Podcasts sur l'histoire

USS Burns (DD-171/DM-11)

USS Burns (DD-171/DM-11)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

USS Burns (DD-171/DM-11)

USS Brûlures (DD-171/ DM-11) était un destroyer de classe Wickes qui a été converti en mouilleur de mines léger et était basé à Pearl Harbor au cours de ses dix années de service.

Les Brûlures a été nommé d'après Otway Burns, un corsaire américain pendant la guerre de 1812 qui a effectué trois croisières corsaires pendant la guerre.

Les Brûlures a été mis en place à l'Union Iron Works, San Francisco, le 15 avril 1918, lancé le 4 juillet 1918 et mis en service à Mare Island le 7 août 1919. commission à San Diego. En mars 1920, il était revenu à sa pleine commission et servait d'appel d'offres pour l'escadron d'hydravions Navy Curtiss NC.

Le 15 mars 1921, il est reclassé comme poseur de mines léger et redésigné comme DM-11. Les travaux de conversion ont été effectués à Mare Island. Le 5 mai, il rejoint la Mine Force, Pacific, et le 11 juillet, sa base d'attache est changée pour Pearl Harbor. Elle a déménagé à Hawaï avec le travail sur son incomplet, et la conversion a été achevée à Pearl Harbor.

Les Brûlures a passé la majeure partie de la décennie suivante à opérer autour des îles hawaïennes, à effectuer des exercices d'entraînement à la guerre des mines et à l'artillerie et à servir également de cible pour les sous-marins. Elle a également participé aux exercices annuels de la flotte. En 1925, elle participa à une visite de la flotte en Australie et en Nouvelle-Zélande. En 1926, 1927 et 1928, il participe aux croiseurs d'été pour réserviste de la marine.

En novembre 1929, il partit pour San Diego prêt à être désarmé selon les termes du traité naval de Londres. Il est désarmé le 2 juin 1930 et sert brièvement de navire-caserne à Mare Island avant d'être radié le 18 novembre 1930. Il est ensuite mis au rebut et les matériaux vendus le 22 avril 1932.

Déplacement (standard)

Déplacement (chargé)

Vitesse de pointe

conception de 35 nœuds
34,81 kts à 27 350 shp à 1 236 t à l'essai (Kimberly)

Moteur

Turbines Parsons à 2 arbres
4 chaudières
Conception de 27 000 shp

Varier

2 500 nm à 20 nœuds (conception)

Armure - ceinture

- plate-forme

Longueur

314 pieds 4.5 pouces

Largeur

30 pieds 11,5 pouces

Armement

Quatre canons de 4 pouces/50
Douze tubes lance-torpilles de 21 pouces dans quatre montages triples
Deux canons AA de 1 livre
Deux chenilles de grenades sous-marines

Complément d'équipage

100

Posé

15 avril 1918

Lancé

4 juillet 1918

Commandé

7 août 1919

Déclassé

2 juin 1930

Radié

18 novembre 1930


USS Burns (DD-171/ DM-11) - Histoire

Otway Burns est né à Queen's Creek, près de Swansboro, Caroline du Nord, en 1775. Pendant la guerre de 1812, il a acquis des lettres de marque pour le corsaire Snap Dragon et a commandé la petite goélette rapide sur trois croisières, ayant plusieurs rencontres avec des hommes-de- guerre, remportant également de nombreux prix. Après la guerre, il s'est engagé dans la construction navale à Beaufort, Caroline du Nord, et a passé 13 ans à l'Assemblée générale de Caroline du Nord. En 1835, le président Jackson le nomma gardien du phare de Brant Island Shoal, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort le 25 août 1850.

(DD-171 : dp. 1191 1. 314'5" b. 31'8" dr. 9'2" s.
33,8 k. cpl. 107 a. 4 4", 2 3", 12 21" TT. cl. Petit)

Le premier Burns (DD-171) a été lancé le 4 juillet 1918 par Union Iron Works, San Francisco, Californie, parrainé par Mlle Alice H. Palmer et commandé le 7 août 1919, commandé par le commandant W. H. Lee.

Burns a été attaché à Destroyer Force, dans le Pacifique, jusqu'en mars 1920, date à laquelle il a été envoyé en service spécial en tant qu'appel d'offres pour la division NC Seaplane. Le 15 mars 1921, il est reclassé DM-11 et le 5 mai, il est affecté à la Mine Force, Pacific. Elle était à Mare Island Navy Yard le 11 juillet en cours de conversion et de révision lorsque son chantier naval a été changé et elle est partie pour la base navale de Pearl Harbor, où elle a terminé la période de chantier. Par la suite, attaché au Mine Squadron 2, Pacific Fleet, il a servi tout au long de son service actif à proximité des îles Hawaï, à l'exception des concentrations périodiques de la flotte dans d'autres zones pour des manœuvres et des problèmes de flotte.

En 1925, il rejoint la flotte pour une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande. Au cours des étés 1926, 1927 et 1928, il a mené des croisières d'entraînement pour les réservistes de la marine. En 1927, Burns retourna à San Diego avec son escadron pour l'inspection, l'entraînement et les loisirs. De retour à Pearl Harbor, il participa à des exercices d'exploitation minière et d'artillerie, et servit de cible à grande vitesse pour les sous-marins dans les eaux hawaïennes jusqu'en novembre 1929. Arrivé à San Diego le 26 novembre, Burns fut désarmé le 2 juin 1930. Le 11 juin, il fut remorqué à Mare Island Navy Yard où il était utilisé comme navire-caserne. Elle a ensuite été mise au rebut et son matériel vendu le 22 avril 1932.


Brûlures a été lancé le 4 juillet 1918 par Union Iron Works, San Francisco, Californie, parrainé par Mlle Alice H. Palmer, et commandé le 7 août 1919, commandé par le commandant W. H. Lee.

Brûlures a été attaché à la Force de destroyer, Pacifique, jusqu'en mars 1920 quand elle a été commandée au devoir spécial comme appel d'offres pour la Division d'Hydravions NC. Le 15 mars 1921, elle est reclassée DM-11 et le 5 mai elle a été assignée à la Force de Mine, Pacifique. Elle était au chantier naval d'île de Mare le 11 juillet en cours de conversion et de révision lorsque son chantier naval a été changé et elle est partie pour la base navale de Pearl Harbor, où elle a terminé la période de chantier. Par la suite, attaché à Mine Squadron 2 Pacific Fleet, il a servi tout au long de son service actif à proximité des îles Hawaï, à l'exception des concentrations périodiques de la flotte dans d'autres zones pour des manœuvres et des problèmes de flotte.

En 1925, il rejoint la flotte pour une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande. Au cours des étés 1926, 1927 et 1928, il a mené des croisières d'entraînement pour les réservistes de la marine. En 1927 Brûlures retourné à San Diego avec son escadron pour l'inspection, la formation et les loisirs. De retour à Pearl Harbor, elle participa à des exercices d'exploitation minière et d'artillerie, et servit de cible à grande vitesse pour les sous-marins dans les eaux hawaïennes jusqu'en novembre 1929. Arrivée à San Diego le 26 novembre, Brûlures a été désarmé le 2 juin 1930. Le 11 juin, il a été remorqué jusqu'au Mare Island Navy Yard où il a été utilisé comme navire de caserne. Elle a ensuite été mise au rebut et son matériel vendu le 22 avril 1932.


