva Native Americans Edit

    Mexican ranchos and early American era Edit

    Water control Edit

    In addition to functioning as a tidal river estuary, Ballona Creek also acts as a Flood control channel, and the construction of an estuarine harbor and port called Marina del Rey in the late 1950s, increased the 2,100-acre (8.5 km 2 ) urbanized estuary by 700 acres (2.8 km 2 ). [3] Additional open space east of the wetlands was converted to agricultural uses by the early 20th century, with cultivation continuing into the 1990s, when these became some of the last farm fields in the Los Angeles Basin. In the 1940s, much of these farm fields became the private Hughes Airport. In the first decade of the 21st century that land was developed as Playa Vista, a planned mixed-use community east of Lincoln Boulevard.

    Land owners and issues Edit

    The State of California owns and the California Department of Fish and Wildlife (CDFW) manages the wetlands. Approximately 577 acres (2.34 km 2 ), are bisected generally east–west by the Ballona Creek channel, from Playa Del Rey to Culver City, and bordered by the 90 Marina freeway to the east. Eighty-three acres (340,000 m 2 ) of estuarine wetland were included in the state acquisition, previously privately owned by Howard Hughes, his corporate heirs and the subsequent developers of Playa Vista.

    These estuarine wetlands, and the remaining open space, have been the subject of a battle between developers and environmentalists that has been ongoing for decades. Numerous environmental lawsuits and the acquisition of a part of the Wetlands by the State of California has helped to protect a portion of this area, including nearly all the open space west of Lincoln Blvd. (including all of the remaining tidal wetlands). [4] In 2002, remains of California Native American Tongva villages, artifacts, and buried ancestors were found during excavation on the Playa Vista site.

    The Ballona Wetlands Restoration Project Edit

    On January 28, 2013, the Annenberg Foundation signed a Memorandum of Understanding with the CDFW and the State Coastal Conservancy (SCC) to explore the possibility of creating an interpretive center and related public access amenities for the Ballona Wetlands Ecological Reserve (BWER). [5] The Annenberg Foundation suspended its controversial plan to build a $50-million visitors center at the BWER in December 2014. [6]

    On September 25, 2017, CDFW released, for public review and comment, its draft Environmental Impact Report detailing three restoration alternatives.

    Flora Edit

    The Ballona Wetlands, is a habitat of a marine estuary alongside grassland, woodland, sand dune, and freshwater wetland ecosystems. Historically the outlet-mouth of the Los Angeles River switched, between San Pedro Bay and the Ballona creek watercourse to Santa Monica Bay, several times in the early 19th century only. It last came through Ballona in the early 19th century. The alluvium it left makes up the soils below. Some unique plants here are: the Ballona wallflower, southern tarplant, Lewis' primrose, and lupines. [7]

    Chaenactis glabriuscula var. orcuttiana — Orcutt's yellow pincushion, is a rare native plant limited to the coastal dunes of southern California. The Ballona Wetlands and Bell Avenue Sand Dune Park in Manhattan Beach, each had var. orcuttiana populations newly discovered in spring 2010. [8] [9] The variety is listed by the California Native Plant Society (CNPS) as endemic to California coastal dunes ecosystems and significantly declining. [9]

    Fauna Edit

    The estuary, grassland, and sand dune is a periodic home for such wildlife as: great blue heron and snowy egret feeding sites and resting sites, with urban woodland trees alongside roadsides and buildings serving as nest rookeries and nocturnal roost sites in the non-nesting season, the California killifish, the California least tern, and the Belding's Savannah sparrow. The Ballona Wetlands and the adjacent city-owned lagoons are a stop along the migratory Pacific Flyway. [ citation requise ]

    List of site sources >>>


    Voir la vidéo: Madrona Marsh Virtual Tour (Janvier 2022).