Sisällysluettelo

Yhdysvaltain laivasto tilasi aluksen San Franciscosta Kaliforniasta Union Iron Worksiltä, ​​missä köli laskettiin 15. huhtikuuta 1918 nimettömänä hävittäjä No. 171:nä. Alus laskettiin vesille 4. heinäkuuta kumminaan neiti Alice H. Palmer. Laivastoesikunnan 1. elokuuta 1918 päivätyllä käskyllä ​​alus nimettiin USS Burnsiksi. Alus otettiin palvelukseen 7. elokuuta ensimmäisenä päällikkönään W. H. Lee. [1]

Alus liitettiin partioaluksena Yhdysvaltain länsirannikolle Tyynenmeren hävittäjävoimiin, missä se oli aina maaliskuuhun 1920. Lokakuusta 1919 alkaen alus oli kuitenkin San Diegossa vajaalla miehistöllä. Maaliskuusta 1920 alkaen alus palasi täyteen palvelukseen vesilentokoneiden emälaivana. [1]

Alus luokiteltiin kevyeksi miinalaivaksi 15. maaliskuuta 1921, jolloin sen runkonumeroksi tuli DM-11, ja se liitettiin 5. toukokuuta Tyynenmeren miinaosastoon. Ollessaan edelleen Mare Islandin laivastontelakalla muutettavana miinalaivaksi alukselle tuli 11. heinäkuuta määräys kotisataman vaihtumisesta Pearl Harboriksi. Telakalta vapauduttuaan alus siirtyi Havaijille, jossa muutostyöt saatettiin päätökseen. [1]

Kevyenä miinalaivana alus kuitenkin teki ajoittain tehtäviä muuallakin kuten osallistui vuotuiseen sotaharjoitukseen kanavalla panaméen. Vuonna 1925 alus matkasi laivaston mukana lounaiselle Tyynellemerelle vieraillen Australiassa ja Uudessa-Seelannissa. Seuraavat kolme kesää alus teki koulutuspurjehduksia perehdyttäen reserviläisiä. Ollessaan Havaijilla alus osallistui miinoitus- ja tykistökoulutukseen ja se oli toisinaan myös sukellusveneiden maalina. Alus purjehti marrakuussa 1929 San Diegoon, jonne se saapui 26. marrakuuta. [1]

Alus poistettiin palveluksesta 2. kesäkuuta 1930. Brûlures hinattiin 11. kesäkuuta Mare Islandin laivastontelakalle majoitusalukseksi. Se poistettiin alusluettelosta 18. marraskuuta. Alus romutettiin Lontoon laivastosopimuksen rajoitusten vuoksi ja materiaali myytiin 22. huhtikuuta 1932. [1]


USS Burns (DD-171/ DM-11) - Histoire

Cette page fournit les numéros de coque de tous les destroyers de la marine américaine numérotés dans la série DD de 200 à 399, avec des liens vers ces navires avec des photos disponibles dans la bibliothèque en ligne.

Voir la liste ci-dessous pour localiser des photographies de destroyers individuels.

Si le destroyer que vous voulez n'a pas de lien actif sur cette page, contactez la Section Photographique concernant les autres options de recherche.

Colonne de gauche --
Destroyers numérotés
DD-200 à DD-289 :

  • DD-200 : sans nom (construction annulée février 1919)
  • DD-201 : sans nom (construction annulée février 1919)
  • DD-202 : sans nom (construction annulée février 1919)
  • DD-203 : sans nom (construction annulée février 1919)
  • DD-204 : sans nom (construction annulée février 1919)
  • DD-205 : sans nom (construction annulée février 1919)
  • DD-206 : Chandler (1919-1946),
    plus tard DMS-9 & AG-108
  • DD-207 : Southard (1919-1946),
    plus tard DMS-10
  • DD-208 : Hovey (1919-1945),
    plus tard DMS-11
  • DD-209 : Longue (1919-1945),
    plus tard DMS-12


USS Burns (DD-171/ DM-11) - Histoire

UN PEU D'HISTOIRE : ". Atlantic - Page 34Jax Reservists Assisted Apollo 11 - Naval Aviation News - Octobre 1969. " Site Web : http://www.history.navy.mil/nan/backissues/1960s/1969/oct69.pdf [17SEP2004]

UN PEU D'HISTOIRE : VP-7F History ". Des avions de patrouille survolent les destroyers DesRon20, lors d'une exposition organisée pour Movietone News au large de San Diego, Californie, le 14 septembre 1936. Les avions comprennent un XPY3-1 du VP-11 (premier plan), volant en formation avec trois P2Y de VP-7F. " Site Web: Old Airplane Pictures http://oldairplanepictures.com/ [17JUL2008]

UN PEU D'HISTOIRE : VP-7F History ". Des avions de patrouille survolent les destroyers DesRon20, lors d'une exposition organisée pour Movietone News au large de San Diego, Californie, le 14 septembre 1936. Les avions comprennent un XPY3-1 du VP-11 (premier plan), volant en formation avec trois P2Y de VP-7F. " Site Web: Old Airplane Pictures http://oldairplanepictures.com/ [17JUL2008]

Arnold J. Isbell né le 22 septembre 1899 à Quimby, Iowa, entra à l'Académie navale le 24 juillet 1917 et obtint son diplôme le 3 juin 1920 (un an plus tôt que prévu en raison de l'accélération de la formation des aspirants de marine pendant la Première Guerre mondiale) avec la classe 21A de la classe de 1921. Isbell a ensuite effectué des périodes de service successives à Melville (AD-2), Bath (AK-4) et les poseurs de mines rapides Ingraham (DM-9) et Burns (DM-11) avant de commencer l'instruction en vol au NAS Pensacola, Floride, le 30 juin 1923. Il y a ensuite brièvement servi comme instructeur avant de se rapporter à l'Escadron d'observation 1, basé sur le poseur de mines Aroostook (CM-3) qui servait alors d'avion d'appel en novembre 1924. En mars de l'année suivante, il est transféré à l'unité d'aviation du cuirassé Tennessee (BB-43). Après deux ans de travail de troisième cycle dans l'artillerie à l'Académie navale entre les étés 1926 et 1928, il a reçu une instruction de vol supplémentaire à Washington, DC, sous la supervision de l'école de troisième cycle, avant de prendre la mer avec l'escadron Torpedo IB dans un avion. transporteur Lexington (CV 2).

Isbell a ensuite servi dans l'Aviation Ordnance Section du Bureau of Ordnance (BuOrd) à Washington avant de se présenter à Newport News, en Virginie, le 16 septembre 1933 pour participer à l'équipement du premier porte-avions de la Marine à être construit en tant que tel à partir du quille, Ranger (CV-4). Après une brève période de service à bord de ce navire, il a servi du 6 juin 1934 au 9 juin 1936 sur le porte-avions Saratoga (CV-3) en tant qu'officier d'artillerie dans l'état-major du contre-amiral (plus tard vice-amiral) Henry V. Butler, commandant des aéronefs , Force de Combat.

Isbell a ensuite volé en tant qu'officier exécutif du VP-7F basé dans l'appel d'offres d'avions USS Wright (AV-1) du 9 juin 1936 au 1er juin 1937 avant de commander l'un des cinq escadrons du département de formation aéronautique à NAS Pensacola, Floride, VN-4D8 . Pendant son séjour à Pensacola, il a remporté le très convoité trophée Schiff, « emblématique de la sécurité maximale dans l'exploitation des avions ».

Au début de l'été 1939, le Lt. Comdr. Isbell a pris le commandement du VP-11 (plus tard rebaptisé VP-54). L'invasion allemande de la Pologne le 1er septembre 1939 trouva le VP-54 basé à NAS Norfolk, en Virginie, engagé dans la maintenance biennale de sa douzaine d'hydravions PBY 2. Huit jours plus tard, un détachement de six avions a quitté NAS Norfolk, Virginie et est arrivé à Newport, R.I., leur base assignée, le même jour. L'ensemble de l'escadron reprit ses opérations sur NAS Norfolk, Virginie le 14 novembre 1939, remplaçant le VP-53 sur la Middle Atlantic Patrol.

Au cours de l'un des vols que son escadron a menés dans le cadre de la sélection initiale et de l'étude des sites des bases de l'armée et de la marine à Terre-Neuve à l'automne 1940 sites obtenus dans le cadre de l'accord « destroyers pour les bases » de l'été précédent Isbell s'est retrouvé dans le chemin d'un ouragan. Pour tenter d'échapper à la tempête, Isbell a habilement manœuvré son avion dans l'obscurité jusqu'à ce que des vents contraires exceptionnellement forts l'obligent à effectuer un atterrissage d'urgence de nuit sur l'Île-du-Prince-Édouard. Isbell a décollé avant l'aube, malgré le brouillard et les vents violents, et a atteint sa destination sans encombre. Après avoir terminé son inspection des régions inhabitées et des zones côtières, Isbell est retourné à Terre-Neuve pour effectuer un relevé aérien de l'Argentine, un endroit qui deviendra bientôt célèbre comme le site de la conférence « Charte de l'Atlantique ». L'expertise aéronautique d'Isbell et son dévouement tenace à l'accomplissement de sa mission lui ont valu la médaille de l'air.

Relevé du commandement du VP-54 le 15 avril 1941, Isbell a ensuite effectué des périodes de service successives en qualité d'état-major, d'abord pour le commandant de l'escadre de patrouille, force de soutien (16 avril-2 octobre 1941) alors que les avions de ce commandement escortaient les convois de l'Atlantique Nord, puis en tant que chef d'état-major et assistant des Contre-Amiraux ED McWhorter et AD Bernhard, Commandant, Patrol Wings, Atlantic Fleet (3 octobre 1941-11 juin 1942) avant de prendre le commandement de la NAS, Sitka, Alaska, le 5 juin 1942. Promu capitaine pendant son séjour dans les Aléoutiennes, Isbell sert ensuite brièvement à BuOrd avant de prendre le commandement du porte-avions d'escorte Card (CVE-11) le 17 avril 1943.

Au cours de l'année suivante, Card étendit la bouée de sauvetage essentielle à travers l'Atlantique jusqu'en Afrique du Nord, gagnant avec ses destroyers d'escorte, une Presidential Unit Citation sous l'ingénieux « Buster » Isbell, qui croyait fermement au potentiel du CVE, affirmant qu'un tel navire, avec ses escortes, "pourrait le plus efficacement fouetter la menace sous-marine comme un groupe offensif indépendant plutôt que comme un simple protecteur d'un seul convoi." Isbell a utilisé judicieusement l'année où il a commandé à Card pour justifier sa croyance. En tant que commandant du groupe opérationnel anti-sous-marin entre le 27 juillet et le 9 novembre 1943, Isbell a développé son unité de porte-avions-destroyer d'escorte en une puissante force de combat, affinant les tactiques pour répondre aux exigences opérationnelles imposées par un ennemi rusé et tenace et lui arrachant l'initiative des mains. Card a recherché les engins sous-marins ennemis avec une détermination implacable dans une offensive vigoureuse et a frappé avec une action coordonnée dévastatrice qui a détruit huit sous-marins entre le 7 août et le 31 octobre 1943.

Détaché de Card le 9 mars 1944, Isbell, qui avait reçu une Légion du Mérite pour son travail important à Card, emporta sa connaissance intime de la lutte contre les sous-marins à Washington, où il servit dans la 10e flotte, une « flotte » sans navire. mis en place pour rechercher et développer des tactiques pour la guerre anti-sous-marine. Après cette tournée de service à terre qui a duré jusqu'en 1945, Isbell devait recevoir le commandement d'un porte-avions rapide. Le 26 février 1945, il est envoyé dans le Pacifique pour un service temporaire à Franklin (CV-13). Le 13 mars 1945, d'autres ordres lui ordonnent de relever le capitaine Thomas S. Combs en tant que commandant du Yorktovm (CV-10). Cependant, le capitaine Isbell a péri lorsqu'un avion japonais a touché deux bombes qui ont déclenché une conflagration à Franklin, le porte-avions dans lequel il était embarqué en tant que passager, au large de Kyushu le 19 mars 1945.


USS Burns (DD-171/ DM-11) - Histoire

BAARSON, ART1 Raymond E. loraybar@centurytel.n&# 101t ". J'ai servi avec le VPB-53 de 1944 à 1945. J'étais ART de première classe travaillant dans l'équipe de maintenance en tant que technicien radar. Je suis intéressé à contacter quiconque faisait partie de cette équipe avec moi ou se souvient de moi. " [ 24NOV2004]

BROOCKE, LT William R. C/O Son fils Bill Broocke [email protected] ". Je suis à la recherche de toutes les histoires et informations sur mon père (Lt. William R. Broocke) qui a piloté des PBY. Dernière affectation Crew 10 Patrol Bombing Escadron 53 Green Island, Groupe de l'Amirauté, Pacifique Sud, juin 1945. Il est toujours en train de donner des coups de pied et un capitaine à la retraite de National Airlines DC-10 vivant à Vero Beach en Floride. Lui et un équipage réduit ont fait un atterrissage en haute mer de nuit sans fusées (ils n'ont pas travail) et pas de feux de flotteur (ils ne fonctionnaient pas) au large de l'île de Bougainville lors d'une évacuation aérienne d'urgence d'un marine qui s'est saoulé à l'extrait de citron et a été grièvement blessé dans un accident de jeep. Je rassemble un livre de choses que je reçois d'Internet pour un cadeau de Noël. Il aura 80 ans en janvier. Merci d'avance les gars. " Bill Broocke [email protected]

". Un de ses anciens camarades d'escadron avait un tas de photos de l'ensemble des avions et des équipages de l'escadron et en très bon état. Je vais les faire exploser et les mettre dans un dossier pour papa pour Noël. Vous êtes tous des héros. dans mon livre. " [17NOV99]

BUSH, Milton c/o His Son Milton Bush, Jr. [email protected] ". Mon père, Milton Bush, a travaillé avec les escadrons VPB-44 et VPB-53 Black Cat en 1944-45 sur l'île Green, au nord de Bougainville, en tant qu'officier juridique/personnel du PATSU. Puis réaffecté avec VPB-53 à l'île de Samar. Il a maintenant 90 ans et se porte plutôt bien, hivernant à Jensen Beach, Floride. Joue au golf trois fois par semaine. Je travaille sur une courte histoire de Green Island pendant la Seconde Guerre mondiale. J'aimerais entendre les histoires d'autres personnes qui étaient là. " [19DEC2001]

DAHLLOF, CAPT Robert L. https://naval-air.org/flightlog/moreinfo.asp?UID=99 ". CAPT Robert L. Dahllof, USN - Numéro NFL : 99 - Date de naissance : 19/07/1914 - Date d'entrée : 1/1/1939 - Date de sortie : 1/1/1971 - Ville, État : Grass Valley, CA - École fréquentée : Cal. Maritime Acad - Aéronefs pilotés : PBY, PBM, PB4Y, F2H, R4D - Navire ou Unité : USS Cape Esperance, XO - USS Regulus, CO - VP-172, CO - Pilot Desg. : Patrol Plane Cdr - Théâtres, campagnes, etc. Assn - US Naval Institute - Ret. -45. A servi dans le VP-53 (ASW Atlantic). In Memoriam? Non. " [26NOV2005]

DORRIETY, LT Arnold Dean Retraité [email protected] ". Signalé VP-53 juillet 1941 - NAS Argentia, Terre-Neuve, Canada - USS Belknap - USS Albermarle - USS Pocomoke. NAS Quonset Point, Rhode Island 12-08-41 - USS albermarle 12-29-41. En cours Reykajavik, Islande - 1942-43. NAS Quonset Point, Rhode Island 5-43. Uss Battan 11-43. De nombreux autres navires et escadrons. Avation Metalsmith Striker 12-40-LDO ENS 6/58 - Ret 03 6-30-68. Naval Missile Center, NAS Point Mugu, Californie. Tous les anciens matelots répondent. " [15APR2000]

HAMMOND, Gerald [email protected] ". Si quelqu'un peut m'aider à entrer en contact avec les anciens combattants VP-53 qui étaient avec l'escadron dans les îles Gilbert et Marshal pendant la Seconde Guerre mondiale. Merci beaucoup. À la recherche de compagnons de la Seconde Guerre mondiale de VP-83 (2 /42 à 8/43), HEDRON 11, (1943-1944), VP-53 (1944-1945), VP-26 (1945-1946). Laissez-moi de vos nouvelles s'il vous plaît. " [BIO/E-Mail Mis à jour 09JUL2001 | 23JUIL2000]

HENNING, Fred [email protected] ". J'étais dans le VPB-53 de l'automne 1944 à la fin de la guerre. C'était de NAS Whidbey Island, Washington à Okinawa. J'aimerais entendre d'autres pilotes du VPB-53. " [Courriel mis à jour le 14 août 2000 | BIO Mise à jour 24JAN99 | 25NOV98]

BON, CDR Dale S. Retraité dmagood@cox.net". J'ai servi avec le VP-53 à la NAAF/NAF Port of Spain, Trinidad, Antilles britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale. J'ai 94 ans et je ne me souviens pas de ce que j'ai mangé au petit-déjeuner, mais je me souviens très bien du VP-53. J'aimerais entendre d'anciens camarades de bord. " [29MAR2012]

". ISBELL, CAPTAIN Arnold Jay. http://www.ranger95.com/navy/navy_ship/combat_ship/destroyers/background/arnold_j_isbell_dd_869_bak.htm Arnold J. Isbell né le 22 septembre 1899 à Quimby, Iowa entré à l'Académie navale le 24 juillet 1917 et diplômé le 3 juin 1920 (un an plus tôt que prévu en raison de l'accélération de la formation des aspirants de marine pendant la Première Guerre mondiale) avec la classe 21A de la classe de 1921. Isbell a ensuite effectué des périodes de service successives à Melville (AD-2) , Bath (AK-4) et les poseurs de mines rapides Ingraham (DM-9) et Burns (DM-11) avant de commencer l'instruction en vol au NAS Pensacola, en Floride, le 30 juin 1923. Il y a ensuite brièvement servi comme instructeur avant de se rapportant à l'Escadron d'observation 1, basé sur le mouilleur de mines Aroostook (CM-3) qui servait alors d'annexe d'avions en novembre 1924. En mars de l'année suivante, il fut transféré à l'unité d'aviation du cuirassé Tennessee (BB-43 Après deux années de travail postuniversitaire dans l'artillerie de retour à l'Académie navale entre t es étés 1926 et 1928, il reçut une instruction de vol supplémentaire à Washington, D.C., sous la supervision de l'école supérieure, avant de prendre la mer avec le Torpedo Squadron IB sur le porte-avions Lexington (CV 2). Isbell a ensuite servi dans l'Aviation Ordnance Section du Bureau of Ordnance (BuOrd) à Washington avant de se présenter à Newport News, en Virginie, le 16 septembre 1933 pour participer à l'équipement du premier porte-avions de la Marine à être construit en tant que tel à partir du quille, Ranger (CV-4). Après une brève période de service à bord de ce navire, il a servi du 6 juin 1934 au 9 juin 1936 à bord du porte-avions Saratoga (CV-3) en tant qu'officier d'artillerie dans l'état-major du contre-amiral (plus tard vice-amiral) Henry V. Butler, commandant des aéronefs , Force de combat. Isbell a ensuite volé en tant qu'officier exécutif du VP-7F basé dans l'appel d'offres d'avions USS Wright (AV-1) du 9 juin 1936 au 1er juin 1937 avant de commander l'un des cinq escadrons du département de formation aéronautique à NAS Pensacola, Floride, VN-4D8 . Pendant son séjour à Pensacola, il a remporté le très convoité trophée Schiff, « emblématique de la sécurité maximale dans l'exploitation des avions ». Au début de l'été 1939, le Lt. Comdr. Isbell a pris le commandement du VP-11 (plus tard rebaptisé VP-54). L'invasion allemande de la Pologne le 1er septembre 1939 trouva le VP-54 basé à NAS Norfolk, en Virginie, engagé dans la maintenance biennale de sa douzaine d'hydravions PBY 2. Huit jours plus tard, un détachement de six avions a quitté NAS Norfolk, Virginie et est arrivé à Newport, R.I., leur base assignée, le même jour. L'escadron entier a repris ses opérations sur NAS Norfolk, Virginie le 14 novembre 1939, remplaçant le VP-53 sur la Middle Atlantic Patrol. Au cours de l'un des vols que son escadron a menés dans le cadre de la sélection initiale et de l'étude des sites des bases de l'armée et de la marine à Terre-Neuve à l'automne 1940 sites obtenus dans le cadre de l'accord « destroyers pour les bases » de l'été précédent Isbell s'est retrouvé dans le chemin d'un ouragan. Pour tenter d'échapper à la tempête, Isbell a habilement manœuvré son avion dans l'obscurité jusqu'à ce que des vents contraires exceptionnellement forts l'obligent à effectuer un atterrissage d'urgence de nuit sur l'Île-du-Prince-Édouard. Isbell a décollé avant l'aube, malgré le brouillard et les vents violents, et a atteint sa destination sans encombre. Après avoir terminé son inspection des régions inhabitées et des zones côtières, Isbell est retourné à Terre-Neuve pour effectuer un relevé aérien de l'Argentine, un endroit qui deviendra bientôt célèbre comme le site de la conférence « Charte de l'Atlantique ». L'expertise aéronautique d'Isbell et son dévouement tenace à l'accomplissement de sa mission lui ont valu la médaille de l'air. Relevé du commandement du VP-54 le 15 avril 1941, Isbell a ensuite effectué des périodes de service successives en qualité d'état-major, d'abord pour le commandant de l'escadre de patrouille, force de soutien (16 avril-2 octobre 1941) alors que les avions de ce commandement escortaient les convois de l'Atlantique Nord, puis en tant que chef d'état-major et assistant des Contre-Amiraux ED McWhorter et AD Bernhard, Commandant, Patrol Wings, Atlantic Fleet (3 octobre 1941-11 juin 1942) avant de prendre le commandement de la NAS, Sitka, Alaska, le 5 juin 1942. Promu capitaine pendant son séjour dans les Aléoutiennes, Isbell a ensuite servi brièvement à BuOrd avant de prendre le commandement du transporteur d'escorte Card (CVE-11) le 17 avril 1943. L'année suivante, Card a étendu la bouée de sauvetage essentielle de l'autre côté de l'Atlantique à l'Afrique du Nord, gagnant ensemble avec ses destroyers d'escorte, une Presidential Unit Citation sous l'ingénieux "Buster" Isbell, qui croyait fermement au potentiel du CVE, affirmant qu'un tel navire, avec ses escortes, "pourrait le plus efficacement fouetter la menace sous-marine comme un dans groupe offensif dépendant plutôt qu'en tant que simple protecteur d'un seul convoi." Isbell a utilisé judicieusement l'année où il a commandé à Card pour justifier sa croyance. En tant que commandant du groupe opérationnel anti-sous-marin entre le 27 juillet et le 9 novembre 1943, Isbell a développé son unité de porte-avions-destroyer d'escorte en une puissante force de combat, affinant les tactiques pour répondre aux exigences opérationnelles imposées par un ennemi rusé et tenace et lui arrachant l'initiative des mains. Card a recherché l'engin sous-marin ennemi avec une détermination implacable dans une offensive vigoureuse et a frappé avec une action coordonnée dévastatrice qui a détruit huit sous-marins entre le 7 août et le 31 octobre 1943. Détaché de Card le 9 mars 1944, Isbell qui avait reçu une Légion of Merit pour son travail important à Card, a apporté sa connaissance intime de la lutte contre les sous-marins à Washington, où il a servi dans la 10e flotte, une "flotte" sans navire mise en place pour rechercher et développer des tactiques pour la guerre anti-sous-marine. Après cette tournée de service à terre qui a duré jusqu'en 1945, Isbell devait recevoir le commandement d'un porte-avions rapide. Le 26 février 1945, il est envoyé dans le Pacifique pour un service temporaire à Franklin (CV-13). Le 13 mars 1945, d'autres ordres lui ordonnent de relever le capitaine Thomas S. Combs en tant que commandant du Yorktovm (CV-10). Cependant, le capitaine Isbell a péri lorsqu'un avion japonais a touché deux bombes qui ont déclenché un incendie à Franklin, le porte-avions dans lequel il était embarqué en tant que passager, au large de Kyushu le 19 mars 1945. » [26MAR2005]

". McMICHAEL, CPO Pelham Jackson "Jack" Retraité. Malheureusement, je dois signaler que mon père, CPO Pelham Jackson McMICHAEL, est décédé ce matin vers 8 h 30. Papa a servi avec VP-81, a fréquenté l'école à NAS Banana River, Floride , VP-32, formation supplémentaire au NAS Norman, Oklahoma, FAW-6, VS-32, FASRON-821, VC-9, FASRON-41, retour à l'école au NAS Memphis, Tennessee, VA(HM)-13, VP -24 et retour à l'école à NAS Memphis, Tennessee. Papa va nous manquer. Des informations supplémentaires sur les services de mon père peuvent être trouvées sur In Loving Memory - Pelham Jackson "Jack" McMichael - 5/1/1924 - 4/16/2011. Ma sœur, Margaret, a créé un diaporama sur papa à: Pelham Jackson McMichael Video.." Contribution de Leila McMichael keela001@gma&# 105l.com [BIO mis à jour le 15 août 2011 | 16AVR2011]

McMICHAEL, CPO Pelham Jackson "Jack" Retraité c/o Leila McMichael. . keela001@gmail.com ". 9-9-41 : Papa a rejoint la Marine dans Montgomery, AL. Il était dans le peloton 185 dans le camp d'entraînement sous le chef PE Stein. Il était dans la classe 16 de l'école AMM sous le chef Sweeney. Il a obtenu son diplôme vers 8-19-41 et est allé à l'école A pour devenir mécanicien d'aéronef au grade AD3. 12-7-41 : Pearl Harbor a été attaqué et la Seconde Guerre mondiale a commencé alors qu'il était encore à l'école. 1-3-42 : Papa a rejoint VP-81 à NAS Key West, en Floride, travaillant sur PBY. Il avait voyagé en train 3-4 jours à Homestead, FL, puis en bus à Key West. Son premier emploi était avec AP First Class Red Schiebler dans le laboratoire d'oxygène. 8-14-42: Papa est allé à NAS Banana River, en Floride pour suivre une formation d'ingénieur de vol sur PBM. Certains pilotes s'entraînaient en même temps que leur équipage, mais l'équipage supposait qu'ils savaient déjà ce qu'ils faisaient.11-10-42: Papa est allé en bus à NAS Norfolk, Virginie puis à NAS Guantanamo Bay, Cuba en avion de transport. Il a rejoint VP-32 dans NAS Guantanamo Bay, Cuba worki ng sur les avions PBM. Il a acheté un cheval nommé Specks pendant son séjour. De là, il a été envoyé à NAS Trinidad, Antilles britanniques en tant qu'homme de maintenance dans VP-53. Ils volaient principalement en PBY au lieu de PBM. Jack a navigué sur un destroyer de NAS Trinidad, Antilles britanniques à Miami, FL via Torpedo Alley. Puis il a voyagé en train jusqu'à San Francisco en passant par Chicago. 4-12-43 : Papa était avec VP-53 en train de travailler sur des PBY 5 A qui pouvaient atterrir sur mer ou sur terre. Il est allé à San Diego pour un vol à destination d'Hawaï, mais il a été retiré de l'avion pour laisser un yeoman monter à bord pour payer ceux là-bas. Malheureusement, l'avion a explosé pendant le voyage, tuant tout le monde à bord. Jack n'a pas découvert ce qui s'était passé jusqu'à ce qu'il soit affecté à un autre équipage, sous le commandement du lieutenant Henry P. Gausman. Jack était un mécanicien de seconde classe. Hank Gausman était un bon pilote et a sauvé la vie de son équipage plus d'une fois grâce à ses talents de pilote. Jack a également fait l'éloge du capitaine de l'avion, M. P. Martin, qui s'est toujours assuré que le collier de la conduite de carburant de la pompe était serré avant chaque vol. [Mon père voulait ajouter un extrait de son autobiographie à ce stade. Il a écrit : Nous avons volé [de Heilo] à Kaneohe et avons atterri dans la baie là-bas. Le pilote a amené l'avion jusqu'à la plage et l'équipage de plage a mis des roues temporaires dessus et nous a tirés sur la rampe. Nous avons quitté l'avion et avons trouvé un endroit pour rester dans la caserne. Le lendemain, lorsque nous sommes descendus, nous avons découvert qu'ils avaient sorti les roues de l'avion et les avaient mises, alors maintenant nous pouvions décoller et atterrir sur terre ou sur l'eau. Ils nous ont remis à chacun un pistolet avec un étui d'épaule. J'ai un pistolet 38 avec 5 cartouches. J'ai dit: "Mec, 5 rounds, ce n'est pas grand-chose pour faire la guerre." Il a dit que c'était tout ce qu'ils avaient. Ils ne pouvaient pas envoyer de balles normales là-bas, il fallait qu'elles soient recouvertes de métal parce que c'était le droit international de la guerre. L'homme des ordonnances a une mitrailleuse. Le lendemain, nous avons décollé pour Johnson Island. Quand nous avons atterri là-bas, ils nous ont gazés. J'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de moustiques là-bas. J'ai dit à l'homme qui nous a gazé, "Vous avez de gros moustiques ici." Il a dit : « Oui, l'un d'eux a atterri hier et j'y ai mis 180 gallons avant de découvrir que c'était un moustique ! » J'ai dit, "Oh NON !!" Nous avons décollé de l'île Johnston et avons volé pendant un bon moment avant d'arriver à l'île de Palmyra (Atoll) où nous avons atterri et avons été regazés et avons décollé pour l'île de Kanton. De l'île de Kanton, nous avons fait le plein et avons volé jusqu'à l'île de Funafuti. Nous y sommes restés trois jours. Je me suis creusé un trou de renard dès que j'ai pu. Certains se sont moqués de moi, mais comme indiqué précédemment, ma mère n'a pas élevé un imbécile. Ils nous ont dit d'aller voler et nous avons décollé et sommes partis longtemps en patrouille. Il faisait nuit quand nous sommes revenus et en atterrissant, j'ai remarqué qu'il y avait une jeep militaire qui passait à côté de nous. J'ai soulevé la trappe et j'ai demandé : « Qu'est-ce qu'il y a ? » « Il a dit : « étaient attaqués ! Put that plane into revetment and get into your fox hole!" I told the pilot and he quickly guided the plane into a revetment, and we all jumped out and ran for our fox holes. I couldn't get into mine because it was full of people! I said, "This is my damn fox hole, get the hell out or move over or something!" I had dug the fox hole 6 feet long and 3 feet deep and 3 feet wide. I had intended lying down in it. There were about 5 or 6 men squatting in it, and I wiggled down in there beside them. The Japanese came over and started bombing. One plane dropped 4 bombs and scored on 4 planes including ours which we had just gotten out of moments before. Our plane was blown to pieces. The Japanese bomber knew just how far apart those revetments were and he set his invelometer to drop a bomb exactly in the center of each one of them. All he had to do was hit the center of the first one and the other bombs automatically fell in the right place. It scared the devil out of me and when it was all ov er, we went back around the revetment to survey the damage. Our plane was just a pile of metal. The gas tank had blown up and burned everything. I picked up a piece of the propeller, put it in my pocket. I still have it today. The ordinance man said, "Boy I wish I had thought about grabbing that machine gun." He was like the rest of us and got out so fast that he didn't think about it.] Daddy added that the PBY's had to go out at night because they flew so slow that sometimes they could get shot down. To avoid being shot down at night, they ran the right engine 200 rpms slower than other. That would throw the Japanese "big ears" off and they would miss on the right. He said that they eventually lost 9 aircraft of the 15 they had. They lost so many planes his squadron was replaced with another. They flew back to Kaneohe Island in Hawaii and turned in their guns. He returned the same 5 rounds of ammo he was issued and was really glad he didn't have to use them. 7-2-44: From MCBH Kaneohe Bay, Hawaii Jack was put on U.S.S. Barnes, an aircraft carrier to NAS Alameda, California. From there took a train, then a bus to NAS Whidbey Island, Washington where the squadron was reforming. Transferred to FASRON. 4-15-45: Dad was a student in NAS Norman, Oklahoma, for Combat Air Crew (CAC) "B" school. 7-4-45: Dad went to Naval Air Gunnery School at NAS Jacksonville, Florida. He was trained on 3 different machine guns: 30, 50 caliber and 20 millimeter. 8-4-45: Dad was transferred to the NAS Jacksonville, Florida where he joined FAW-6. He was put on the PBY planes. Successfully tested for and became first class. Because of illness, he was made Master of Arms in the barracks. 12-31-46: WWII officially ended. 5-10-47: Jack's time was up and he left to try civilian life. 7-4-49: Dad re-entered the Navy in Montgomery, AL. Would not let him come back in as first class, so he re-entered as second class. Sent to Naval Operating Base in Charleston, SC on permanent shore patrol. 8-30-49: Dad transferred to VS-32 at NAS Norfolk, Virginia working on TBM's (torpedo bomber by Martin). He had only worked on seaplanes, but he had to learn about this carrier plane fast. Became first class again and the Commander's Plane Captain. Met Gene Manken from Washington state. While there he met Lavelle Estes, his future wife. He married her on August 4, 1950. April 1951 the squadron transferred to NAS Quonset Point, Rhode Island. From 9-51 to 11-51 his squadron, VS-32 went on a Mediterranean cruise with the 6th Fleet. He was hanger deck Petty Officer. They visited Gibraltar. 2-19-52: They went on a cruise to Puerto Rico which lasted to March of the same year. Then the U.S.S. Oriskany had to go around the Horn because it was too wide for the Panama Canal. They offered the men to serve on board during the journey, but warned them it would be hazardous. They stopped at Guantanamo Bay, where he found out that his horse Specks had died. On 6-16-52: Dad was initiated into the reign of Neptune Rex. The trip around the Horn was dangerous. They had welders working night and day repairing the ship. After they made it around the horn safely, he got his Mossback card on 6-29-52. 10-31-52: Dad was in FASRON-821 in NAS Sanford, Florida. 1-5-53: Dad's first child was born, daughter, Leila Melinda, in Orlando, FL at the Air Force Base. 6-10-53: Dad was in VC-9 in NAS Sanford, Florida, AJ Squadron working on atomic bombers. They used reciprocating engines to deliver payload and jet engine to escape. They went on a cruise to the Azores. 3-15-54: During that trip second daughter, Rebecca Ann, was born in Orlando, FL at the Air Force Base. 6-28-54: Dad was in FASRON-41 (formerly FASRON-821) NAS Sanford, Florida. 12-5-54: Dad was in VS-26 working on S2F's at NAS Norfolk, Virginia. These were carrier-based submarine hunter/killer aircraft by Grumman. 11-31-55: Dad went to Electronics "A" school at NAS Memphis, Tennessee. Afterwards he transferred to Mech "B" School. 3-10-56: Dad's third daughter, Margaret Jean, was born in Memphis, TN. Afterwards Dad was transferred to NAS Chincoteague, Virginia where VA(HM)-13 became VP-24. 10-17-56: Dad was in VP-24 working on P2V's These were land-based aircraft with both reciprocating and jet engines by Lockheed. Some were adapted for flight off carriers. VP-24 went on a cruise to Malta for 5 months. 5-3-59: Dad was deployed to NAS Keflavik, Iceland. 8-28-59: Dad's fourth child, a son, Philip Jackson, born in Blowing Rock, NC. 10-4-59: Dad went back to NAS Chincoteague, Virginia. 1-5-60: Dad went to AD "B" Instructor's School at NAS Memphis, Tennessee. From 2-12-60 he taught airplane mechanics on both jet and reciprocating engines. January 1961 he took the test to be a Chief Petty Officer. Went to Chief leadership school 3-1-61 in Pensacola, FL. He remembers James A. Mann, an officer. 6-1-61: Dad returned to NAS Memphis, Tennessee as an instructor. Taught until 4-1-63 when he retired and went into the U.S. Naval Reserve where he served 10 years. Served as Caldwell County's Veterans Service Officer (in Lenoir, North Carolina) from 1966 to 1977. 3-22-82: Dad's first wife "Val" died of pancreatic cancer. 2-28-87: Dad married second wife, Billie Sue Barlow McMichael. She takes good care of him. Jack McMichael is a member of the American Legion Post 29 VFW Post 5381 Disabled Veterans of America, Chapter 6 Fleet Reserve Association, Branch 60 The Retired Enlisted Association Nat'l Association for Uniformed Services The National Chief Petty Officers Association and the PBY Catalina International Association, to name a few. " [UPDATED 14AUG2020 | 19SEP2010]

". NAGLE, LCDR Willard E. "Bud". My father, Willard E. "Bud" Nagle, served in VPB-53 from 1942 thru 1944. He went on to retire as LCDR piloting A4s and F1s. His service records mention Gilbert Islands and Tarawa. If you knew him it would be fabulous to hear from you. He had one picture of himself and some other guys in "palm-tree" skirts goofing around in the Pacific. I will post that if I can find it. William Nagle. " [E-Mail Removed Per Request 04JUL2008 | BIO Updated 01JUL2008 | 04FEB2006]

PAGE, Harvey O. bethpelzer@aol.com ". I was in VP-53 when it first formed in NAS Norfolk, Virginia and was with the squadron until it returned from the Pacific and was stationed at NAS Whidbey Island, Washington. Looking for any squadron mate. I would like to contact R.E. Harrison (Reginald Edward). " [17NOV2004]

". PEDATELLA, AOM2 Alfonso (Fro). My father, Alfonso (Fro) Pedatella served in WW2 between August 30, 1944 to November 8, 1945. His flight log book says he served with VPB-53 and VJ-7. I would love to hear from any Shipmates that remember him. Ronald A. Pedatella rpedatella@hflenz.com. " [10FEB2004]

Circa 1945 ". SCOTT, John H. Jr. My father, John H. Scott, Jr. (now deceased), served with VPB-53 and was from New Jersey and he was a Radioman 3rd Class. He was sent to NAAF Green Island in April, 1945 and then on to Samar to the end of the war. Prior to then he served with ZP-31 (blimps). The primary pilots listed in his flight log book are R. L. Wehlri and J.B. Calhoun. Although he also flew with Gillie, Ackerman, Conrad and Martin. Susan Scott (John Scott's daughter) sscottie48@wmconnect.com. " [18FEB2007]

". SEDERQUIST, LCDR Kenneth A. Retired Circa 1934-1961. My Father, LCDR Kenneth A. EDERQUIST, proudly served in the Navy from 1934-1961. He attended Boot Camp (1934) at NAS Norfolk, Virginia, Torpedo School (1934-1935) at NAS North Island, San Diego, California, NAS Coco Solo, Panama, Canal Zone (1936-1937) as AMC2/3, USS Lexington (CV-16) (05/1938-12/1938), attended Officer Flight Training and acquired his "Wings" (1939-1940) at NAS Pensacola, Florida, VP-51 / VP-71 (1940-1943) flying the PBY, Headquarters Squadrons (HEDRON) 14-2 (1944), NAS Kaneohe Bay, Hawaii and then CO of VP-116 as CO (1946-1947), NAS North Island, San Diego, California (1947) Pilot Instructor, USS Corson (AVP-37) (1950-1951), VP-23 (1953-1957) at NAS Key West, Florida with a deployment to NAS Brunswick, Maine, Training Squadron (TRARON) 29 (1957-1965) at NAS Corpus Christi, Texas and then retired. I compiled a complete Biography (with much more detail) on: KENNETH A SEDERQUIST, LCDR (RET) USN - SERVED 1934-1961 - WWII & KOREAN WAR PDF File and Apprentice Seaman Ken Sederquist's Story with Photographs in the Panama Canal Zone (1935 -1936). " Contributed by Helen Ann (Sederquist) Eglett helenanna@hotmail.com [BIO Updated 23JUN2021 | 22JUN2021]

SHEPPARD, Carl B. c/o His Son Philip Sheppard [email protected] ". Looking for any information or stories about my father, Carl B. Sheppard, who served with VPB-53 on Green Island during 1945. Thanks. " [24SEP2000]

ULLSPERGER, LTJG Leo c/o his son James Ullsperger [email protected] ". Served with VP-48 in New Guini from 1943 to the end of the war, then transfered to VP-53 at NAS Whidbey Island, Washington. " [10JUN99]

WARREN, J. V. "Pat" [email protected] ". Served in Patrol Bombing Squadron 53: PBY Black (Cat) Catalina Squadron, Navy Patrol Plane. During WWII, flew Marine brass into Nagasaki right after atomic bombing & later flew Adm. Spruance as his private plane for 4 mos. in Japan. Would like any info on this squadron. I served as an Aviation Radioman 2nd Class. " [14MAR99]

". Since writing an inquiry Janary 2000, I (sister of J. V. Warren) have located the names of everyone who flew with my brother 1943-1945, VP-53 of Fleet Air Wing One, Plane PBY-6A. The pilot of the plane was Lt. George Rike Crumpler, who is still alive and lives in Tennessee. Others who flew on PBY-6A were: Ensign Francis H. Fellenbaum, Ensign Donald R. Brown, William Lynn Jr. (AMM2c), William C. Nantz (ARMlc), Louis B. Neumayer (AMM2c), James Victor Warren (ARM2c), Scott B.Hogue (AOM3c) and John K. Hood (AOM2c). James V. Warren of PBY Squadron 53 [email protected] " SEE VP-53 History Summary Page for additional information. [02JAN2001]

". YORK, Thomas H. Discovering this website was really quite moving for me when I saw my father's name listed in the VP-3 personnel roster. Sadly, LCDR Thomas H. York passed away in Sept 1959 when his TV-2 plunged into San Diego Bay shortly after takeoff from NAS North Island, San Diego, California. He was a CDR at that time. During his VP-3 tenure, I was apparently made the squadron mascot shortly after my adoption in 1951. Of course I still have the engraved silver cup. Appropriately, I have just ordered the VP Navy Mug to commemorate this experience. It would be an honor to hear from anyone who knew my dad, as well as anecdotes from those times at NAS Jacksonville, Florida. I suppose that I would also like to know if I creditably performed my duties as squadron mascot. Timothy R. York [email protected] " [15JUN99]

". I heard from one former member who vaguely remembered this. Also heard from a fellow who is writing a history and needs photos. Thanks. " [14NOV99]


Hustvedt was born in Chicago, Illinois, on 23 June 1886 to Norwegian immigrant parents. [4] He graduated from the United States Naval Academy in 1909. His first tour of duty was aboard the armored cruiser USS Virginie-Occidentale, [5] in which he cruised from the United States West Coast to many ports in East Asia. [6] He then attended George Washington University in Washington, D.C., from which he received a master of science degree in 1914. [7]

In 1914, Hustvedt reported for duty aboard the battleship USS Utah. In 1916, he became a member of the staff of Commander, Battleship Division 6. [8]

Première Guerre mondiale Modifier

During World War I, Hustvedt served aboard the battleship USS New York [9] before transferring in 1918 to the battleship USS Oklahoma [10] as Oklahoma ' s gunnery officer. [11] Both battleships saw service in European waters during the war, with New York operating with other American battleships of Battleship Division 9 as the 6th Battle Squadron of the Royal Navy ' s Grand Fleet and with Oklahoma seeing service escorting Allied convoys.

Interwar Edit

In 1919, Hustvedt became Chief of the Experimental Division at the U.S. Navy ' s Bureau of Ordnance in Washington, D.C. [12] During his tour, he was among the U.S. Navy observers of United States Army Air Service Brigadier General Billy Mitchell ' s bombing demonstrations against decommissioned American battleships in the Chesapeake Bay in September 1921. [13] He also played a role in giving rocket pioneer Dr. Robert Goddard his first U.S. government contract and approved a contract for Carl Norden to work on the famous Norden bombsight for the Navy. [14]

Hustvedt was promoted to lieutenant commander in 1921, when he became commanding officer of the light minelayer USS Burns (DM-11) . [15] In 1924 he returned to the Bureau of Ordnance. He was assigned to the battleship USS Colorado (BB-45) in 1927, [16] then transferred in 1928 [17] to the battleship USS Californie (BB-44) [18] as the gunnery officer of a battleship division of the Battle Fleet. He moved on in 1930 to duty at the Naval Gun Factory at the Washington Navy Yard in Washington, D.C. [19]

In 1933, Hustvedt was promoted to commander [20] and became executive officer of the heavy cruiser USS Louisville (CA-28) , then moved to the staff of the Chief of Naval Operations in Washington, D.C., in 1935. [21] In 1938 he was promoted to captain and took command of the light cruiser USS Détroit (CL-8) . [22] In 1939 he joined the staff of the Commander, Battle Force, United States Fleet, Admiral James O. Richardson, serving aboard Richardson ' s flagship, the battleship USS Pennsylvanie (BB-38) , as Richardson ' s operations officer before reporting to the New York Navy Yard in Brooklyn, New York, to oversee the fitting out of the new battleship USS Caroline du Nord (BB-55) . Il est devenu Caroline du Nord ' s first commanding officer upon her commissioning on 9 April 1941. [23] [24] On 23 October 1941, [25] Hustvedt became chief of staff for the Commander-in-Chief, United States Atlantic Fleet, Admiral Ernest J. King. [26] [27]

At some point during the interwar period, Hustvedt attended the Naval War College. [28]

Seconde Guerre mondiale Modifier

Atlantic Theater Edit

After the United States entered World War II on 7 December 1941, Hustvedt remained King ' s chief of staff until King became Commander-in-Chief, United States Fleet, on 30 December 1941, then continued his duties as chief of staff for the Atlantic Fleet when Vice Admiral Royal E. Ingersoll became the Fleet ' s commander-in-chief on 1 January 1942. Hustvedt remained Ingersoll ' s chief of staff until 8 May 1943, when he was promoted to rear admiral [29] and became Commander, Battleships, Atlantic Fleet. In his new assignment, Hustvedt, with the heavy cruiser USS Tuscaloosa (CA-37) as his flagship, also commanded a U.S. Navy task force centered around the battleships USS Alabama (BB-60) and USS Dakota du Sud (BB-57) which operated with the Royal Navy ' s Home Fleet from the Home Fleet ' s base at Scapa Flow in the Orkney Islands, cruising along the coast of Norway in the hope of luring the German battleship Tirpitz out into a battle from her base in a Norwegian fjord. Tirpitz did not come out, and the American battleships departed in August 1943 for the Pacific Theater for operations against the Japanese. [30]

Hustvedt remained with the U.S. Navy forces at Scapa Flow. In October 1943 in Operation Leader, an Allied task force under the command of British Admiral Bruce Fraser made up of the British battleships HMS Duke of York et HMS Anson, three British cruisers, six British destroyers, and Hustvedt ' s U.S. Navy force consisting of the aircraft carrier USS Ranger (CV-4) , Tuscaloosa, and a destroyer division, approached the coast of Norway with a goal of conducting air raids against German shipping at the port of Bodø. Ranger ' s aircraft made two attacks on 4 October 1943, the first one damaging two German ships in a convoy in the North Sea before continuing to Bodø and sinking two small German merchant ships there in exchange for the loss of two aircraft, while the second strike sank a large merchant ship and a small coastal merchantman at Bodø and forced another large cargo ship to beach herself with heavy damage, losing three planes in the process. When three German aircraft later approached the Allied task force in the North Sea, Ranger ' s combat air patrol immediately shot two of them down. [31] Hustvedt commented that Operation Leader had demonstrated that Royal Navy and U.S. Navy ships and aircraft could operate together with "effectiveness, mutual understanding, and complete cooperation." [32]

Pacific Theater Edit

Hustvedt soon transferred to the Pacific, [33] where on 1 November 1943 [34] he took command of Battleship Division 7, consisting of the Navy ' s two newest battleships, USS Iowa (BB-61) , which served as Hustvedt ' s flagship, and USS New Jersey (BB-62) . [35]

Hustvedt ' s first major Pacific action was Operation Flintlock, the American invasion of the Marshall Islands in January and February 1944, during which Battleship Division 7 was part of the escort of Task Group 58.3 (Carrier Task Group 3). [36] During Flintlock, Hustvedt participated in Operation Hailstone, a U.S. Navy combined surface and air attack on the major Japanese base at Truk Atoll on 17–18 February 1944. Detached from Task Group 50.3, his two battleships served as the center of Task Force 50.9 when it conducted a cruise around Truk under the command of Admiral Raymond A. Spruance on 17 February to intercept Japanese ships fleeing U.S. Navy airstrikes against the atoll. Late in the morning that day, a lone Japanese Mitsubishi A6M Zero (Allied reporting name "Zeke") dropped a bomb close aboard Iowa alongside the bridge wing where Hustvedt was eating lunch his reaction was simply to say "That was ma bomb" and continue eating. His two battleships went on to cripple the Japanese destroyer Maikaze – which was finished off by accompanying heavy cruisers – and to straddle the Japanese destroyer Nowaki at the extreme range of 34,000 to 39,000 yards (10,363 to 11,887 meters), although Nowaki escaped without damage and managed to fire a torpedo which passed close to New Jersey across her bow. [37]

Hustvedt also commanded Battleship Division 7 during the Battle of the Philippine Sea in June 1944. [38] During the action, his two battleships were among those assigned to Vice Admiral Willis A. Lee ' s Task Group 58.7 (Battle Line), which served as an antiaircraft screen against Japanese aircraft attempting to overfly the battleships on their way to strike at the American aircraft carrier force. [39] Admiral Spruance, in overall command, canceled his original plan to send the battleships forward in pursuit of the Japanese fleet after the virtual destruction of Japanese air power in the area, so no surface engagement took place. [40]

Later career Edit

Later in 1944, Hustvedt returned to Washington, D.C., where he became a member of the General Board of the United States Navy on 24 October 1944. [41] He served in this capacity until he retired from the Navy in 1946, being promoted to vice admiral upon retirement. [42]

Hustvedt ' s career as a battleship officer had been a promising one and he had a good reputation prior to World War II. The rise of the aircraft carrier to dominance in naval warfare during that war left him with little opportunity to demonstrate his capabilities as a combat leader and prevented his possible emergence as a major World War II naval commander. [43]

Hustvedt received two awards of the Legion of Merit during his career. In addition, the United Kingdom invested him as a Knight Commander Order of the British Empire. [44]


Voir la vidéo: USS Washington vs. Tirpitz Atlantic Fleet (Mai 2022).